Big Interview – Rob Holding

Rob Holding s’est confié dans le Arsenal Magazine sur son parcours de footballeur qui l’a amené à Arsenal cet été. Le jeune défenseur central anglais revient sur cette belle histoire.

A bien des égards, la montée en puissance de Rob Holding jusqu’à son explosion a été le conte de fées archétype du monde du football. Depuis ses premiers pas ballon au pied avant même d’être capable de jouer lorsqu’il est enfant, jusqu’à ses premières apparitions officielles à l’Emirates Stadium (notamment ses débuts officiels contre Liverpool), le parcours éclair d’Holding sera des plus retentissants.

A l’été 2015, les lumières attirantes de la Premier League ainsi que son côté glamour ne pouvaient en effet ne pas sembler plus loin pour Rob. Holding était alors mis en retrait de l’équipe première des Bolton Wanderers (alors en Championship) lors de la pré-saison en Autriche. Cantonné à rester avec l’équipe U21 pour leur propre préparation, c’est à Newcastle que l’international espoir anglais passe son été. La pré-saison se poursuit et se termine, mais Holding demeure en arrière-plan, jamais mis en lumière.

Il admet facilement que les difficultés financières que connaît son ancien club ont joué en son avantage, lui offrant une opportunité pour jouer en équipe première. A partir de ce moment-là, il ne s’est jamais retourné, il a d’abord fait ses débuts lors d’une soirée morose, un mardi contre Burton Albion, avant de consolider sa place dans l’équipe type de  Bolton, pour au final être élu Meilleur Joueur de l’Année par les fans des Wanderers, récompensant son excellente saison malgré la relégation de son équipe en League One, pénalisée de plusieurs points.

Le rêve du gamin du pays se réalise à l’été 2016, Holding étant transféré de son Lancashire natal vers Londres, dans le cadre d’un transfert qui en surprend plus d’un du côté de Bolton. A la faveur des blessures de Gabriel et Per Mertesacker durant la pré-saison (Koscielny étant lui encore en vacances), il se retrouve propulser titulaire pour l’ouverture de la saison de Premier League face à Liverpool, en défense centrale aux côtés de Calum Chambers. A nouveau, Holding relève le défi et se voit comblé d’éloges. Mais après une telle entrée en matière à Arsenal, Holding a eu un peu moins d’opportunités, une chance pour enfin souffler un peu dans sa rapide percée.

Afficher l'image d'origine

“Pour commencer, Rob, revenons-en aux débuts. Quel premier souvenir as-tu de toi en train de jouer au foot quand tu étais enfant ?”

“Ce doit être avec les jeunes du Staybridge Celtic. Le terrain était en pente et notre échauffement, c’était de taper dans les mottes de taupes qui étaient apparues durant la nuit ! On avait l’habitude de shooter dedans et ensuite nous pouvions jouer, c’est le premier souvenir que j’ai.”

“Y a-t-il un moment particulier où tu as commencé à réaliser que tu étais meilleur que pas mal de tes coéquipiers avec lesquels tu jouais ?”

“Je ne sais pas… Je tirais les corners, les 6 mètres, les coups-francs et les touches ! Donc je pense que c’est lorsque je me suis rendu compte que je faisais un peu tout, j’étais l’un des meilleurs joueurs.”

“Evidemment, ta première apparition professionnelle a été avec Bolton Wanderers, mais comment cela est-il arrivé ?”

“Cela a été quelque chose de bizarre parce que je ne suis pas parti avec l’équipe première pour la pré-saison, j’étais mis à l’écart avec les U21. Nous sommes allés à Newcastle pendant qu’eux partaient en Autriche. Lorsque nous sommes revenus, je m’entrainais juste et ne jouais qu’avec les U21.Mais ils m’ont précipité en équipe première et j’ai effectué mes débuts le mardi soir contre Burton Albion, au Macron Stadium, et nous avions perdu 1-0. La frappe du joueur adverse avait été contrée par moi et cela a pris mon gardien à contre-pied, avec malchance, mais c’était énorme de faire mes débuts.”

“Pas mal d’academies ont été critiquées car elles ne donnent pas la chance à leurs joueurs de jouer en équipe première. Comment penses-tu que Bolton t’a préparé lorsque tu as dû faire face à la transition entre les deux équipes ?”

“Je pense qu’ils ont quelques bons joueurs qui en sont sortis. Des joueurs comme Josh Vela, qui y est toujours et qui y joue depuis quelques saisons maintenant, et ça a été le premier à y percer. Joe Riley, qui est désormais à Shrewsbury Town, mais qui a commencé à Bolton et qui y a percé. Zach Clough est toujours là-bas, Niall Maher… il y a pas mal de jeunes coéquipiers avec qui j’ai grandi et avec qui nous avons sauté le pas et joué en équipe première.” 

“Y a-t-il quelques expériences particulières qui t’ont marqué lors de tes premiers matches contre les attaquants de Championship ?”

“Je me souviens de mes débuts en Championship. C’était contre Middlesbrough, et ils étaient parmi les favoris pour la montée, c’était mon premier match à Riverside en plus. Nous avions perdu 3-0 et nous avions joué à trois derrière, et je me souviens que Stewart Downing m’avait mangé. J’ai appris de cela et je me suis appuyé sur cela tout au long de la saison.” 

“Beaucoup ont écrit à propos des problèmes que connaissait Bolton en dehors du terrain, mais penses-tu désormais que cela a été un avantage pour toi sur le terrain ?”

“Je ne pourrai pas dire que cela a tourné à notre avantage, parce que nous ne pouvions pas obtenir des performances collectivement mais, personnellement, ils n’avaient pas assez d’argent pour recruter un joueur donc ils ont dû m’offrir une promotion en équipe première. C’est pourquoi j’ai eu la chance de jouer et ensuite, je suis resté dans l’équipe.”

“Et ces performances à Bolton ont attiré le regard de clubs de Premier League et tu as été lié à Everton, Chelsea et Bournemouth par exemples. Comment as-tu fini à Arsenal ?”

“J’ai tout vu, c’était des discussions de journaux. Il y avait des gens sur Twitter qui annonçaient des choses : “Il est lié ici, il est annoncé là.” Mais je pense que la plus concrète dont j’ai eu connaissance, c’est celle que mon agent m’a annoncé, c’était qu’Arsenal était intéressé. J’étais du genre “Wow, Arsenal est intéressé par moi !”, donc c’était ce pourquoi je voulais aller de l’avant. Ensuite, lorsque je suis parti à l’étranger avec les espoirs anglais à Toulon durant l’été, j’ai discuté avec Calum Chambers et il m’a dis qu’Arsenal était un gros club – “Si cela se fait pour toi, ce serait énorme de t’avoir là-bas” a-t-il ajouté.”

“Est-ce que c’est une expérience étrange pour un jeune joueur de Championship de soudainement faire partie des rumeurs des journaux, et d’être source de discussions sur Twitter et Facebook concernant ton futur ?”

“Ouais ! C’était un peu surréaliste ! A l’époque, je ne jetais qu’un coup d’oeil furtif et je voyais mon nom partout sur Twitter et les autres réseaux, et un matin, je me suis réveillé et plusieurs de mes amis m’avaient envoyé une photo d’un journal qui me liait à Everton, alors que je n’en savais rien. Ils m’ont demandé “Que se passe-t-il ? Que se passe-t-il ?”, et je leur répondais : “Je ne sais pas, c’est fou, nous allons juste voir ce qu’il va se passer !” 

Afficher l'image d'origine

“Tu es arrivé immédiatement à Arsenal pour partir en tournée de pré-saison aux Etats-Unis. A quel point pense que cette expérience a été importante pour toi pour t’aider à t’intégrer à être connu de tes coéquipiers ?”

“Il ne pouvait rien y avoir de mieux que cette expérience pour m’intégrer ! 24h sur 24h tu es avec les coéquipiers. Tu as l’occasion de te réveiller le matin avec eux, de prendre le petit déjeuner avec eux, et de manger avec eux le soir, donc tu découvres définitivement le groupe et que tu y rentres de pleins pieds !”

“Lorsque Per Mertesacker à contracter sa blessure à Lens durant la pré-saison, est-ce que le Boss est venu te parler pour te dire que tu allais débuter le premier match aux côtés de Calum ?”

“Non. Il ne l’a pas fait avant la veille du match, lorsque nous avons su que nous allions jouer à deux. Ce fût probablement mieux parce que je n’ai pas eu à avoir l’esprit ailleurs, j’étais concentré pour bien faire et travailler mon jeu pour essayer de gagner ma place.”

“Est-ce que tu penses que le fait que tu connaisses Calum de vos matches en équipe d’Angleterre U21 a pu t’aider ?”

“Ouais, clairement ! Il m’a pris sous son aile lors des deux premières semaines et il m’a intégré. Mais les autres comme Jack Wilshere, qui était en tournée avec moi, ainsi que Chambo, ont été vraiment bons avec moi en m’aidant à m’intégrer, donc ils ont été un véritable plus pour le club, vraiment.”

“Ton manager en équipe d’Angleterre U21, Gareth Southgate, est désormais à la tête des Trois Lions, es-tu heureux de cette promotion ?” 

“Je pense que c’est quelque chose qu’il pourrait facilement faire. C’est un pas en avant mais pas un problème. Il a été vraiment excellent avec moi, il m’a installé en équipe espoirs d’Angleterre donc je lui souhaite le meilleur pour les quelques matches où il sera en charge. Qui sait ? Peut-être que dans le futur il s’y installera à temps complet.” 

“Le fait d’être avec Gareth Southgate, qui lui-même était défenseur central, t’a-t-il aidé à t’intégrer au niveau international ?” 

“Ouais, il m’a beaucoup parlé, ainsi qu’à Calum et Kortney Hause, car nous étions les trois jeunes défenseurs centraux qui y jouaient. Et il nous a juste pris à part pour nous dire ce qu’il pensait. Ce qu’il pense est plus facile à faire, et il nous a dit ce que nous pouvions être. Son expérience est inestimable.” 

“Pour revenir sur le match de Liverpool maintenant, qu’est-ce qui t’a frappé particulièrement dans ton premier match de Premier League à l’Emirates Stadium ?”

“L’engouement autours de l’événement. En approchant le stade, il y avait des gens partout dans les rues, s’afférant partout. Et de sortir du tunnel vers le terrain, et également le rythme du match également. Liverpool est revenu très fort en seconde période, donc tu as besoin de t’adapter très rapidement.” 

“C’était un grand moment de ta carrière, mais pourrais-tu encore l’apprécier, même avec la manière dont le match s’était terminé ?” (Arsenal avait perdu 4-3.)

“Ouais, je dois en tirer les points positifs de cela et cela a juste été une énorme expérience d’être sur le terrain pour la première fois, et bien que le résultat ait été en notre faveur, nous nous en sommes relevés.”

“Tu as connu un très bon début de saison et tu as vraiment attiré l’oeil des fans d’Arsenal. Est-ce que le Boss t’a rassuré à propos de ta valeur dans le groupe et t’a expliqué pourquoi tu te retrouvais sur le banc ?”

“Ouais, il m’avait pris sur le côté et m’a dis qu’il était vraiment surpris de ce que j’avais déjà fait et de la manière dont j’avais débuté la saison, donc je n’ai juste qu’à continuer de faire la même chose et j’espère qu’il va continuer à le remarquer.”

“Y a-t-il des parallèles avec ta première saison à Bolton où tu avais été mis sur la touche, avant de revenir, mais penses-tu que cela te donne la faim de revenir et de vraiment te faire ta place ?”

“Ouais, on peut définitivement dire cela parce que c’est exactement la même chose. Je jouais au début et ensuite, je vais tout faire de mon possible pour me battre et revenir dans l’équipe à nouveau.”

“Et pour finir, Steve Bould, est-il une aide pour toi vu qu’il a été un ancien très bon défenseur central ?”

“Ouais, vraiment. Nous avons pris pas mal de choses à la vidéo durant les sessions d’entraînement, nous sommes allés en discuter dans son bureau, nous nous sommes assis et nous avons visionné quelques sessions d’entraînement, la manière dont je me tenais, ainsi que le positionnement que je devrais avoir. Cela m’est largement plus facile lorsque je suis à côté sur le terrain et que je me souviens de ce que Steve m’a conseillé. 

Rob Holding

Source : http://www.arsenal.com/news/features/20161128/rob-holding

Articles liés