Emery veut s’inspirer de Nadal pour mordre le trophée de l’Europa League

On le sait tous, une finale ça se gagne ! Pour Emery, la question ne se pose même pas. Sa première saison sera vraisemblablement résumée par la performance d’Arsenal ce mercredi. L’échec n’est pas permis s’il veut ramener ses Gunners parmi le gratin européen. Alors comment faire pour mettre toutes les chances de son côté ? Quoi de mieux que de s’inspirer d’un des plus grands champions du 21ème siècle ? Si Özil développe le mental de Nadal d’ici deux jours, tout devrait très bien se passer !

Toutes les plus grandes victoires dans le football passent par des grandes causeries du coach ! Unai va devoir transcender ses joueurs dans le vestiaire avant de rentrer sur la pelouse du Stade Olympique de Bakou. On lui fait plutôt confiance vu que ça a fonctionné trois fois d’affilée avec Séville. Surtout que le technicien a trouvé une bonne source d’inspiration en prenant ce qui se fait de mieux en termes de champion parmi ses compatriotes. Ça va crier Vamos dans le vestiaire !

Etant lui-même féru de tennis, Emery admire Rafa pour sa force de caractère, sa capacité à ne jamais rien lâcher. Alors que Roland vient d’ouvrir ses portes, Nadal retrouve lui son arène préférée. L’Ibère s’est qualifié en moins de deux heures, 6-2, 6-1, 6-3. Il devrait jouer son deuxième tour mercredi… pour montrer la voie à notre head coach lui aussi sur son terrain de jeu de prédilection ? Attention, on ne demande pas un 6-0, même un 7-6 aux tirs au but nous irait très bien !

« J’ai lu son autobiographie et je connais un peu son histoire, il travaille énormément. Je sais que parfois c’est difficile, quand vous devez jouer un match de 5 heures. Les joueurs de tennis connaissent beaucoup de moments difficiles. »

« Dans ce genre de moments, il faut être fort mentalement pour arriver à retourner la situation. C’est la même chose dans le football sauf que cela dure 90 minutes et que vous avez besoin de vos coéquipiers parce qu’il y a 11 joueurs sur le terrain. Il faut que l’équipe soit forte mentalement mais aussi chaque joueur individuellement. »

« Je l’ai vu jouer un match au stade et j’aime aussi jouer au tennis. Quand je joue au tennis, je pense tout le temps à rester très fort dans ma tête tout au long du match pour battre mon adversaire. S’il est meilleur que moi, je dois aussi trouver des stratégies différentes pour me battre. »

« Le tennis est différent du football parce que c’est un sport individuel. Au football, il y a une équipe avec 11 joueurs et il faut développer les relations entre les joueurs. Il faut aussi pouvoir compter sur d’autres joueurs quand un joueur ne joue pas bien. Les relations entre eux sont très importantes. »

« Pour moi, le tennis est un bon sport parce que l’état d’esprit y est très important. Il faut être très fort dans la tête et je pense que c’est la même chose dans le football. C’est l’idée que je veux transmettre aux joueurs, à chacun d’entre eux. Ils doivent adopter cet état d’esprit de travailler dur et d’être tous forts mentalement. »

« Ensuite, quand vous jouez avec 11 joueurs forts mentalement, par exemple comme Rafa Nadal, vous pouvez jouer à votre meilleur niveau et avoir des résultats dans ce sport. »

_

Source : https://www.arsenal.com/news/emery-why-i-admire-rafa-nadal

Articles liés