[Bournemouth 1-1 Arsenal] Les échos de la conf’ de Mikel Arteta

Premier match sur le banc des Gunners pour Mikel Arteta à l’occasion de ce Boxing Day et premier point. Menés 1-0, Arsenal a su revenir dans la rencontre par l’intermédiaire de l’inévitable Aubameyang. Avec un peu plus de justesse dans le dernier geste, Arsenal aurait même pu l’emporter. 

On ne va pas oublier que Rome ne s’est pas construite en un jour et on va laisser du temps à Mikel Arteta de mettre en place sa philosophie. On l’a d’ailleurs entrevue par bribes hier à Bournemouth avec un jeu très porté vers l’avant en première période de la part des Gunners mais qui s’est malheureusement un peu effrité après l’ouverture du score de Bournemouth, renvoyant Arsenal à ses vieux démons.

Le travail devra clairement se diriger sur la défense, une nouvelle fois très perméable hier, mais on a vu du mieux dans l’envie et les intentions, avec une équipe qui semblait moins peureuse d’aller de l’avant et de tenter des passes autrement qu’horizontales ou vers l’arrière.

sur son premier match en tant qu’entraîneur… 
“Je suis très satisfait de pas mal de chose que j’ai vues, en termes d’attitude, de caractère, la passion que nous avons montrée, ainsi que le combat et l’état d’esprit que l’équipe a montrés. Ça a été parfait sur ce point. Probablement mieux que ce à quoi je m’attendais durant les 90 minutes. Beaucoup de choses qui se sont déroulées durant le match, nous les avions préparées. Ils les ont comprises et ils ont essayé de les mettre en place. Il nous a manqué le dernier geste au final.”

à quel point c’était frustrant de ne pas réussir dans ce dernier geste… 
“Ça aurait pu être génial parce que ça aurait pu nous donner un coup de pouce supplémentaire en termes d’énergie et de confiance pour l’équipe, mais nous devons analyser la performance. Il y a des choses positives à en retenir et évidemment, il y a beaucoup de place pour l’amélioration dans d’autres secteurs.”

sur la quantité de travail psychologique nécessaire pour remobiliser les joueurs… 
“Ça va être un processus. J’étais inquiet concernant ce qui pourrait se passer si nous encaissions un but. Nous en avons encaissé un et j’ai été très satisfait du caractère que nous avons montré. Ils sont rentrés au vestiaire à la mi-temps et leurs visages, leurs réactions ont été parfaites. Tout était question d’à quel point ils en avaient envie. Normalement, lorsque vous êtes dans cette dynamique et que vous encaissez un but, la confiance s’effondre et beaucoup de choses qui se sont déroulées par le passé peuvent resurgir. Ça ne s’est pas passé, c’est l’exact opposé qui s’est passé et c’est une chose vraiment positive à prendre en compte.”

sur comment il a trouvé le fait d’être entraîneur principal… 
“C’est très bon de faire cela, et je suis un peu habitué à faire des remplacements et des changements tactiques parce que j’ai toujours suggéré des choses qui se sont passées durant le match. J’ai vraiment de bonnes personnes autour de moi pour me donner des conseils également en fonction des choses qui se passent. Je me suis senti dans une situation de confort et trempé !”

sur la performance de Mesut Özil… 
“Pour être honnête, son attitude à l’entraînement depuis le jour où je suis arrivé en place a été incroyable. J’ai vu cela. J’ai dit que j’allais proposer un nouveau départ à tout le monde et c’était juste de lui donner cette chance également. Lorsque nous avons préparé le match, et que nous avons regardé nos adversaires, où nous pouvions les blesser, nous avons pensé qu’il pourrait un point clé. Nous avons préparé le match comme cela avec lui. Il a bien répondu à cela, il a fait ce qu’il devait faire, et nous aurions pu marquer deux ou trois buts grâce à lui.” 

_

Source : https://www.arsenal.com/news/im-pleased-attitude-and-character

Articles liés