Emi Martinez gagne en confiance… 9 ans après son arrivée, il va être numéro 2 !

Malgré un début de carrière chaotique à Arsenal, Emiliano Martinez semble se diriger cette saison vers une place de numéro 2 sauf recrue très surprise. L’abnégation de l’Argentin va finir par payer, et le principal intéressé gagne en confiance ! 

Il est arrivé à Arsenal en 2010 et il ne s’est jamais réellement imposé dans les plans d’Arsène Wenger puis d’Unai Emery. Mais cette saison 2019/2020 pourrait être une saison charnière dans la carrière d’Emiliano Martinez. A 26 ans, le portier argentin va enfin pouvoir vivre son rêve à fond et avoir une place dans la rotation des gardiens à Arsenal.

Pour le compte du club londonien, il n’a joué que 6 matchs de Premier League, 5 de Coupe de la Ligue et 3 en Coupe d’Europe (dont deux en Champions League). C’est très peu évidemment. Il faut ajouter à cela six expériences en prêt dans les divisions inférieures en Angleterre et une saison en Liga avec Getafe. Toutefois, les expériences en prêt ont toujours été réussies pour l’imposant portier sud-américain et c’est bien pour cela qu’il va avoir le droit à sa chance à Arsenal cette saison en tant que gardien de coupes. A la faveur du départ à la retraite de Cech et du départ au Napoli d’Ospina, Emi devrait jouer en coupes nationales et en Europa League.

Chapeau pour tout le travail effectué et à lui désormais de prouver que l’on peut lui faire confiance ! Hier soir, Emi a joué une mi-temps contre la Fiorentina et a conservé sa cage inviolée. De quoi motiver et mettre en confiance le principal intéressé, malgré des conditions climatiques très compliquée avec une énorme chaleur !

“Plus je jouerai des matchs, plus je vais emmagasiner de la confiance ! J’ai réussi à conserver un clean sheet et Bernd et moi avons joué 45 minutes chacun, tous les deux en conservant notre cage inviolée dans notre victoire. Je suis ravi de cela.”

“Personnellement, je me sens vraiment super bien. L’équipe semble être en forme, nous faisons circuler le ballon vraiment rapidement, nous sommes bien et solides derrière, donc tournons nous désormais vers le match contre le Real Madrid.”

“C’était un peu difficile au début du match [les conditions climatiques très compliquées] donc nous avons pensé que nous devions avoir le ballon, le faire circuler rapidement et je pense qu’il faisait un truc comme 37 degrés avec 90% d’humidité. Nous n’étions pas préparés pour cela. Nous savions qu’il allait faire chaud mais à l’échauffement, nous nous sommes dits ‘Wow, il fait chaud’. Mais les garçons ont vraiment bien joué, nous avons bien conservé le ballon.”

_

Source : https://www.arsenal.com/news/more-i-play-more-confident-i-get

 

Articles liés