[Arsenal 0-3 Aston Villa] Les échos de la conf’ d’Arteta

Que dire après une performance aussi minable? Même 24 heures après, la pilule est toujours difficile à avaler. Arsenal s’est tout simplement fait surclasser par le nouveau club d’Emiliano Martinez. Comme à leur habitude, les Gunners se sont montrés incapables de confirmer leur excellent résultat acquis sur la pelouse d’Old Trafford. Espérons que la trêve fasse du bien avant un nouveau déplacement périlleux à Leeds dans quinze jours. Autant d’apathie face aux hommes de Bielsa et c’est une nouvelle fessée qui nous attend. Wake up boys!

La claque a visiblement été aussi dure pour Arteta que pour les fans. Très remonté après le match, le coach n’était sans doute pas préparé à une prestation aussi indigente. Pour la première fois depuis son arrivée, l’Espagnol semblait déçu par ses joueurs. Mais il n’a pas hésité à endosser la responsabilité et à se nommer seul responsable de ce naufrage, épargnant des joueurs qui ne l’auraient sans doute pas voler. Quand même Saka est aux abonnés absents, on perd tous nos repères… Retour au charbon. Il ne faudra pas s’étonner si on voit de nouvelles têtes dans deux semaines!

s’il s’agissait d’un accident…
Ça n’arrive pas aux grandes équipes. Elles ne peuvent pas se le permettre. Nous ne pouvons pas nous le permettre. On gagne un match, puis deux, puis trois. Nous nous attendons à gagner tous les matchs et c’est le standard auquel nous devons être. Donc si quelqu’un pense que gagner un ou deux matchs est suffisant, ils sont à côté de plaque. Je n’accepterai pas ça. Je n’accepterai jamais cet état d’esprit et ce n’est évidemment pas ce que ce club mérite. C’est ma responsabilité et je dois trouver un moyen. C’est la première fois depuis que je suis arrivé que nous avons joué bien en dessous de notre niveau et de ce que nous souhaitons produire. C’est inacceptable. J’aimerais avoir un match demain matin pour évacuer celui-ci. Mais dans les mauvais moment, on peut tirer beaucoup d’enseignements. Je veux voir comment les gens réagissent, comment les joueurs réagissent, si on accuse les autres, ou si on se regarde dans la glace pour essayer d’être bien meilleur que ce que nous avons montré ce soir, ce qui est le cas. Après ça, il faut souder tout le monde et récupérer le fighting spirit, la confiance et la détermination que nous avons montré depuis que je suis arrivé, à chaque match.”

sur la performance…
Je n’ai pas senti que nous étions l’équipe que nous sommes supposés être. Nous avons été en dessous de nos standards et nos capacité et pour la première fois, je n’ai pas vu l’état d’esprit que je vois tous les jours à l’entraînement et à chacun de nos matchs. C’est entièrement de ma faute, c’est pour ça que je suis ici, je suis responsable de ça. Je dois m’assurer que l’équipe soit compétitive au plus haut niveau tous les 3 jours. Aujourd’hui je ne l’ai pas fait, donc c’est évidemment ma faute.”

sur l’explication…
C’est très compliqué de trouver les raisons. Je ne peux pas dire que j’ai vu de changement ou que nous nous soyons entraînés différemment cette semaine. Ce serait mentir que de dire ça. Mais il est clair que Villa en voulait beaucoup plus que nous aujourd’hui, et ils l’ont montré. Au final, si vous êtes en retard dans toutes les décisions que vous prenez, si vous ne gagnez pas assez de duels, si vous perdez tous les seconds ballons, vous n’avez pas de qualité avec la balle,  vous ne pouvez pas défendre votre surface et vous ne pouvez même pas cadrer quand vous tirez, c’est très compliqué de gagner des matchs de foot.”

sur le manque de créativité…
“C’est un point sur lequel nous devons nous améliorer. Nous devons être sans pitié, mais encore une fois, je tiens à préciser que ce n’était pas le problème principal aujourd’hui. Le problème c’était notre état d’esprit, notre mentalité d’équipe et ce qu’on dégageait en tant qu’équipe. Ça ne m’a pas plu dès le coup d’envoi. Nous avons pris un but sur une erreur et nous en sommes sortis grâce à la VAR. Ensuite, on était juste pas assez bons.”

si Auba doit être plus proche du but…
Le problème est collectif. Nous arrivons à nous créer des situations mais nous devons nous améliorer sur le produit fini. Au niveau de sa position, de ses mouvements et d’où nous pouvons le trouver, bien sûr, nous pouvons débattre de si c’est la bonne ou la mauvaise place pour lui, mais quand tout allait bien et qu’il marquait, nous n’avions pas ce débat. Ce qui est certains c’est qu’avec ces chiffres, ce nombre de buts marqués, il est impossible de se battre avec les meilleures équipes. Nous devons garder nos chiffres défensifs au niveau de l’organisation mais il faut qu’on améliore nos chiffres en attaque si on veut être compétitifs et réguliers dans la victoire.”

sur la blessure de Thomas Partey…
Nous ne savons pas. Il doit passer un scanner demain ou après-demain pour voir ce qu’il a ressenti. Attendons de voir quelle est l’importance de la blessure.”

s’il doit repenser notre onze de départ…
Quand on voit la façon dont les gars ont joué il y a 7 jours, pas 70 jours, juste 7 jours et la façon dont ils ont joué aujourd’hui, on se dit que c’est la beauté de ce sport. Malheureusement, on ne peut rien prendre pour acquis et tout peut changer très vite. Je suis une personne très positive, quand ce genre de choses arrive, il y a beaucoup d’enseignements à tirer. On apprend, on connaît un peu mieux les joueurs et on voit où on en est. Je veux voir ma propre réaction d’abord parce que c’est la première fois que je vois de mes yeux mon équipe jouer à un tel niveau depuis que je suis arrivé. Bien sûr, ça fait très mal, mais en même temps, c’est mon travail de m’assurer que ces joueurs soient toujours performants sur le terrain, et aujourd’hui, je n’y suis pas arrivé, c’est clair.”

si Thomas Partey ne rejoindra pas sa sélection…
“Je ne sais pas. Comme je l’ai dit, le docteur va devoir l’examiner et probablement lui faire passer un scanner. Ensuite, nous déciderons de ce que nous ferons.”

si ce résultat peut amener un changement de système à l’avenir…
Oui, bien sûr. Nous le faisons toutes les semaines. On voit comment on peut être en meilleure position dans le dernier tiers, avec du monde dans les positions que nous devons occuper. C’est pareil pour comment nous contrôlons les transitions si nous ne pouvons pas finir les actions, quand le ballon quitte la surface. Nous allons revoir ça et essayer de modifier certaines choses pour essayer de nous améliorer comme nous le faisons toujours.”

sur Laca et Willian qui semblent en panne de confiance…
Encore une fois, c’est mon travail, de tirer le meilleur des joueurs et les mettre dans les meilleurs scénarios possibles. S’ils ne sont pas au niveau, c’est parce que nous devons les aider encore plus.”

s’il doit changer ces plans sur les trois de devant…
Nous allons regarder ça en tirant le bilan de tous les matchs que nous avons joué depuis la dernière trêve internationale. Ça dépendra de qui est en bonne forme, avec le bon état d’esprit et comment les gars réagissent à cette défaite aussi. Nous allons essayer de faire les bons ajustements.”

s’il était tenté de titulariser Pépé après son but en milieu de semaine…
Oui, mais personnellement, je regarde beaucoup d’autres points, pas que les stats. Si on ne se concentre que sur ça, c’est évident que certains joueurs doivent jouer. Nous avons aussi regardé d’autres points sans oublier ce que vous avez mentionné.”

sur ce qu’il a pensé d’Aston Villa…
J’ai félicité Dean Smith pour leur match et la façon dont ils ont joué. Je les ai beaucoup observé ces derniers jours et certaines de leurs performances ont été de grande qualité. Quand vous n’êtes pas dans votre match et que cette équipe est à son meilleur niveau, ils ont des joueurs de qualités pour vous faire mal et je les ai trouvés très bons ce soir.”


Source: https://www.arsenal.com/news/i-am-not-going-accept-mindset-all

https://www.arsenal.com/news/i-didnt-it-very-first-whistle

 

Articles liés