Bellerin a des étoiles plein les yeux, c’est normal, il joue à côté d’Özil

Auteur d’un début de saison compliqué, Mesut Özil s’est réveillé hier soir. Une de ces performances dont il a le secret, ponctué d’un joli but et d’une magnifique passe décisive pleine de sang froid. L’occasion de rappeler qu’il n’est pas un joueur comme les autres, parce qu’un talent comme ça on n’en trouve pas à chaque coin de rue.

Hector Bellerin l’a bien compris et il n’hésite pas à s’inspirer de son ainé champion du monde. Cela lui réussit plutôt bien puisque, après son CSC malheureux, Bellerin a pris exemple sur le roi de l’assist pour en délivrer deux de son cru. Il aura apporté du danger tout au long du match sur son côté droit, notamment en deuxième mi-temps où le Padawan, désormais passé maître Jedi dans l’art du centre en retrait – en raison de son évolution capillaire certainement – est revenu en interview après le match sur la performance de son capitaine et sur l’état d’esprit de l’équipe.

Sur les 10 victoires d’affilée…
« C’est difficile de reprendre la série après la trêve internationale parce que ça nous casse un peu dans notre élan donc c’était un vrai défi pour nous de continuer la série. Nous étions à la maison et à chaque fois que nous avons la passion de nos fans avec nous c’est toujours un petit peu plus facile. C’était une première mi-temps compliquée parce que nous savions que c’est une équipe qui joue bien au football et qui a beaucoup de qualité devant, mais nous avons commencé à jouer en seconde mi-temps, en faisant plus circuler le ballon, en plaçant quelques attaques, et les buts sont arrivés logiquement. »

Sur Mesut Özil…
« Mesut est un joueur qui donne toujours le meilleur de lui-même, qui arrive toujours à surprendre tout le monde et c’est un joueur que nous sommes très heureux et très chanceux d’avoir. Quand l’équipe joue bien au football et qu’il peut trouver des espaces, c’est toujours un tueur avec ses passes et sa finition. Pour nous, avoir un joueur comme lui dans l’équipe est très important. »

S’il lui arrive de rester bouche bée en regardant Özil…
« C’est exactement ça! Ça m’arrive à l’entraînement et à chaque match. C’est toujours une bénédiction d’avoir des joueurs comme ça mais le travail est fourni par toute l’équipe, depuis l’arrière, du gardien jusqu’au buteur. Nous sommes tous unis et quand vous avez des joueurs avant autant de qualité, c’est toujours un peu plus facile. »

Sur le genre de capitaine qu’est Özil…
« Mesut est un joueur qui a traversé beaucoup de choses dans sa carrière avec beaucoup de hauts et de bas, mais c’est avant tout un compétiteur né, et c’est un joueur qui a beaucoup de vécu dans le monde du football. C’est un exemple pour nous tous. Tout le monde veut avoir le succès qu’il a sur et en dehors du terrain, donc pour nous c’est vraiment important d’avoir quelqu’un comme lui en tant que capitaine.

Sur l’évaluation de sa propre performance…
« Ces choses arrivent dans le foot [le CSC]. On ne peut pas gagner à chaque fois et on n’a pas eu de chance sur ce coup-là mais l’important c’est de se relever. Peu importe les obstacles, il faut savoir les surmonter et avec l’aide de mes coéquipiers, nous avons pu retourner le match en notre faveur. Nous savions que nous aurions les opportunités de marquer et c’est important de l’avoir fait. »

Sur les progrès qu’il reste à faire…
« Pour nous c’est toujours important de s’améliorer et d’être réaliste. C’est une nouvelle saison avec un nouveau manager et bien sûr, nous sommes déjà presque en Novembre, donc les choses sont un peu plus faciles sur le plan tactique, nous savons comment le coach veut jouer. Comme vous pouvez le voir sur le terrain, nous sommes beaucoup mieux organisés et notre jeu nous vient un peu plus naturellement, mais comme je l’ai dit, ce n’est encore que le début et il faut continuer à beaucoup travailler. Espérons que les bons résultats vont continuer. »

S’il est prêt pour le reste de cette semaine chargée…
« Bien sûr, nous sommes toujours prêts et nous sommes une équipe de joueurs qui sont habitués à ce genre de semaine donc on va faire du mieux qu’on peut et donner 100% au prochain match. »

Articles liés