[FA Cup – 4ème tour] Arsenal v Manchester United : duel de spécialistes à l’Emirates

Vendredi soir (20h55), Arsenal reçoit Manchester United pour le compte du 4ème tour de la FA Cup. Un duel au sommet entre les deux clubs les plus titrés de la compétition.  

Arsenal et Manchester United se retrouvent ce vendredi pour lancer les hostilités pour ce 4ème tour de FA Cup. Pas de championnat ce week-end mais un match tout de même très important pour les deux équipes qui font office de spécialistes dans cette compétition. Un match pour l’honneur, un match pour la grandeur entre deux équipes qui constituent une rivalité historique dans le football anglais et plus particulièrement en FA Cup, la doyenne des compétitions. Les canonniers vont-ils se jouer des diablotins mancuniens ? Réponse demain soir…

25 FA Cup sur la pelouse… rien que ça !

Arsenal – Manchester United, c’est toujours une affiche alléchante et attendue ! Même si les deux clubs ont quelque peu perdu de leur splendeur et n’écrasent plus le football anglais comme ça a pu être le cas au début des années 2000, il n’en demeure pas moins que cela reste deux des plus grands clubs anglais qui se sont voués la plus belle rivalité de l’histoire du foot anglais, n’en déplaise aux journalistes qui essaieraient de nous faire croire que c’est la rivalité Manchester City et Liverpool de cette saison… hum hum hum on s’en étoufferait presque.

La rivalité est tout aussi prononcée sur le terrain que dans les tribunes, mais également dans les pages des livres d’Histoire. Jugez-en par vous-même… les deux clubs qui s’affronteront demain soir à l’Emirates ont remporté à eux deux 25 fois la doyenne des compétitions (13 trophées pour Arsenal, 12 pour United). Lorsque l’on dit souvent que la FA Cup est la compétition privilégiée outre-Manche, ça en dit long sur le palmarès et la domination de ces deux clubs. Et ce n’est pas Unai Emery qui va nous dire le contraire…

“Pour nous, c’est bien parce que c’est un très gros test dans cette compétition. Manchester United et nous avons joué 20 finales de FA Cup chacun, nous en avons gagné 13 et ils en ont gagné 12. Dans cette compétition, c’est le meilleur match qu’il puisse y avoir.”

Les Mancuniens sont donc à la recherche d’un 13ème succès dans la compétition qui leur permettrait de revenir en tête au classement des victoires à égalité avec leurs hôtes de demain soir, alors qu’Arsenal cherche lui à débuter une nouvelle ère sous Unai Emery qui aimerait décrocher un premier trophée dans cette compétition que son prédécesseur, Arsène Wenger, a remporté à 7 reprises (oui on sait, c’est une de moins que Tottenham ou Chelsea, mais deux de plus que Manchester City dans son histoire).

Des Red Devils en forme à l’assaut de l’Emirates…

Arrêtons de parler d’Histoire et parlons du présent. C’est une belle affiche opposant les 5ème et 6ème actuels de la Premier League qui se voueront également une belle bataille pour le Top 4 à n’en pas douter dans les semaines et mois à venir. Les Gunners ont retrouvé le sourire à la faveur de leur victoire la semaine passée contre Chelsea. Mais ce n’est rien à côté de United qui retrouve des couleurs flamboyantes depuis l’arrivée sur le banc d’Ole Gunnar Solskjær qui a repris une équipe laissée bien mal en point par le clown Jose Mourinho.

Depuis que le Norvégien a repris les rênes de la formation mancunienne, Manchester n’en finit plus de gagner. Avec 6 victoires de rang en Premier League, et la qualification en FA Cup au tour précédent face à Reading, Manchester est redevenu une équipe qui fait peur, seulement un mois après avoir été la risée de l’Angleterre. Les Red Devils qui étaient complètement largués en championnat sont remontés à hauteur d’Arsenal, et titillent désormais le top 4 et Chelsea qui ne sont plus qu’à 3 petites longueurs. C’est donc un gros morceau, bien en forme, qui attend les hommes d’Unai Emery ce vendredi.

“C’est une équipe différente. Ils ont toujours les mêmes joueurs mais ils font des grosses performances désormais. J’ai regardé leurs derniers matchs et tous les joueurs ont beaucoup de confiance, font des grandes performances et maintenant ils sont très dangereux. Pour nous, c’est bien parce que c’est un très gros test dans cette compétition.”

Mais Arsenal a du répondant et s’en sort plutôt bien à domicile. L’Emirates redevient petit à petit une forteresse qui n’aura été prise d’assaut qu’à deux reprises cette saison (par City lors de la première journée, et par Tottenham en Carabao Cup). De bonne augure avant ce choc ? On ne sait pas trop sur quel pied danser, mais on sait tout de même que nos Gunners préférés sont plus à l’aise devant leur public comme le témoignait Emery en conférence.

“Nous sommes impatients de jouer ce match vendredi parce que c’est dans notre stade, à l’Emirates, devant nos supporters. Nous nous sentons très bien à domicile et nous voulons créer une bonne atmosphère pendant 90 minutes vendredi, avec nos supporters.”

Match fermé ou match ouvert ?

Le match aller en Premier League avait été très ouvert avec deux équipes peu sereines défensivement. Les canonniers avaient dominé la rencontre outrageusement malgré le score final de 2-2 mais les mancuniens s’en étaient sortis à la faveur de leur efficacité devant le but et d’un coup de pouce de l’arbitrage (premier but marqué hors-jeu). Bien que dominateurs, Arsenal n’avait pas concrétisé de nombreuses occasions très franches de buts et s’en était mordu les doigts.

Mais la réalité de ce match du 5 décembre n’est plus vraiment la même aujourd’hui. Manchester United est désormais beaucoup plus solide défensivement, bien aidé il est vrai par un David De Gea injouable dans les cages, et Arsenal ne connaît plus la même réussite dans les résultats en raison notamment d’un effectif fatigué et de nombreux blessés. La cascade de blessures avait notamment débuté ce soir-là avec Rob Holding qui avait dû quitter ses partenaires prématurément.

Toujours est-il qu’Arsenal essaiera de garder sa cage inviolée comme la semaine passée face à une équipe aussi très adepte de la contre-attaque et qui peut s’appuyer sur des attaquants très rapides à l’accoutumée.

“Je pense que nous avons été meilleurs défensivement sur les deux derniers matchs. Contre Manchester United, contre des grands joueurs, nous allons faire le même travail. Nous pouvons être forts défensivement et je pense que nous avons besoin que tous les joueurs défendent, pas seulement les joueurs à vocation défensive, les attaquants peuvent aussi nous aider.”

“Défensivement, lors du dernier match contre Chelsea tous les joueurs ont travaillé dur offensivement comme défensivement avec un bon esprit. Nous les avons pressés et je pense que nous pouvons faire la même chose vendredi et notre objectif vendredi est de garder à nouveau notre cage inviolée contre Manchester United.”

Il faudra toutefois voir quelles seront les équipes alignées par les deux coachs qui ont fait tourner au tour précédent face à des équipes de divisions inférieures, mais deux coachs qui connaissent l’importance que revêt cette compétition. Solskjær le soulignait d’ailleurs en conférence, il compte jouer à fond.

“Vous n’êtes pas vraiment obligés de prioriser quoique ce soit quand vous avez un large groupe de toute façon, donc évidemment il va y avoir un ou deux changements à l’Emirates Stadium, mais ce n’est pas comme si on priorisait un match plutôt qu’un autre. Vous priorisez toujours le match qui arrive. Donc, la principale priorité est le match de demain soir et ensuite nous avons samedi, dimanche, lundi. Il restera trois jours entre les deux, c’est beaucoup de temps pour se reposer pour Burnley.”

Point Croix-Rouge

Côté Gunners, on vous rappelle la très mauvaise nouvelle du match contre Chelsea et la grave blessure au genou d’Hector Bellerin… Le jeune espagnol sera out pour 6 à 9 mois, et ce n’est donc pas dit qu’on le revoit avant fin 2019… Il rejoint à la liste des longues blessures Holding et Welbeck qui ne se fera pas un malin plaisir d’éliminer ses anciens coéquipiers donc… Pas d’autres blessures à signaler. Mavropanos revient petit à petit et rejoue pour le moment en U23. Mkhitaryan est lui revenu à l’entraînement complet cette semaine.

Du côté de Manchester United, bonne nouvelle, ce bon vieux Alexis Sanchez est de retour. Il pourrait se faire une joie de jouer contre ses vieux copains d’après son coach : “Il sera dans le groupe. Je pense qu’il va adorer si le public le siffle. En tant que joueur, la fierté motive et vous vous dites ‘je vais tous leur montrer qui je suis’. Il a été fantastique à l’entraînement, son attitude a été très bonne et j’espère qu’il va prendre du plaisir pendant le match.” Juste trois absents à déplorer donc pour les mancuniens : Marcos Rojo, Fellaini et Smalling (ce qui fait deux bouchers en moins, bonne nouvelle pour nos futurs blessés).

Arsenal : Cech – Maitland-Niles – Mustafi – Sokratis – Monreal – Xhaka – Guendouzi – Ramsey – Özil – Lacazette – Aubameyang

Manchester United : De Gea – Young – Lindelöf – Jones – Shaw – Matic – Pogba – Herrera – Lingard – Martial – Lukaku

Articles liés