Edu : “Et ce qui est sympa également, c’est quand vous voyez tous les candidats, lorsque nous avons commencé le processus, chacun d’entre eux étaient de bons coachs et de très bonnes personnes, et ils ont une très bonne expérience dans le monde du football mais nous avons discuté à propos de… c’est un feeling. Parce que lorsque vous êtes en réunion, ils ont évidemment tous une très bonne expérience, et ensuite voyons parce que nous allons peut-être nous dire ‘Oh, nous avons une connexion’ et cela a commencé dès le début avec Mikel.”

Donc chez Mikel, en tant que coach, en tant que personnalité, qu’est-ce que vous pensez qui fait de lui la bonne personne ? 

Raul : “Je dirais, globalement, tout. Dès le début des conversations jusqu’à la fin de ces discussions, il a continué d’exposer son approche d’Arsenal, ce qu’il voulait faire, sa vision de la manière dont il pouvait traduire cela sur le terrain, sur ce qu’il voulait pratiquer, et la manière dont il voulait interagir avec tout le monde au sein du club. A quel point il avait compris le travail d’équipe, sur ce que nous faisons ici, les gens qui sont intégrés dans les décisions footballistiques, mais plus particulièrement en allant dans le vif du sujet : que va-t-il se passer sur le terrain à l’entraînement, et au final à l’Emirates et dans chacun des matchs que nous jouons. Tout ce qu’il a dit, tout ce qu’il a planifié, ses points de vue qu’il nous a montrés, tout a été fantastique, tout était en place, donc au plus tôt nous pouvions le rencontrer, au plus nous pouvions discuter avec lui, et au plus nous avons été convaincus. Nous étions convaincus dès le départ, mais désormais c’est plus une certitude que nous avons. Vous ne savez jamais de quoi l’avenir est fait, mais nous savons certainement que nous avons la personne qui coche toutes les cases pour lui donner cette responsabilité pour nous amener où nous voulons être.”

Nous avons un certain nombre de personnes ici qui ont une association de longue date avec le club. Edu, bien évidemment, Freddie, Per, Steve Bould également. Mikel a cette connexion avec le club, cette histoire avec le club. A quel point ce facteur est important ? 

Raul : “C’est très pertinent. Ce n’est pas une condition obligatoire, mais c’est très important. C’est un atout que seulement quelques uns ont et cela lui donne un avantage, cela lui apporte un plus supplémentaire. Nous avons vu cela avec Edu. Il est avec nous depuis seulement cinq mois, mais c’est comme si il avait toujours été là. La compréhension initiale du club est cruciale, la connaissance des gens ici à Colney et à Highbury House est très, très importante. La connexion avec les fans est également très importante. Ce sont des atouts que quelqu’un qui n’a pas été déjà lié à ce magnifique club n’a pas. Bien évidemment, c’est quelque chose de très positif, de très apprécié, mais comme je l’ai dis ce n’est pas une obligation à remplir, mais c’est un atout supplémentaire très sympathique à avoir.”

Edu : “Même pour l’adaptation, parce que pour quelqu’un qui arrive ici dans ce gros environnement, avec beaucoup de gens autour, beaucoup de départements au sein du club, et bien évidemment il connaît tout du fonctionnement du club donc de commencer de la sorte, comme moi, lorsque j’ai débuté ici, nous étions à la maison. Lorsque nous avons discuté avec lui lors de nos réunions, il connaissait presque tout le monde déjà ici, donc c’est important de commencer comme cela également.”

J’ai mentionné brièvement Per et Freddie juste avant, ils ont passé un cap les dernières semaines. A quel point avez-vous du respect pour le travail qu’ils ont fait ? 

Raul : “Du respect ce n’est pas suffisant. De la reconnaissance, de la gratitude, ça a été incroyable. Freddie a conduit l’équipe durant une période tellement difficile, il a coaché notre club, il a aidé à nous sauver. Nous sommes très, très satisfaits du travail que les deux ont réalisé. Comme je l’ai dit, c’était une période très difficile pour nous et ça a été un privilège pour nous de savoir que nous avions Freddie et Per pour nous aider durant cette courte période. Avoir Freddie ici, lui qui a été proche de l’effectif et qui connaît donc les joueurs, il a su rendre légère une chose qui aurait pu être traumatisante, donc reconnaissance absolue pour lui et comme je l’ai dit, remerciements pour le gros boulot qu’ils ont fait.”

Edu : “D’autant plus que la période où nous avons changé d’entraîneur était nouvelle pour Arsenal, nous ne l’avions jamais connue par le passé et nous n’avions jamais eu d’entraîneurs intérimaires peut-être même dans l’histoire du club précédemment. J’aime vraiment la manière dont Freddie a pris cette responsabilité parce qu’il a tout de suite changé de rôle et nous a dit ‘je vais être ici pour aider le club’. C’est beau, cela est venu de quelqu’un qui aime le club et nous devons respecter énormément cela parce que nous connaissons Fred, et encore plus nous avons du respect pour lui. Bien évidemment pour Per également, parce que c’est le directeur de notre académie, et lorsque Fred est venu nous parler à propos de quelqu’un qui puisse l’aider, il a demandé à ce que ce soit Per parce qu’il connaît le vestiaire, il connaît le club, il a également une très bonne connaissance du football. Et Per a répondu ‘Oui, bien évidemment je vais être là pour aider le club, je veux aider Freddie durant cette période.’ Cela signifie que nous avons des personnes vraiment sympathiques autour de nous, des personnes professionnelles, des gens qui aiment le club et c’est très important.”

Raul : “Nous savions que chacun des deux vivaient et respiraient Arsenal. Nous n’avions pas besoin qu’ils nous le prouvent, mais ils l’ont quand même fait. Ils ont totalement prouvé, sans aucun doute, que leur engagement pour Arsenal dépasse la description de leur poste. Laissez-moi le répéter, je suis très très reconnaissant pour le travail qu’ils ont fait tous les deux.”

Revenons-en à Mikel. Vous aimez sa philosophie, vous aimez ses idées. De combien de temps va-t-il avoir besoin pour que ces idées prennent effet ? 

Raul : “Je pense que nous devrions regarder à court terme, et à moyen et long terme. Pour le moyen et long terme, il a un chemin très clair de où il veut nous amener, et il est passé par là avec nous. Nous voyons un engagement parfait sur nos idées, donc nous sommes très sereins en ce sens. Pour ce qui est du court terme, ou peut-être du moyen terme, c’est là le défi et c’est pourquoi nous aimons également énormément son plan pour arriver ici, de parler avec les joueurs. Il a des idées déjà très claires sur les changements qu’il est nécessaire de faire immédiatement pour avoir une incidence sur nos résultats, le plus tôt sera le mieux, pour atteindre nos objectifs pour cette saison.”

Vous avez dit l’été dernier que la Champions League était l’objectif de la saison. Désormais, nous sommes à la moitié de la saison et ça ne s’est pas déroulé comme espéré, quelles sont vos attentes désormais ?

Raul : “Nous ne sommes pas encore vraiment à la moitié de la saison. Je le dis parce que nous croyons fermement que nous avons encore le temps pour changer les choses et atteindre nos objectifs. C’est, en ce qui concerne le court terme, d’être en Champions League parce que nous sommes un club de Champions League, et nous devons revenir dans cette compétition à laquelle nous appartenons. C’est la Champions League. Bien évidemment, ce n’est pas l’ambition ultime. Nous voulons remporter des titres. Nous sommes en train de préparer l’effectif pour cela. Ce n’est pas une chose qui se fait immédiatement. Nous sommes en train de bâtir un groupe qui peut nous apporter beaucoup d’années de gloire. Si vous regardez l’âge des joueurs de moins de 23 ans, nous sommes probablement l’une des équipes les plus solides, si ce n’est l’équipe la plus solide, en Angleterre et nous apportons les bonnes pièces pour compléter cela, pour obtenir l’image complète. Nous avons Edu qui mène cela d’une très bonne manière, passant de nombreuses à analyser pas seulement ce que nous avons, mais également le marché. Nous sommes confiants.”

Le mois de janvier approche. Mikel va mener pas mal de conférences de presse entre maintenant et ce moment-là, et on va lui demander de parler du mercato, ce qui est normal. Vous avez dit l’année passée que ce n’était pas une période stratégique pour nous. Est-ce que c’est également vrai cette année ? 

Raul : “Et bien c’est quelque chose de général. En général, ce n’est pas un marché des transferts stratégiques. Par définition, c’est le mercato estival qui l’est. C’est là que vous planifiez la saison qui vous attend. L’été dernier, nous avons fait un effort incroyable et nous étions très reconnaissants du support que nous avons eu de la part de notre propriétaire pour vraiment passer un cap supplémentaire et faire, comme je l’ai dit, un investissement réel pour augmenter nos attentes pour la saison. Le mercato hivernal est beaucoup plus tactique. Maintenant, nous allons avoir des discussions avec Edu et Mikel pour voir quelles choses nous pouvons faire et que nous devrions faire. Mais encore une fois, le mercato le plus stratégique et celui sur lequel Edu et son équipe ont toujours travaillé en ce qui concerne le long terme, c’est le mercato estival.”

Il y a eu une acceptation autour du club que les choses doivent s’améliorer. Pouvez-vous identifier une chose que vous pensez avoir mal fait et que vous aimeriez corriger ? 

Raul : “Comme vous allez vous en souvenir, je n’arrêtais pas de dire qu’il nous manquait une pièce cruciale à notre puzzle qui était le directeur technique. Malheureusement, en raison de ses engagements professionnels avec la fédération brésilienne, il ne pouvait pas nous rejoindre avant la fin de la Copa America, donc il a juste débuté et je pense que cela nous a manqué. Nous avons besoin de cette connexion de la part du club, en tant qu’institution, avec le vestiaire avec une entente très solide. C’est ce qu’Edu va construire désormais avec Mikel. Je suis très confiant en vous disant que désormais nous savons ce qui nous a manqué et que désormais nous savons ce que nous avons. Pour en revenir au début de mon explication, après les avoir vus interagir ensemble dès les premiers échanges, je peux vous assurer que l’entente va être très solide. Cela va définitivement aider les deux parties, mais plus particulièrement le vestiaire et le groupe pour faire de bonnes performances.”

Edu, que voudriez-vous ajouter à cela ? 

Edu : “Et bien, comme Raul l’a dit, je pense que nous sommes dans une période pour continuer à nous améliorer. Je pense qu’une partie importante de mon poste est d’aider le club avec sa mentalité; et de changer à nouveau cette mentalité parce qu’une équipe comme Arsenal ne peut pas se battre pour moins qu’un titre ou que la Champions League. Notre club doit penser comme cela et doit travailler sur ces idées. Nous devons travailler comme nous sommes en train de travailler pour voir l’équipe et pour le club se battre pour de grandes choses. Bien évidemment, pour atteindre cela nous avons besoin d’une énorme discipline, d’un gros respect pour le club, évidemment nous avons besoin d’un bon entraîneur, et un bon modèle. Désormais, je peux voir que nous avons à peu près tout pour atteindre ces idées, mais bien sûr, tout le monde doit pousser dans ce sens et tout le monde doit travailler pour s’améliorer chaque jour et faire progresser les idées. Ensuite, j’espère que nous pourrons y être aussi vite que possible, parce que je l’ai dit, notre idée c’est d’être au top. Nous ne pouvons pas songer à moins que cela.”

Raul : “La culture de la gagne, Edu en a été témoin et en a eu l’expérience ici lui-même en tant que joueur ici, donc c’est la meilleure personne pour savoir ce que nous visons. Il est très clair sur ce point.”

Pour finir, je veux vous questionner sur les fans. Ils sont des passionnés, ils aiment le club, ils veulent désespérément que les bons moments reviennent. Ils veulent retrouver leur Arsenal, comme ils l’ont chanté l’année passée. Quel est le message que vous avez pour eux ? 

Raul : “Avant tout, que nous partageons leur frustration pour le moment. Nous sommes en deçà de nos attentes d’avant-saison, mais cela a juste débuté et nous avons encore du temps pour nous rattraper.  Je veux avant tout partager notre message d’espoir et de conviction que nous allons corriger cela et que nous allons atteindre nos objectifs. Nous le croyons tous les deux fermement. Ceci étant dit, vous parliez de la grosse énergie déployée par nos fans. C’est incroyable. Ce que nos fans peuvent faire pour cette équipe est unique, et nous comptons sur eux. Ils s’améliorent même durant ces moments difficiles que nous avons connus dernièrement. Ils nous ont supportés à l’Emirates et ils ont continué à venir aux matchs à l’extérieur et ils y sont très très bruyants. Nos joueurs et nous-mêmes, nous apprécions énormément cela. Nous avons besoin d’eux. Nous avons plus que jamais besoin d’eux. C’est facile d’encourager quand les choses vont bien. C’est beaucoup plus difficile de le faire quand les choses ne vont pas de la manière dont on l’espérait. La réponse que l’on a obtenu de leur part est remarquable.” 

Edu : “Je pense également, pour être réaliste concernant la situation dans laquelle nous sommes désormais, bien sûr, nous ne nous sentons pas bien d’être à la place où nous sommes pour le moment, mais nous sommes convaincus, parce que comme je l’ai dit avant, nous avons à peu près tout pour être à nouveau où nous nous devons d’être. C’est important. La sensation de nouveau, la sentir de nouveau, la passion que nous avons à l’intérieur et que les fans nous apportent de l’extérieur, et nous devons nous connecter de nouveau parce que nous avons besoin d’eux et ils ont besoin de nous également. Donc travaillons comme une équipe, comme toujours. Je suis impatient parce que je peux voir un bel avenir pour le club.”

Raul : “J’aimerais ajouter à cela, pour compléter, que je suis complètement d’accord sur tout ce que tu as dit. L’un de nos principaux principes, et l’une de nos principales valeurs qui définissent ce club c’est la solidarité. La solidarité dans des moments comme celui-ci c’est le plus pertinent. L’unité va nous rendre beaucoup plus, énormément plus forts et l’énergie que nos fans peuvent nous apporter est l’essence dont cette équipe a besoin pour atteindre ce que tous ensemble nous voulons.”

_

Source : https://www.arsenal.com/news/were-very-sure-mikel-going-do-great-job