Auteur d’un premier match convenable, Mustafi se sent pousser des ailes !

Très moyen, pour ne pas dire mauvais depuis le début de la saison, Mustafi a réalisé un bon match hier à Cardiff. Buteur, l’Allemand s’est montré solide défensivement et est revenu sur la victoire et le nouveau style de jeu des Gunners qui le met d’autant plus à contribution. 

C’était l’un des points faibles de l’équipe sur les trois premières journées. Mais ce dimanche Mustafi s’est quelque peu rattrapé. Malgré encore quelques trous d’air qui n’ont pas été préjudiciables, on peut concéder que Shkodran a plutôt bien joué en inscrivant un but et en se montrant solide défensivement et dans les duels. Mustafi a ouvert le score sur un corner de Xhaka (quand les deux boulets du début de saison sortent du canon, les Gunners prennent l’avantage) et on doit admettre qu’il représente un réel danger dans la surface adverse sur coups de pied arrêtés.

Cinq des six buts qu’il a inscrits en Premier League l’ont été de la tête sur phases arrêtées alors qu’il avait inscrit les seize précédents dans le jeu. Le défenseur allemand ne s’en étonne pas et prend à cœur ce nouveau rôle.

“Je ne sais pas si vous avez vu la saison dernière, mais nous avons marqué beaucoup de buts sur coups de pied arrêtés. Nacho Monreal, plus particulièrement, a marqué pas mal de buts sur coups de pied arrêtés. Lolo Koscielny et moi également.”

Mustafi a également voulu revenir sur la nouveauté que présentent nos Rouges et Blancs depuis l’intronisation d’Emery : la volonté de repartir de derrière. Et même s’il y a eu quelques moments stressants et de nervosité lorsque l’équipe s’y est adaptée, Mustafi pense que l’équipe progresse dans ce domaine.

“C’est un processus. Nous avons tout essayé en pré-saison mais évidemment lorsque vous faites une erreur en pré-saison, ce n’est pas grave. En Premier League, vous ne voulez pas faire ces erreurs, mais vous devez montrer votre personnalité parce que nous sommes un grand club de football avec de grands joueurs.”

“Nous devons montrer notre personnalité, et notre personnalité est que nous pouvons jouer de derrière parce que c’est notre football et parce que c’est la manière qui nous convient de jouer. Nous devons juste continuer à travailler cela. Avec de la chance, dans quelques matches nous allons paraître un peu plus à l’aise.”

Et bien on l’espère tous en tout cas… car on en a marre de serrer les fesses à chaque fois que le ballon arrive dans les pieds de Cech entre autres qui nous a fait de bien belles frayeurs balle au pied à Cardiff et lors des rencontres précédentes.

Articles liés