[Arsenal 2-3 Crystal Palace] Les échos de la conf’ d’Unai Emery

C’était la tuile de Pâques… Invaincu à l’Emirates depuis la première journée, Arsenal s’est incliné face à Crystal Palace ce dimanche… On remercie la cloche Shkodran Mustafi, même si Unai essaie de faire semblant de le défendre.

Pour la deuxième fois en deux semaines, on a eu le droit à de nombreuses critiques à l’attention d’Unai Emery. Le manager basque avait décidé de faire un peu tourner son effectif pour reposer certains joueurs pour la réception de Crystal Palace, et comme à Everton, cela nous a coûté trois points et nous met dans une bien mauvaise posture dans la lutte au top 4.

Avec des joueurs comme Elneny, Jenkinson, un Mavropanos en galère ou encore Mustafi en clown principal sur la pelouse, Emery a réussi à réunir une bien belle troupe pour nous saborder dans un match qui aurait dû s’avérer aisé dans un calendrier loin d’être si simple en cette fin de saison. On passe d’une potentielle troisième place à une cinquième place à l’issue de cette journée, et on fait une bien mauvaise affaire.

Traduction complète de la conférence de presse d’Emery à l’issue du match…

s’il est frustré…
“Bonsoir. Oui, c’est une énorme frustration parce que c’était une grosse opportunité. Mais nous pouvons dire que nous avons eu une grosse opportunité dans les matchs avant celui d’aujourd’hui et nous avons pris beaucoup de points, beaucoup dans des moments clés pour nous donner l’opportunité d’être, à l’heure actuelle, dans cette position avec la possibilité d’atteindre notre objectif premier, qui est de jouer la Champions League l’an prochain. Nous pouvons l’atteindre par l’intermédiaire de la Premier League ou de l’Europa League. Aujourd’hui, nous avons loupé une très grosse opportunité mais je ne pense pas que cela change notre idée. Nous devons nous préparer pour le prochain match contre Wolverhampton. C’est entre nos mains parce que nous pouvons continuer avec la possibilité d’être dans le top quatre si nous gagnons.”

sur la performance défensive aujourd’hui… 
“En premier, c’est parce qu’ils ont de très bons joueurs. En second, c’est parce qu’aujourd’hui sur les coups de pieds arrêtés, nous n’avons pas bien travaillé et nous n’étions pas solides comme nous l’avons été le reste de la saison. Le premier but vient d’un coup-franc, le troisième d’un corner. Aujourd’hui nous avons eu plus de difficultés que nous le voulions sur ces deux situations et vraiment le résultat vient de là.”

sur la performance de Shkodran Mustafi…
“Nous pouvons parler des joueurs individuellement, mais parfois ils peuvent très bien jouer, parfois ils peuvent ne pas bien jouer. Mais je préfère parler de la régularité sur la saison. Je pense que chacun des joueurs aident, et chacun des joueurs jouent avec une grosse performance et aujourd’hui également, lorsque vous avez à défendre sur des joueurs comme Benteke ou Zaha, vous pouvez plus souffrir peut-être que dans d’autres situations. Mais si aujourd’hui nous avions été meilleurs sur coups de pied arrêtés, peut-être que nous aurions pu gagner ce match et également, nous avons contrôlé la possession mais dans les trente derniers mètres, ils ont très bien défendu leur but et leur surface de réparation, et nous n’avons pas réussi à trouver la meilleure situation pour marquer, et pour avoir plus d’occasions de marquer.”

s’il pense que Mustafi a été régulier cette saison…
“Sur toute la saison, je pense qu’il a été régulier. Nous parlons à propos de tous les matchs.”

sur la sélection d’équipe qu’il a faite… 
“En première période, nous avons continué avec trois défenseurs centraux parce que je pense que nous sommes plus réguliers comme cela. En seconde période, nous avons changé pour jouer avec deux défenseurs centraux et nous avons pu avoir plus de possibilités dans les trente derniers mètres, à la construction, mais défensivement nous leur avons donné plus d’espaces dans les phases de transition. Leurs buts sont intervenus sur coups de pied arrêtés et sur une autre action, mais nous savions également que nous allions prendre plus de risques en seconde période. Mais lorsque le score est celui qu’il était en première période et que nous étions menés 1-0, je pense que nous devions faire cela. Nous avons effectué des changements parce que nous allons jouer beaucoup de matchs. Nous avons subi quelques blessures, comme Aaron Ramsey, et nous devons protéger les joueurs. Par exemple, Xhaka nous a demandé de le remplacer en seconde période contre le Napoli et aujourd’hui il aurait pu jouer, mais avec un certain risque. Nous devons protéger nos joueurs et en utiliser d’autres. Nous jouons avec beaucoup de joueurs et ils nous apportent leur performance, nous avons perdu aujourd’hui mais nous aurions pu également perdre avec d’autres joueurs sur le terrain.”

sur le pénalty que nous aurions dû avoir pour une main en première mi-temps… 
“Je ne sais pas. Je ne sais vraiment pas. Je ne l’ai pas vu.”

si le VAR pourrait aider… 
“J’ai déjà parlé à propos de cela. Je pense que le VAR va arriver et aider les arbitres, et je pense que ce sera mieux. Mais aujourd’hui il n’y en a pas et je ne sais pas si c’était un pénalty ou pas.”

sur une des rares défaites à domicile… 
“Oui, mais nous savons que nous nous sentons très solides ici. C’est très difficile de gagner et de répéter les victoires, de gagner encore et encore. Un jour comme aujourd’hui peut arriver. Tout d’abord parce qu’ils ont de très bons joueurs et un coach expérimenté, et à l’extérieur ils ont gagné également à Manchester City, ils ont gagné à Newcastle, ils ont gagné à Leicester. Nous savions que cela allait être difficile et nous les respectons énormément. Mais sur le terrain, nous n’avons pas pu imposer notre plan de jeu aujourd’hui.”

si c’est la pire performance défensive depuis qu’il a pris en charge l’équipe… 
“Nous étions en progrès et nous devenions meilleurs défensivement, et aujourd’hui contre deux joueurs costauds, ils nous ont donné beaucoup de travail, Benteke et Zaha, plus que dans les autres matchs. J’ai confiance en notre progression et je veux être positif aujourd’hui parce que cette saison, nous avons travaillé et nous nous sommes battus pour être à cet instant clé avec la possibilité d’être dans le top quatre, et nous y sommes. Nous sommes également en demie-finale d’Europa League, et nous pouvons être fiers de toute notre saison. Aujourd’hui nous pouvons être frustrés, mais demain nous allons nous relever et être prêts pour le match de mercredi contre les Wolves, en sachant que cela va être très difficile mais que c’est entre nos mains.”

_

Source : https://www.arsenal.com/news/emerys-press-conference-read-every-word-12

Articles liés