[Arsenal 3-2 Everton] Les échos de la conf’ de Mikel Arteta

Arsenal enchaîne une troisième victoire de rang pour la première fois depuis septembre. Face à un concurrent direct aux places européennes, les hommes de Mikel Arteta se seront fait peur, mais remportent trois points qui leur permet de se replacer. 

Une nouvelle fois, tout n’aura pas été parfait. Arsenal n’a pas su contrôler la rencontre, mais les hommes de Mikel Arteta s’imposent tout de même face au Everton d’un Carlo Ancelotti qui n’avait perdu qu’une seule fois depuis son arrivée fin décembre (comme Arteta). Un doublé d’Aubameyang, un but de Nketiah et quelques parades prépondérantes de Leno permettent à Arsenal de remporter les trois points.

Avec cette seconde victoire de suite à domicile, Arsenal revient à la neuvième place à seulement 4 points de la cinquième place qui est actuellement occupée par Manchester United. Arteta est revenu avec satisfaction sur la performance des siens, et notamment sur les performances individuelles d’Auba et Özil, mais également sur la mauvaise nouvelle du jour : la blessure de Kolasinac.

sur notre performance… 
« Je suis vraiment satisfait de la performance, ce n’est pas simple de jouer trois fois en sept jours. Nous sommes revenus de Grèce ici très tard, et ensuite nous avons encaissé un but tôt dans le match également ce qui est difficile mentalement. L’équipe a réagi tout de suite et nous avons commencé à dominer le match et à nous imposer, à se procurer des occasions et à marquer des buts. Et ensuite, juste avant la mi-temps, à nouveau, une grosse déception d’encaisser le but sur un nouveau coup de pied arrêté, mais une nouvelle fois nous sommes revenus dans le match, nous avons commencé à jouer, nous avons commencé à dominer de nouveau le match. Mais durant les 20 à 25 dernières minutes, vous avez pu voir que d’un point de vue énergie, nous avons beaucoup baissé. Nous avons eu beaucoup de problèmes avec pas mal de joueurs sur le terrain. Nous avons essayé de faire les remplacements pour pouvoir se reprendre, mais pour être honnête, Everton étaient meilleurs que nous dans les 20 à 25 dernières minutes, et ils ont eu quelques occasions de marquer. »

sur la blessure de Sead Kolasinac… 
« Bien, je ne suis jamais content quand quelque chose comme cela se passe. En ce qui concerne Kola, il a été très malchanceux avec les blessures, Bukayo a eu quelques problèmes également avant le match, mais ensuite il a commencé à jouer après quelques minutes. C’était une énorme contribution offensivement, mais il y a eu également d’autres moments où il a montré qu’il y a encore une grosse marge de progression pour lui, et il doit garder les pieds sur terre et nous devons l’aider à faire cela. »

sur le but rapidement encaissé qui a gâché notre plan de jeu… 
« Mais c’est une composante du jeu, vous le savez. C’est la réaction que j’attends de mon équipe. Il y a de la déception et des choses que vous ne pouvez pas contrôler. Un jour, ces choses vont arriver, et un autre, nous allons devoir jouer à 10, ou un autre jour encore ça va être l’arbitrage… mais nous avons continué à aller de l’avant, nous avons continué à tenter, nous avons commencé à faire les choses dont nous avions parlé et nous nous sommes procuré des occasions et généré le genre de match que nous voulions. »

sur Aubameyang… 
« Je suis tellement content d’Auba parce qu’il marque des buts très importants pour nous, mais également en tant que capitaine, il est en train de donner un super exemple à tous les autres. Un joueur de son calibre qui est capable de travailler de la manière dont il travaille défensivement… parce que les exigences des jours de match sont énormes, et il veut le faire et il est content de le faire, et je pense que nous devrions lui rendre hommage pour cela. »

sur l’intérêt des autres clubs pour Auba… 
« Les clubs qui le veulent ont entièrement raison parce que c’est un superbe joueur. Il mérite complètement d’être apprécié par toutes les autres équipes. J’espère que nous pouvons le convaincre que c’est le bon endroit pour lui et qu’il a un avenir ici. »

si des victoires comme celle-ci vont convaincre Auba de signer un nouveau contrat… 
« Je l’espère. Pas juste les victoires mais également ce que nous essayons de faire. Prend-t-il vraiment du plaisir à être sur le terrain à chaque fois qu’il y est ? Cela fait partie de ce que nous essayons de bâtir ici et je pense qu’il est dans cet état d’esprit en ce moment. »

s’il avait remis initialement en question l’attitude d’Aubameyang en ce qui concerne la défense…
« J’avais deux questions à propos de l’attitude d’Auba défensivement. Une était s’il voulait le faire, ou s’il ne pouvait physiquement pas le faire ? Donc quand j’ai vu qu’il pouvait le faire physiquement, tout était question de le convaincre de le faire, et qu’il puisse le faire tous les trois jours. Il montre que c’est le cas. »

sur l’état d’esprit d’Aubameyang… 
« Je pense que ça été compliqué pour un joueur comme lui, parce qu’il y a eu beaucoup de déception durant les quelques derniers mois ou années, parce qu’il a de grandes attentes et il veut jouer pour les plus gros clubs dans les plus grandes compétitions. Il veut être là-haut avec les tous meilleurs joueurs au monde, et nous devons essayer de le soutenir et tout lui donner en tant que club, pour qu’il se sente pleinement épanoui ici. C’est le challenge que nous avons. »

sur comment il l’a convaincu de travailler plus dur tous les trois jours… 
« C’est une combinaison de beaucoup de choses, mais il doit se sentir pleinement épanoui. Lorsqu’il fait cela, nous montrons également notre appréciation de ce qu’il fait. Il aurait pu simplement dire ‘j’ai marqué les buts, donc je n’ai pas besoin de le faire’ mais malheureusement nous ne sommes pas assez bons pour que l’on permette à des joueurs de ne pas travailler dur. »

sur pourquoi ils sont restés une nuit supplémentaire à Athènes avec l’équipe… 
« Lorsque nous avons regardé les options, si nous voyagions jusque après le match, alors nous aurions atterris à 4h30 ou 5h du matin, ce qui perturbe complètement la préparation. Avant tout le repos, et ensuite la manière dont ils s’alimentent. Dans l’avion, ce n’est pas pareil qu’à l’hôtel, ils se seraient reposés durant deux ou trois heures dans l’avion, et après ils seraient rentrer chez eux. Je n’aime pas vraiment cela. Je voulais que nous restions là-bas ensemble, que l’on mange bien, que l’on dorme bien, que l’on voyage ensemble et que l’on commence à parler de notre prochain adversaire, ou que l’on regarde de nouveau le match. Ensuite nous avons les esprits au clair, nous pouvons rentrer à la maison, et après le jour suivant, nous sommes prêts à commencer de nouveau. »

sur la quantité de travail de Mesut Özil… 
« Je suis très satisfait de Mesut. J’ai joué avec lui et je le connais, donc j’ai essayé de le pousser autant que possible à faire ce qu’il doit faire parce que je sais à quel point il peut apporter au secteur offensif. Le match d’aujourd’hui est un bon exemple pour Mesut. Lorsque nous étions dominateurs, et que le processus entier est proprement fait, et que vous trouvez un joueur dans la bonne position, c’est le type de gagnant que vous voulez. Quand le match devient comme cela, ce n’est pas son jeu, donc il a besoin de ses coéquipiers et de la bonne structure et organisation pour qu’il puisse s’épanouir. Ce n’est pas seulement à propos de lui, et parfois ce n’est juste pas de sa faute, c’est que l’équipe ne le soutient pas comme il en a besoin. »

sur la blessure de Kolasinac… 
« Je ne sais pas, ça semblait mauvais. Il avait fort mal donc nous allons l’évaluer lundi et voir comment il va. »

_

Source : https://www.arsenal.com/news/arteta-press-conference-every-single-word-0

Articles liés