Alexandre Lacazette pose ses valises à Londres !

En milieu de semaine, Arsenal a officialisé la signature de sa seconde recrue du mercato. Alexandre Lacazette s’est engagé en faveur des Gunners pour une durée de 5 ans. Montant de la transaction : 53M€ (pouvant atteindre 60M€ après bonus). 

L’enfant de Lyon débarque à Londres

Né à Lyon en 1991, Alexandre Lacazette tâte d’abord le cuir dans les rues des quartiers de la capitale Rhodanienne. C’est dans le club de l’Élan Sportif qu’il est repéré par les recruteurs de l’Olympique Lyonnais qu’il rejoint dès 2003.

Après avoir été lancé par Claude Puel en fin de saison 2009/2010 et après avoir inscrit le but victorieux face à l’Espagne en finale de l’Euro U19 (2-1), Alexandre Lacazette ne prend part qu’à quelques maigres rencontres de championnat et de coupe les saisons suivantes. A noter, son premier but avec l’équipe professionnelle de Lyon, face à Sochaux le 30 Octobre 2010 pour offrir la victoire à ses Gones. Le premier d’une longue série.

C’est en effet lors de la saison 2011/2012 sous l’impulsion de Rémi Garde que le Lyonnais prend son envol et confirme le potentiel entrevu plus tôt dans sa carrière. Repositionné sur l’aile de l’attaque au profit de Bafétimbi Gomis, « Laca » fait parler son instinct de tueur pour la première fois lors de la saison 2013/2014. Depuis le couloir droit, l’attaquant finit la saison avec plus de 20 buts toutes compétitions confondues.

S’en suivent, trois saisons consécutives entre 25 et 30 buts toutes compétitions confondues. Point culminant de sa carrière Lyonnaise, cette saison 2016/2017 au cours de laquelle, Lacazette compile 37 buts dont 28 en Ligue 1. Lors de son dernier match avec l’Olympique Lyonnais, l’ex-Lyonnais inscrit un doublé face au Nice de Lucien Favre, pour ce qui représente ses 99 et 100 buts en Ligue 1 avec Lyon et qui le classe quatrième meilleur buteur de l’histoire de Lyon.

Crédits photo : rmc.fr

Observé depuis longtemps par Arsène Wenger, Lacazette a été baladé sur tout le front de l’attaque Lyonnaise avant de s’installer naturellement à son meilleur poste, celui d’attaquant de pointe. Surtout, de ses débuts à aujourd’hui, il a su évoluer et développer une palette technique et physique très complète et qui semble en faire un attaquant prêt à affronter les défenses de Premier League. Techniquement habile, bon dos au but, rapide et clinique dans la finition, Alexandre Lacazette est devenu un attaquant extrêmement polyvalent et complet.

Suffisamment pour qu’Arsène Wenger se décide à passer à l’offensive et le recrute après avoir plusieurs fois montré son intérêt pour l’attaquant.

« Nous sommes très heureux d’avoir Alexandre au club. Il a montré pendant de nombreuses années qu’il peut marquer des buts et qu’il est très efficace devant le but. Il a aussi des qualités techniques intéressantes et un fort caractère. Donc c’est un joueur qui s’ajoute bien à l’effectif et quelqu’un qui va nous aider à être compétitif la saison prochaine » a déclaré l’Alsacien.

Aussitôt arrivé, déjà adopté !

Quatre jours après l’officialisation de son arrivée sur les bords de la Tamise, les nouveaux coéquipiers de l’international tricolore ont très rapidement adopté celui qui devrait occuper la pointe de l’attaque des rouge et blanc.

Le premier d’entre eux, Francis Coquelin a d’ailleurs joué un rôle important dans la venue de l’ex-Lyonnais, selon les dires du joueur lui-même. Vainqueurs ensemble de l’Euro U19 en France, les deux joueurs ont toujours gardé contact.

« Francis et moi sommes restés en contact après ça. »

« Nous avons eu beaucoup de contacts ces dernières années et encore davantage ces dernières semaines, bien sûr, vue la probabilité grandissante de mon arrivée à Arsenal. »

« Il m’a dit de belles choses à propos d’Arsenal, ce qui n’est pas surprenant parce qu’il voulait que je rejoigne le club. Même sans ça, je voulais vraiment venir ici. »

« Il a insisté sur le fait que c’était un grand club, situé dans une ville fantastique. Il a dit que je ne regretterai pas ma décision de venir ici en raison des personnes avec qui j’allais travailler, et bien évidemment, des fans. »

Arrivé à Arsenal en 2009, Francis Coquelin est sans doute celui des joueurs actuels qui connait Lacazette le mieux. Et le moins que l’on puisse dire c’est que le milieu défensif ne tarit pas d’éloges sur son nouveau coéquipier.

« Je le connais depuis longtemps. On a joué ensemble dans les équipes nationales de jeunes donc je le connais très bien. Je suis vraiment heureux de son arrivée au club. C’est un vrai atout et c’est une machine à buts. »

Crédits photo : arsenal.com

« Il a inscrit 37 buts toutes compétitions confondues la saison dernière, donc il a montré qu’il est un très très bon buteur. Je crois qu’il est le quatrième meilleur buteur de l’histoire de Lyon, avec 130 pour le club. Je suis vraiment heureux de l’avoir dans l’équipe. »

« Il peut presque tout faire parce que c’est quelqu’un qui aime venir chercher le ballon également. Il aime faire des appels dans le dos de la défense domaine dans lequel il excelle et, comme je l’ai dit, c’est un buteur. Même en Europe, c’est très difficile de trouver quelqu’un qui peut marquer 25 ou 30 buts. S’il peut réussir ça, ce sera très spécial pour le club et l’équipe. »

« Je n’ai jamais vu quelqu’un entrer en jeu et marquer autant de buts. Je l’ai vu entrer en jeune et inscrire un coup du chapeau en 20 minutes. Il montre qu’il ne plaisante pas devant le but, il fait le travail et c’est ce qu’il nous faut. »

C’est son sang-froid devant le but qui en fait un attaquant extrêmement efficace qui a tapé dans l’œil de celui qui deviendra son principal pourvoyeur de ballons et qui pourrait se régaler avec un attaquant avec un tel dynamisme et une réelle mobilité, Mesut Özil.

« J’ai entendu qu’il était très bon, qu’il avait toujours faim de buts et qu’il avait beaucoup de sang-froid lorsqu’il était en position de marquer. Mes amis qui suivent le championnat Français le connaissent très bien et m’ont dit que je m’amuserai beaucoup avec lui sur un terrain.

« J’espère qu’il pourra nous faire passer un palier avec ses buts. Je suis certain  qu’il est heureux d’être là et qu’il est capable de jouer avec nous. Nous sommes ravis de pouvoir lui fournir des ballons et l’aider à inscrire le plus de buts possible. »

Arrivée de Lacazette, départ de Giroud ?

Débarqué dans le nord-est de Londres, Alexandre Lacazette arrive très probablement à Arsenal dans la peau d’un titulaire en puissance. Il apparait, en effet, comme la solution idéale pour compléter le front three d’Arsenal, aux côtés de Mesut Özil et Alexis Sanchez.

Mais cette arrivée pour faire une victime collatérale dans l’effectif des Gunners et pousser Olivier Giroud à trouver un nouveau club. Régulièrement titulaire depuis qu’il est arrivé à Arsenal, l’attaquant français pourrait voir d’un mauvais œil l’arrivée d’un concurrent tel qu’Alexandre Lacazette à Arsenal.

Déjà peu utilisé la saison passée par un Arsène Wenger qui lui a d’abord préféré Alexis Sanchez en pointe, puis Danny Welbeck comme lors de la finale de FA Cup remportée par Arsenal face à Chelsea, il apparait peu probable que Giroud se contente d’un rôle de doublure avec un nombre limité de minutes à se mettre sous la dent. Encore moins à an un de la Coupe du Monde.

Suivi de près par Marseille, l’attaquant devrait néanmoins susciter l’intérêt de plusieurs écuries de Premier League. Et s’il décidait de quitter Arsenal, il semble plus probable que Giroud opte pour rester en Angleterre plutôt que de rentrer en Ligue 1 s’il dispose d’offres intéressantes.


Avec www.arsenal.com.

Articles liés