A seulement 19 ans, Nelson pense que son heure de briller est arrivée !

Reiss Nelson a débuté les deux premières rencontres de Premier League et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Le gamin du club veut s’imposer à Arsenal en travaillant dur !

Peut-on faire plus enfant du club que Reiss Nelson ? Arrivé à Arsenal à l’âge de 9 ans, voilà plus de 10 années que l’ailier de 19 ans joue pour le blason au canon, le club de son enfance. Prolongé la saison passée, Nelson avait filé en Allemagne du côté d’Hoffenheim pour gagner en maturité et en expérience. Avec un prêt plutôt encourageant outre-Rhin, Nelson s’est illustré par quelques réalisations en Bundesliga.

Cet été, il était de retour à Arsenal avec la ferme intention de briller et de faire son trou en équipe première. Avec le départ d’Iwobi à Everton, et l’adaptation progressive de Nicolas Pépé au sein du groupe, Nelson a eu l’occasion de se montrer par bribes durant la pré-saison. Mais c’est surtout lors des deux premières journées de Premier League qu’Unai Emery lui a témoigné sa confiance en le faisant débuter sur le côté gauche de l’attaque des Gunners. Discret, Reiss s’est toutefois illustré en marquant à l’Emirates contre Burnley, but malheureusement refusé pour un très léger hors jeu. Mais l’adolescent est prêt à se battre pour une place dans l’équipe pour participer à toutes les compétitions, et cela ne peut être que bénéfique à son développement.

“Toute la compétition c’est ici… tous les nouveaux ailiers qu’Arsenal a signés… Je pense que ce pourrait être mon heure. Je dois juste continuer à travailler dur à l’entraînement et prendre en compte toutes les informations données par les coachs et par les joueurs. Si je fais cela, je pense que je vais connaître une grosse explosion cette saison.”

“Tout est une question d’avancer par étapes, en faisant des choses faciles et en acquérant les bonnes bases pour commencer. Une fois que j’aurai fait cela, je pense que j’aurai des opportunités. Ensuite c’est à moi de faire de bonnes performances et de bien faire pour l’équipe.”

“Unai est très positif et il est toujours en train de nous dire de nous exprimer nous-mêmes, mais il a également cette chose où il vous dira si vous faites quelque chose mal. Je pense c’est bien pour un coach d’avoir deux facettes : un côté jockey et un côté fougueux.”

“Pour moi en particulier, cela m’aide beaucoup à continuer de progresser et à aller de l’avant. Il aide beaucoup de jeunes joueurs parce que beaucoup d’entre eux sont partis en tournée de pré-saison. Il leur a dit d’être eux-mêmes, que s’ils commettaient une erreur, il fallait juste continuer. Il les aide à grandir et il leur offre une grosse opportunité.”

_

Source : https://www.arsenal.com/news/nelson-i-think-could-be-my-time

Articles liés