Les échos de la conf’ du 19 Janvier 2017

Ce jeudi, Wenger s’est présenté en conférence de presse afin de répondre aux questions des journalistes.  Pour rappel, Arsenal reçoit Burnley dimanche à partir de 15h15.

Team News :
« Globalement comparé à la semaine dernière, il y a Bellerin, Coquelin et Gibbs qui reviennent dans le groupe. Pas deWalcott. Mais ces trois joueurs devraient être disponibles pour faire partie du groupe qui jouera dimanche. »

Sur Giroud :
« Il a repris l’entrainement depuis hier. »

Sur Mertesacker :
« Il est de retour à l’entrainement, mais il ne s’entraîne pas avec le groupe. Je pense qu’il en a encore pour quelques semaines. »

Sur Burnley, une équipe à deux visages (totalement différente entre leurs matchs à domicile et ceux disputés à l’extérieur) :
« Les gens se posent cette question chaque semaine et puis ils les voient jouer à domicile et battre tout le monde. C’est ce qu’ils font depuis 20 matchs et ce n’est pas une coïncidence si à chaque fois que vous les voyez jouer à domicile, vous vous dites : « cette fois ils ne gagneront pas » et ils y arrivent presqu’à chaque fois. C’est juste une question de qualité. »

« Il y a une atmosphère particulière à Turf Moor, ils ont certainement la confiance dont ils ont besoin – ils sont très efficaces à la maison. Ils savent très bien ce qu’il faut faire lorsqu’ils jouent à domicile. Ils défendent très bien et n’encaissent pas de buts. A la mi saison, ils sont dans le top 10. Ce qu’ils ont réalisé est absolument incroyable et nous devons donc faire en sorte à ce qu’ils ne trouvent pas de solution hors de leur base dimanche car pour nous c’est un gros match et nous devons bien le préparer. Récemment, ils ont été un peu malchanceux dans certains de leurs déplacements. »

Si le retour de Bellerin pousse Jenkinson vers la sortie :
« Ce n’est pas forcément lié à cela. Oui il existe une possibilité de voir Jenkinson partir à Crystal Palace mais rien n’est finalisé. C’est surtout à lui de trouver un accord avec eux. »

Si Arsenal sera actif durant la fin du mercato :
« Je m’attends à ce que ce soit très calme car Welbeck est revenu. Offensivement, nous sommes bien armés. Nous avons beaucoup de joueurs qui peuvent jouer et de manière générale, je ne m’attends pas à faire quelque chose de spécial. »

S’il aimerait signer Payet :
« Je n’ai pas besoin de Payet car nous avons tellement de joueurs créatifs. J’estime bien évidemment Payet comme joueur mais ce n’est pas un secteur de jeu dans lequel nous prospectons. Nous avons beaucoup de joueurs qui peuvent jouer dans cette position. Vous êtes intéressé par la qualité du joueur mais il doit aussi y avoir un besoin et nous n’en n’avons pas dans ce secteur de jeu. »

Si c’est plus difficile que ça ne l’a jamais été de garder ses meilleurs joueurs heureux :
« Pas vraiment. Dans chaque club, il y a des problèmes différents. Lorsque vous avez un problème avec un joueur, cela ne veut pas dire que toute l’équipe n’est pas heureuse. Aujourd’hui, les joueurs ont tout pour être plus heureux qu’il y a 20 ans ou 40 ans. Ils sont très bien traités, ils ont de formidables revenus, ils peuvent se déplacer partout dans le monde et ils ont cette liberté de mouvement que nous n’avions pas quand nous jouions. Je me souviens de cette époque où vous signiez dans un club et vous y étiez lié durant toute votre carrière car vous ne pouviez pas bouger. Aujourd’hui, il y a beaucoup plus de liberté à ce niveau là. »

Sur les plans évoqués par Van Basten (responsable du développement technique à la FIFA) qui voudraient notamment supprimer la règle du hors jeu, supprimer les prolongations et passer directement à la séance des tirs aux buts :
« Certaines propositions sont discutables et il y en a certaines dont je ne vois pas un grand intéret. Celle que je ne trouve pas intéressant, c’est de supprimer le hors jeu car je pense que le hors jeu force les joueurs à jouer ensemble. C’est une grande qualité pour un sport collectif. C’est très important de garder cela. Globalement, n’oublions pas également que le football progresse. Les gens disent que c’est trop serré, trop compact… mais l’évolution du jeu a toujours été comme ça. La défense donne un problème à l’attaque, l’attaque trouve la solution et la réponse et puis la défense crée un nouveau problème à l’attaque. Nous devons continuer avec ça. Mais pour l’amélioration du jeu, il est très important que vous rencontriez toujours de nouvelles difficultés. »

Sur la proposition de Van Basten d’autoriser seulement le capitaine à parler avec l’arbitre :
« C’est une très bonne proposition. On en rêve tous mais ça n’arrivera jamais dans notre sport ! »

Articles liés

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *