[Arsenal 2-1 Sheffield United] Les échos de la conf’ d’Arteta

C’est un Mikel Arteta soulagé (et quasiment aphone) qui s’est présenté en conférence de presse cet après-midi. Après une victoire tendue face à Sheffield, le coach était satisfait de la performance de ses joueurs malgré une semaine très intense marquée par deux déplacements à Anfield. Pépé, Gabriel et Bellerin obtiennent les félicitations du jury suite au premier but de l’Ivoirien depuis Juin et aux deux passes décisives de l’Espagnol. On oublie la première heure de jeu ennuyeuse à mourir et on la joue Ligue 1 : l’important, c’est les 3 points!

Et oui, vous l’aviez peut-être oublié avec toutes les péripéties du mercato, mais il y avait bien un match de Premier League ce dimanche. Personne ne vous en aurait voulu de préférer Roland Garros ou Liège-Bastogne-Liège au moins jusqu’à l’entrée décisive de Nicolas Pépé. Le changement tactique induit avec Aubameyang dans l’axe, et le duo Saka-Willian combinant entre la gauche et l’axe aura totalement changé le visage de l’équipe. De quoi donner un bon casse tête pour Mikel !

Il aura le temps d’y réfléchir puisque les Gunners ne rejoueront pas avant quinze jours, trêve internationale oblige. Il faudra certainement faire de nombreux choix avant le calendrier dantesque qui attend les rouges et blancs au retour de la trêve. Pas moins de 7 matchs en 21 jours incluant un déplacement à Man City pour le prochain match de PL, la réception de Leicester et un nouveau déplacement à Man United. Arteta pourra-t-il compter sur de nouvelles arrivées dans son effectif ? Réponse ce lundi avec le Deadline Day !

sur la performance…
“Ce que j’ai aimé aujourd’hui, c’est qu’on s’est adapté à un scénario très différent de ce que nous avons connu lors des deux derniers matchs face à Liverpool, c’était un match complètement différent. Je suis content de la façon dont nous avons joué ce match. Nous avons eu la patience nécessaire, nous avons créé les situations que nous voulions quand les espaces se sont ouverts lors de la seconde mi-temps, nous avons marqué deux supers buts et quand cela arrive, nous devons nous améliorer pour marquer le troisième et tuer le match. C’est la Premier League, la première fois qu’ils se sont approchés de notre surface, ils ont marqué et derrière il faut s’accrocher. Je ne veux pas souffrir autant parce que j’en ai perdu ma voix !”

sur les 19 passes qui ont amené le premier but…
“Oui, c’était très bien. Je pense que l’équipe avance dans la bonne direction, avec la possession, dans certaines zones pour attaquer contre ce bloc bas, ce 3-5-2, la façon dont Chris [Wilder] organise son équipe, très résistante, très intelligente dans la façon dont ils gèrent et vous emmènent dans certaines zones pour vous piéger, c’est très compliqué. Mais lorsque nous avons réussi à accélérer les transmissions et commencer à mieux lire certaines situations, nous avons attaqué plus efficacement, avec plus d’intensité, et c’est comme ça que nous avons réussi à marquer.”

s’il a hâte de voir Saka jouer avec l’Angleterre…
Oui, je veux le voir à la télé, détendu, sans être impliqué ! Je serai derrière eux, lui ainsi qu’Ainsley. Je pense que ça a été une semaine vraiment difficile pour Bukayo, jouer deux fois à Anfield, combiné à toute l’attention qu’il a reçue des médias après sa sélection, il faut montrer beaucoup de tempérament et gérer ses émotions. Je pense qu’il l’a très bien fait avec beaucoup de maturité.”

s’il est confiant sur les signatures…
“Je suis confiant quant au fait que nous savons exactement ce que nous voulons faire. Nous essayons tous de faire de notre mieux pour concrétiser les deals que nous voulons, qu’il s’agisse d’envoyer quelqu’un en prêt ou bien d’ajouter quelqu’un. Il y a une complète connexion et cohésion entre Edu et moi, le board et les propriétaires, donc attendons de voir ce qui va se passer dans les 36 heures à venir.”

si Guendouzi, Kolasinac et Torreira vont partir…
Malheureusement, je ne peux rien vous dire pour le moment. Il y a des choses qui se passent en coulisses mais pour le moment, rien n’a changé.”

sur la performance de Nicolas Pépé…
Je suis très heureux, avant tout pour lui et aussi pour sa contribution à l’équipe. Ce genre de joueurs, quand ils ne jouent pas, ils ne sont pas contents bien sûr, mais je leur ai demandé que les jours de match, ils soient complètement concentrés et déterminés pour avoir un impact quand ils ont l’opportunité de jouer et c’est exactement ce qu’il a fait. Je pense que c’est un nouveau pas en avant pour lui, il en est tout à fait capable mais il doit le faire avec régularité. C’est ce qu’on lui demande mais je suis ravi qu’il l’ait fait et il a beaucoup aidé l’équipe à prendre les points aujourd’hui.”

s’il a l’équipe pour finir dans le top 4…
Il y a beaucoup de choses qui doivent se produire sur 10 mois pour cela, mais c’est le challenge que nous avons. Chaque semaine, nous leur faisons beaucoup de feedback, nous essayons de les coacher de la bonne façon, nous essayons de créer le bon environnement pour grandir et bien se sentir au sein de notre club. Mais ensuite, il y a différentes situations, au niveau personnel, au niveau de la confiance, où vous jouez plus ou moins et il faut maintenant cela tout au long de la saison avec 24 ou 26 joueurs. C’est le challenge que nous avons devant nous, de voir si nous en sommes capables ou non.”

s’il s’attend à signer au moins un joueur…
Je ne sais pas. Ce que je peux vous garantir, c’est que nous mettons tout en œuvre pour que cela arrive. Si ça va le faire ou pas, je ne sais pas.”

s’il souhaite de nouvelles options au milieu…
“Je ne peux pas parler des joueurs que nous voulons mais nous avons identifié certains postes où nous savons que nous sommes juste. D’abord en nombre et pour apporter des qualités différentes pour complémenter les autres et c’est que nous essayons de faire.”

sur Gabriel…
Je suis très impressionné parce que j’ai toujours dit que dans ce championnat, dans ce pays, l’une des positions les plus difficiles est celle de défenseur central parce que vous êtes toujours challengé, exposé et testé très souvent. Dès le premier jour, j’ai vu qu’il avait beaucoup de personnalité, beaucoup de courage et rien ne l’impressionne. Il est très sûr, très stable mentalement aussi tout au long du match. Je pense qu’il a les qualités physiques et techniques pour très bien s’adapter dans ce championnat. C’est pour ça que nous l’avons signé, mais bravo à lui parce que faire ça en aussi peu de temps, ce n’est pas rien.”

si Arsenal a trouvé l’homme qu’il lui fallait avec Gabriel…
“Je pense que pour qu’il soit stable et au niveau, il lui faut la bonne structure autour de lui et la bonne organisation. Je pense que nous nous améliorons beaucoup à ce niveau-là. J’ai vu beaucoup de défenseurs dire que c’était quelque chose que nous devions améliorer. Et nous sommes devenus une équipe plus solide. Comme vous pouvez le voir, il n’est pas exposé dans des espaces ouverts. C’est grâce à la fonction et à la structure de l’équipe et cela va l’aider. Plus nous nous améliorons avec la balle, plus nous pouvons progresser dans le dernier tiers, plus nous pourrons aider nos attaquants et c’est la même chose pour la défense.”

s’il a un message pour les fans d’Arsenal…
Je pense que j’essaie toujours d’être très honnête et clair. Croyez-moi, les actionnaires, le board, moi-même, nous faisons tout ce que nous pouvons pour utiliser au mieux nos ressources, pour améliorer l’équipe et pour garder les joueurs qui sont au club pour faire gagner le club. Je suis soutenu à 100% par eux. Ce ne sont pas que des mots, c’est la réalité. Tous ceux qui me connaissent savent que je ne le dirais pas si ce n’était pas vrai mais je le dis parce que je le ressens et que c’est vrai.”

sur les restrictions financières…
Tout ce que nous pouvons faire, que ce soit nous ou le propriétaire, ils sont prêts à le faire pour nous soutenir parce que je sens qu’ils croient en ce que nous essayons de faire.”

sur la qualité des joueurs actuels…
“Je suis très content des joueurs à ma disposition. Mon travail est de les rendre meilleurs, c’est mon job, et de me concentrer sur les joueurs que j’ai et sur le staff que j’ai ici. Pour que le club s’améliore, vous voyez ? Tout ce que nous pouvons ajouter, nous pouvons bien sûr nous améliorer, nous allons essayer de le faire mais nous devons être réalistes également sur ce que nous pouvons faire sur une période donnée. Honnêtement, mon énergie est concentrée sur les gens qui travaillent avec nous, tout le monde veut aider. Tout le monde est derrière moi et je ne peux que les en remercier. Tout est réciproque entre nous. Quiconque nous rejoindra sera bien accueilli parce que nous penserons qu’il apporte quelque chose, que ce soit un joueur ou un membre du staff ou n’importe qui. Je peux vous dire que je pense qu’actuellement nous avons tous les mêmes ambitions et que nous avons un but et une direction très claire pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés.”

sur la fatigue de cette semaine…
J’ai besoin d’une pause, je peux vous le dire !”

sur ce que cela dit de notre force mentale pour faire le job…
Aller deux fois à Anfield… Y aller une fois c’est déjà fort émotionnellement. Vous savez ce qui vous attend, vous savez que vous n’aurez pas une seconde de répit. Vous savez qu’ils sont très bons, très organisés, très résistants, dont il faut être à 100%. Y aller deux fois en quatre jours – alors qu’ils veulent gagner, ce n’est pas comme s’ils voulaient sortir de la Carabao Cup – en voyant la détermination et la réaction dans le vestiaire après avoir perdu le match de championnat, je savais que ce groupe était sur les bons rails. J’ai vu qu’ils étaient énervés, qu’ils auraient pu faire un peu mieux, ils voulaient être un peu plus dans le match jusqu’à la fin. Nous avons eu les occasions mais il y a juste une ou deux décisions qui ne sont pas allées dans notre sens. Ils étaient énervés et c’est un nouveau pas en avant. Aujourd’hui, nous devions jouer le genre de matchs que Sheffield United vous propose et il faut trouver les moments dans ces matchs. C’était un match complètement différent d’Anfield et cette adaptabilité est nécessaire parce qu’en Premier League il y a beaucoup de styles différents et de types de matchs. C’est l’étape que nous devons franchir en tant qu’équipe aussi.”

sur Hector Bellerin…
Il n’y a pas de secrets, il en veut toujours plus, toujours à travailler individuellement pour s’améliorer dans le dernier tiers. Il fait beaucoup de vidéos, beaucoup de travail défensif individuel aussi sur les points qu’il doit améliorer. Quand vous faites ça, vous êtes récompensés. Ça n’arrivera peut-être pas au bout d’une semaine ou d’un mois mais avec le temps, il va s’améliorer. Il a eu une période difficile parce qu’il doutait de lui-même dans sa tête après tout le temps qu’il a passé ici, beaucoup de choses se passaient en coulisses. Je crois en lui, je le connais très bien et je sais à quel point il peut encore s’améliorer. Il montre tous les jours qu’il a la volonté de le faire. Je suis heureux parce que je l’aime beaucoup.”

à quel point ça a été positif que Hector soit resté…
Oui [j’ai eu peur qu’il parte] parce que je comprends qu’après autant de temps au club, et tout ce qui s’est passé dans la trajectoire de son développement, qu’il doutait de s’il voulait continuer ici, quelles ambitions il avait ici, comment il pouvait évoluer ici. Mais ce que j’ai aimé c’est qu’il est venu vers moi et m’a dit: “Je vois bien ce que nous essayons de faire ici et je suis convaincu que c’est le bon endroit pour moi.” Ensuite, une fois que ce chapitre est refermé, vous pouvez en ouvrir un nouveau. C’était un joueur complètement différent que je voyais à l’entrainement au niveau de l’énergie et de sa volonté de travailler un petit peu plus. Nous devons le garder en forme aussi, c’est un des problèmes qu’il a eu ces dernières années parce qu’il a été vraiment malchanceux au niveau des blessures. Vous voulez avoir cette constance et à ce niveau, il faut rester en forme. Il n’y a pas d’autres moyens.”

s’il a senti qu’il fallait convaincre Hector de rester…
“Je crois que j’ai dû lui dire d’abord que j’étais très honnête sur ce que je disais de lui. Ensuite je l’ai laissé réfléchir. Je voulais qu’il parle avec sa famille, ses proches, et il est revenu directement vers moi pour me dire qu’il était impliqué à 100% et heureux d’être là. C’est le genre de joueurs dont nous avons besoin ici. Il n’y a pas de 50:50 ou de 80:20, nous savons ce que nous voulons et pour cela il faut être engagé à 100%.”

_

Source : https://www.arsenal.com/news/arteta-win-window-pepe-and-more

 

Articles liés