Conférence de presse d’Emery avant la finale de l’Europa League

Nous sommes maintenant à quelques jours du match décisif qui décidera de notre saison. La pression monte à vitesse grand V pour l’équipe comme pour nous. Nous, pauvres supporteurs qui ne pourront même pas aller assister à la finale… Scandale, mais on sera tout de même à fond derrière notre équipe favorite. Emery appelle en tout cas au ralliement plutôt qu’au boycott. En même temps, un derby londonien dans une finale européenne, ça ne se rate sous aucun prétexte!

Alors qu’on compte les jours pour que se termine cette attente insoutenable, Emery doit apprécier d’avoir plus de temps pour bien préparer ses joueurs avant ce rendez-vous décisif. Pour lui l’équation est simple. Son objectif était clair en début de saison: une qualification en Ligue des Champions et un titre. Mercredi soir, l’Espagnol aura l’occasion de faire d’une pierre deux coups! Dans le cas où il échouerait, les critiques pourraient commencer à tomber avant même qu’il puisse profiter du mercato pour mieux appliquer ses idées.

Emery est revenu sur les nombreux points qui fâchent à l’approche de la première finale européenne en 13 ans pour les Gunners. D’abord le dossier Mkhitaryan. La fédération d’Azerbaidjan de football a assuré qu’il n’avait rien à craindre mais lui a préféré ne pas prendre de risques au vu du contexte politique entre l’Azerbaidjan et l’Arménie. Une décision difficile à prendre mais qu’Emery dit comprendre. Normal mais ça reste une cartouche en moins pour la finale.

Le head coach a ensuite regretté à demi-mots le choix du lieu de la finale. Comme nous vous le disions récemment, le club s’est plaint de ce choix qui empêche une très grande partie des die hard fans d’Arsenal de suivre leur club de cœur. Emery se retrouve donc pris entre deux feux sur ce sujet, à espérer que les supporteurs locaux se feront entendre. En gros, comme un match de pré-saison quoi… Merci l’UEFA!

Enfin, Unai a dû répondre à de nombreuses questions sur la dernière polémique qui enfle sur les réseaux. Faut-il titulariser Cech ou Leno dans les cages? D’un côté, une légende qui jouera là son dernier match en carrière et à qui le club peut offrir de sortir par la très grande porte. Classe. De l’autre, Assurancetourix. Au-delà du jeu au pied et du niveau sur sa ligne, les rumeurs sorties récemment disant que Cech prendrait un poste d’entraîneur des gardiens à Chelsea dès la saison prochaine, ont rajouté de l’huile sur le feu… Allez bon courage Unai!

sur la préparation…
“Bonjour. Nous nous préparons pour ce match comme nous le faisions pendant les trêves internationales. Nous avons eu trois jours d’entraînement la semaine dernière, à très haute intensité. Les joueurs se sont reposés pendant le week-end et nous avons repris l’entraînement ce mardi matin pour les neufs derniers jours en étant uniquement concentrés sur la finale.”

sur son état d’esprit avant de jouer sa quatrième finale d’Europa League
A chaque fois, c’est différent, chaque finale est une nouvelle histoire pour moi. C’est une nouvelle étape que je veux créer. Je veux le faire ici avec Arsenal. Notre expérience peut être importante mais il faut avant tout préparer les joueurs en gardant à l’esprit que chaque adversaire est différent. Nous voulons que les joueurs aient beaucoup d’ambition et de motivation pour cette finale. Nous jouons pour connaître des moments comme ceux-là avec nos supporters, avec la possibilité de gagner un titre et de jouer la Ligue des Champions l’année prochaine si nous gagnons. Nous voulons profiter de ce moment.”

sur Henrikh Mkhitaryan qui va rater la finale…
C’est une mauvaise nouvelle mais il n’y a rien que nous puissions faire. C’est une décision personnelle et nous devons la respecter. Je ne connais pas bien ces problèmes politiques mais je dois respecter sa décision.”

sur le gouvernement de l’Azerbaïdjan qui a dit que Micki serait en sécurité à Bakou…
Je les crois mais j’ai parlé avec Mkhitaryan ce matin, et c’est sa décision. Je le respecte. Il veut jouer et aider l’équipe, mais il a discuté avec sa famille, et ils ont décidé de ne pas prendre le risque.”

s’il a parlé à Mkhitaryan…
Je lui ai parlé. Je viens du Pays Basque et nous avions de gros problèmes politiques qui se sont terminés il y a cinq ou six ans. Donc je peux comprendre que ça soit une décision à prendre avec sa famille et en pensant à leur pays. Je ne peux pas l’obliger à venir avec nous pour le match. Il pourrait nous aider avec sa qualité mais le sujet n’est pas entre mes mains et je respecte sa décision à 100%.

sur le peu de fans d’Arsenal qui seront présents…
Je pense que nos supporters veulent nous accompagner et profiter avec nous dans le stade parce qu’on ne joue pas souvent une finale européenne. Chaque supporter veut profiter avec l’équipe mais Bakou est très loin et ils doivent prendre l’avion parce que c’est impossible d’y aller en voiture. C’est cher. Je préfère être avec eux et que nous profitions ensemble avec une grosse ambiance. Je sais qu’Arsenal a beaucoup de fans dans le monde entier et je pense qu’à Bakou il y aura beaucoup de supporters des pays voisins et le stade de 70.000 places sera plein. Mais je préférerais que nos supporters qui sont avec nous à l’Emirates Stadium comme à l’extérieur nous accompagnent aussi pour cette finale.”

si le match aurait dû être déplacé à Wembley…
C’est la responsabilité de l’UEFA et nous ne pouvons rien y faire. J’ai joué une finale au Juventus Stadium et une finale de Supercoupe à Cardiff, mais j’ai aussi joué une finale d’Europa League à Tbilisi et j’ai apprécié parce qu’il y avait une grosse ambiance de la part des deux équipes. Maintenant il y aura moins de supporters d’Arsenal et de Chelsea mais j’espère que le stade sera plein de fans de football et avec quelques fans d’Arsenal et de Chelsea. Je veux qu’il y ait une grosse ambiance dans le stade. Nous ne pouvons pas jouer ici à Londres.”

s’il a toujours pensé que nous avions une grande chance de gagner la compétition…
Gagner un titre est très difficile. Je pense que nous avons très bien travaillé dans cette compétition, que ce soit dans les premiers matchs ou dans les derniers tours contre Naples et Valence, deux matchs très compliqués. J’ai aussi vu que Chelsea était très concentré et très motivé par cette compétition. Ce match est très important pour les deux équipes parce qu’il y a un titre à aller chercher. Ils sont déjà qualifiés pour la Ligue des Champions via la Premier League mais nous avons aussi cette possibilité avec la finale. C’est une finale avec un titre en jeu. Chelsea l’a gagné il y a quelques années. Avec notre staff, nous l’avons gagné à Séville mais chaque match est une nouvelle histoire, une nouvelle possibilité. Je veux transmettre aux joueurs et aux supporters cette idée : cette compétition est importante pour nous. Dans le football, les joueurs, les entraîneurs et les supporteurs veulent jouer pour ce genre de moments particuliers. C’en est un. Nous sommes très concentrés sur ce match, nous voulons profiter des 90 minutes ou plus voire même des tirs au but. C’est un très long voyage et beaucoup de nos supporters comme des leurs ne pourront pas aller d’Angleterre à Bakou mais le match n’en reste pas moins important pour les deux équipes. Nous voulons profiter de ce moment.”

sur sa déception que la finale se joue à Bakou…
Nous ne pouvons pas parler de ce que nous ressentons individuellement. Je pense que c’est plus important de penser à jouer la finale contre Chelsea et nous voulons montrer que nous sommes capables de gagner un titre. Ce sera sans Mkhitaryan et sans tous nos supporters comme nous l’aimerions. Mais la finale reste très importante. C’est dommage que tous les supporters ne puissent pas aller à Bakou mais ils seront à la maison et nous suivrons à la télé. Nous devons penser à ça et jouer pour eux.”

si on peut considérer ça comme un derby de Londres…
Oui, oui. Je pense que c’est très spécial pour deux raisons. D’abord nous sommes deux équipes de Londres. C’est un derby et nous allons jouer hors de Londres mais cela revient au même. Je pense que nous avons une grande rivalité avec Chelsea. Ces dernières années, ils ont très bien joué et ils ont joué pour des titres. Ils ont gagné la Premier League il y a deux ans et je pense que nous devons nous battre contre eux en montrant nos capacités. En Premier League je crois que nous avons fini deux points derrière eux. L’année dernière, ils étaient devant nous mais nous avons l’ambition de réduire l’écart avec eux dans toutes les compétitions. La première étape, c’est cette finale.”

sur comment il va préparer les jeunes pour la finale…
En jouant dur. Nous avons utilisé 30 joueurs dans cette compétition du début jusqu’à aujourd’hui. Nous allons les utiliser, ils s’entraînent avec nous, ils doivent gagner en confiance et en rythme pour pourvoir jouer à notre façon. Ils s’entraînent à jouer avec des joueurs importants, mais les jeunes joueurs doivent apprendre notre fonctionnement et suivre notre process. Ils le font bien et quand ils jouent dans cette compétition c’est une bonne opportunité pour eux. Maintenant, ils sont avec nous et ils peuvent continuer à profiter avec nous. Peut-être que certains d’entre eux joueront mais tout le temps qu’ils passent avec nous, c’est pour s’améliorer, en regardant et en gagnant en expérience. Ils sont aussi proches de joueurs importants qui connaissent bien des compétitions telles que la Ligue des Champions ou la Ligue Europa.”

si Özil a une chance de briller pendant la finale…
Nous avons besoin de tous les joueurs – nous avons utilisé 30 joueurs dans cette compétition et c’est important d’impliquer tous les joueurs : les jeunes, les joueurs techniques ou avec d’autres capacités. Mesut est très important pour nous, il a beaucoup d’expérience en Europe et avec sa sélection dans des matchs importants. Nous nous préparons avec tous nos joueurs pour être prêts pour la finale. Mesut Özil travaille bien, il s’entraîne bien et nous aurons besoin de lui.”

si Petr Cech sera titulaire dans les buts…
Je ne peux pas rester ici à parler de Petr Cech parce qu’on pourrait y passer un, deux ou trois jours et ce ne serait que du positif. Je ne le connais que depuis cette année mais il est incroyable. C’est une super personne et un super gardien. Il est expérimenté avec un passé important dans le football. Il est ici parce qu’il le mérite et il est très, très impliqué avec Arsenal. Il a joué parfaitement les derniers matchs, à un très bon niveau, et je veux profiter de cette fin de carrière. Je suis un privilégié de l’entraîner et nous allons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour gagner et pour être ensemble dans cette finale.”

s’il sera titulaire…
A chaque match je parle avec les joueurs quand je décide de qui sera dans le 11 de départ, et en ce moment je lui fais confiance. Il a joué à un haut niveau et je pourrais l’utiliser lui ou Leno mais avant tout je veux profiter avec tous nos joueurs et ce sera un moment encore plus spécial pour certains d’entre eux. J’ai parlé avec Aaron Ramsey, il est blessé, mais c’est la même chose avec Petr Cech; je veux une victoire pour son dernier match, qu’il joue ou pas.”

si Cech pourrait devenir entraîneur…
Je ne sais pas mais je sais qu’il joue de la batterie ! C’est quelqu’un de spécial. Je veux jouer avec lui un de ces jours ! Je lui ai déjà dit il y a quelque temps. C’est incroyable ! Un jour en Europa League, nous allions jouer contre le BATE Borisov et on lui parlait en russe. Je lui ai dit: “tu comprends le russe?”, il m’a dit: “oui, coach !”. C’est incroyable ! Il parle beaucoup de langues. J’ai travaillé à Moscou et même moi je ne parle pas russe!”

_

Source : https://www.arsenal.com/news/emery-chelsea-baku-ozil-full-transcript

Articles liés