A 22 ans, Iwobinho parle comme un vieux briscard: “Les jeunes s’en sortent si bien !”

Titulaire face à Blackpool, Alex Iwobi a enfilé le costume de grand frère pour des jeunes comme Joe Willock et Eddie Nketiah notamment. Et Sokratis, celui de papy. 

Oui. Iwobi était hier, plus proche de Sokratis, que de Willock. A 22 ans, le Nigérian compte déjà plus de 100 matches avec les Gunners. Une expérience qu’il transmet aux nouveaux venus. Et quand Papa Alex loue les qualités de Bukayo, Eddie et Joe, on revoit Jack et sa clope en faire de même avec Iwobinho. Ca donne un coup de vieux, hein ?

Le match… 
“Nous savions que ce serait difficile et que c’était différent de l’Emirates où le terrain est grand ! C’est petit et compact, mais nous avons géré et nous avons été capables de nous concentrer sur le match et bien nous en sortir.” 

Le rythme apporté en attaque… 
“C’est bien d’avoir des jeunes comme Joe et Eddie qui ont intégré l’équipe et s’en sont très bien sortis. Même avec Bukayo Saka qui est entré en cours de jeu, nous avons réussi à apporter beaucoup de rythme à l’équipe. C’est un dilemme qui va monter à la tête du manager qui va devoir se poser beaucoup de questions sur ses choix de joueurs afin de poursuivre nos séries et continuer à marquer autant de buts.” 

Tuer le match… 
“Nous devions tenter de marquer le plus de buts possibles et nous rendre la tâche la plus facile possible. Nous savions que ce serait difficile, Blackpool est une bonne équipe. Ils se battent beaucoup, ils gagnent beaucoup de duels aériens et nous savions ce que nous aurions à affronter mais nous avons réussi à nous en sortir, à aller chercher cette victoire.” 

Articles liés