[Arsenal 1-2 Olympiakos] Les échos de la conf’ de Mikel Arteta

Grosse désillusion pour Arteta et sa bande qui concèdent leur première défaite en 2020 et se font sortir par l’Olympiakos dès les 16èmes de finale de l’Europa League. Désolé, mais nous, on n’a pas les mots.

Scénario complètement Arsenalesque hier soir à l’Emirates. Les Gunners sont éliminés de l’Europa League et sortent par la petite porte sur un but d’El Arabi en toute fin de prolongations. Arsenal pensait avoir fait le plus dur sur un magnifique ciseau d’Auba, mais c’était sans compter sur le retour de la fragilité de cette équipe que l’on avait tendance à oublier.

Amorphes durant plus d’une heure de jeu et n’agissant que par réaction, les hommes de Mikel Arteta l’ont bien cherché même si le scénario est cruel. L’Olympiakos n’aura pas volé sa qualification toutefois, et pour Arsenal cette élimination va sans nul doute laisser des traces. Il faudra se remobiliser en Premier League et FA Cup pour terminer honorablement cette douloureuse saison.

sur à quel point le résultat est décevant… 
“Ça fait mal, grand moment. Nous avions beaucoup d’espoirs dans cette compétition. C’était un super moyen pour nous de pouvoir nous qualifier pour l’Europe et c’est une très belle compétition à essayer de remporter. Je pense que nous avons fait beaucoup de choses positives durant le match. Je pense que nous nous sommes créés suffisamment d’occasions pour gagner le match, mais si vous concédez à nouveau deux coups de pied arrêtés dans un match comme celui-ci, alors ils vous mettent en grand danger.”

si Leno aurait pu mieux faire à la fin… 
“Oui, évidemment il aurait pu la dégager, mais après il y a eu une autre situation pour défendre. Ce n’est pas seulement la première phase, mais c’est la deuxième phase de corner où nous encaissons un but et le joueur surgit et n’a plus qu’à pousser le ballon dans les dernières mètres de notre surface, ce qui est inacceptable. C’est quelque chose que nous devons améliorer. Nous avons fait la chose la plus difficile en réagissant après cela, de jouer contre une équipe à 10 derrière dans leurs 25 mètres. Et même à la fin du match, nous avons une incroyable opportunité pour le gagner. Si nous avions fait preuve d’énergie pour le faire, cela nous aurait donné un grand coup de pouce et aurait fédéré tout le monde ensemble. C’est une grosse déception et je suis derrière les gars, la manière dont ils ont joué, la manière dont ils ont essayé. L’effort qu’ils ont mis en oeuvre dans le match a été énorme, et nous devons aller de l’avant ensemble.”

sur l’équipe qui s’est améliorée au fil du match…
“Je pense que durant les 10-15 premières minutes c’était un peu comme cela. Je pense que plus le match avançait, plus on devenait de plus en plus bons, et ils jouaient de plus en plus bas. Nous nous sommes créés plus que suffisamment d’occasions pour gagner le match, et nous ne devrions pas être en train de discuter de ce qu’il s’est passé à l’heure qu’il est.”

sur le fait de devoir convertir nos occasions… 
“Je pense que nous avons été suffisamment menaçant sur leur but, mais nous devons saisir nos occasions pour se mettre à l’abri et en Europe, c’est dans les deux surfaces que ça se passe. Dans la surface adverse, nous avons manqué des occasions qui auraient dû être des buts, et dans notre surface il y a eu pas mal de choses qu’ils se sont procurés et qu’ils ont mises au fond. Sur les coups de pied arrêtés, nous avons été vulnérables de nouveau donc ces choses sont à améliorer.”

sur les émotions de l’équipe… 
“J’ai vu tous les gars et je sais à quel point ils voulaient cette compétition. J’ai vu aujourd’hui la manière dont ils se sont battus et la manière dont nous avons essayé de jouer, et c’est difficile à digérer en tant qu’équipe et en tant que club. C’est le football et parfois c’est vraiment cruel lorsque les émotions sont ici (il lève la main haute), et puis à un autre moment elles sont ailleurs (il baisse la main). Il faut être capables de gérer cela si vous voulez être dans ce milieu donc maintenant c’est de notre responsabilité et de ma responsabilité de nous ramener en haut et d’aller de l’avant.”

sur la blessure de Mustafi… 
“Je ne sais pas si c’est mauvais. Il m’a dit ‘Je ne peux plus jouer’. Je ne suis pas sûr si c’était une crampe ou une blessure musculaire. Je suis sûr qu’il y aura quelques blessures de ce type parce que les joueurs étaient épuisés, ils ont joué quatre fois en 11 jours et c’était un match très exigeant physiquement.”

s’il pense que sa sélection d’équipe était suffisante pour faire le boulot… 
“Oui, mais ça n’a pas été le cas, et une nouvelle fois, les détails sont tellement importants dans ces confrontations. Nous avons laissé filer des détails dont nous ne pouvions pas nous permettre. Même si vous n’êtes pas dans la surface adverse, vous devez être impitoyables, et nous ne l’avons pas été ce soir.”

si la fatigue a été un facteur… 
“Ouais, ça l’a été, mais cette compétition jusqu’en janvier et décembre est vraiment dure. Les joueurs ont essayé de faire de leur mieux, et ils ont continué à y aller jusqu’à la dernière seconde du match, même si nous avons encaissé le dernier but. Nous avons eu la meilleure occasion du match pour le gagner, mais c’est le football.”

sur comment se présente le reste de la saison pour lui désormais… 
“Je veux juste me concentrer désormais sur remobiliser ces joueurs et qu’ils y croient de nouveau, et les convaincre qu’il y a encore beaucoup à jouer, et pour avancer. C’est une composante de ce sport qu’une grosse déception puisse arriver et c’est arrivé ce soir. Nous devons apprendre de cela et réagir en tant qu’équipe et en tant que club.”

sur l’expérience en tant que manager… 
“Je suis le premier, je dois les remobiliser, c’est mon travail. C’est la première chose que je dois faire. Avant tout, nous devons digérer cela parce que c’est très très douloureux ce soir.”

s’il a peur que ce résultat retire toute la foi et la confiance de son groupe…
“J’espère que non parce que je vais essayer et leur montrer ce qu’il s’est passé durant le match, et où nous aurions dû terminer le match, et les choses que nous n’avons pas faites pour terminer le match de la manière dont nous aurions dû le terminer. J’espère que c’est une partie du processus et que l’on apprendra de cela et que l’on progressera en tant qu’équipe.”

sur la difficulté d’atteindre le top quatre/cinq… 
“Très compliqué parce que lorsque l’on regarde le classement, nous sommes toujours loin des objectifs que nous avons tous, mais nous sommes encore loin de la fin de saison et nous devons continuer à nous battre. La chose la plus importante désormais c’est que ce vestiaire doit être fort et nous devons continuer à aller de l’avant et réagir. Avant toute chose, je dois les convaincre de ce qu’il s’est passé dans le match et pourquoi ils ne sont pas à égalité. S’ils continuent à faire cela, ils seront récompensés comme nous l’avons été lors des 10 précédents matchs que nous avons joués.”

_

Source : https://www.arsenal.com/news/arteta-result-hurts-big-time

Articles liés