Cech : « Nous nous sommes compliqués la vie »

Après la défaite en Biélorussie, le portier s’est arrêté pour répondre à la presse. Avec la bouteille qu’il a, Cech sait que ce genre de matchs arrive même aux meilleures équipes (mais surtout à Arsenal). Ce genre de matchs où vous pouvez jouer durant des heures, ça ne rentrera jamais. Le Tchèque prévient, oubliée la frustration, il faudra se reprendre dans une semaine. Il y a une qualif’ à aller chercher.

Que ce doit être frustrant de passer 90 minutes à attendre et de repartir malgré tout avec un but dans la musette. Arsenal est tombé dans le piège de Borisov et Cech n’a rien pu faire pour l’éviter. Néanmoins, on sait que le dernier rempart des Gunners fera tout pour que jeudi ne soit pas son dernier match en carrière. Un but du BATE à l’Emirates et il faudra en mettre trois pour se qualifier, tout ça sans Lacazette. Déconne pas papy, on compte sur toi.

sur notre performance…
“Nous n’avons pas saisi nos occasions. Je pense qu’en première mi-temps, nous avons bien joué et créé assez d’occasions pour prendre l’avantage. Mais malheureusement nous n’avons pas concrétisé nos occasions et nous avons pris un but dans la dernière minute de la mi-temps ce qui leur donne évidemment beaucoup de confiance. En seconde mi-temps ils attendaient les contre-attaques et nous essayions de trouver une façon de marquer. Nous avons marqué mais l’arbitre l’a refusé pour un hors-jeu. C’est le résultat que nous souhaitions éviter. Nous voulions marquer des buts, nous voulions gagner et nous voulions être en bonne position pour le match retour mais nous nous sommes compliqués la vie.”

si les conditions du terrain nous ont empêchés de développer notre jeu…
“C’était la même chose pour les deux équipes. Avec un meilleur terrain nous aurions probablement mis nos occasions au fond parce que les joueurs auraient été mieux servis mais c’était pareil pour les deux équipes. D’un autre côté, nous avons eu assez d’occasions de remporter ce match et nous ne l’avons pas fait. Nous devons nous assurer de remporter le retour à domicile et je suis sûr que nous en sommes capables.”

sur le carton rouge de Lacazette…
“D’où j’étais, je me suis dit que l’arbitre courait vite et qu’il avait pris sa décision directement. Donc tout le monde a rapidement su qu’il voulait mettre un carton rouge.”

si cela résume notre soirée frustrante…
“Aujourd’hui c’était un de ces matchs où on aurait pu jouer deux heures de plus et nous n’aurions pas marqué, mais il y a des matchs comme ça dans le football. On essaye, on joue et parfois on rentre chez nous avec un résultat qu’on ne voulait pas. Mais il faut se ressaisir et s’assurer d’être prêts pour le match retour. C’est l’avantage d’un match aller-retour ; si un match est mauvais on peut toujours se rattraper.”

 

Articles liés