Fin de disette pour un Laca soulagé et touché par ses coéquipiers…

9 matchs (dont 8 titulaires) sans marquer… La série commençait à être longue pour Lacazette qui a su profiter de ses quelques minutes sur la pelouse hier pour vaincre le signe indien et retrouver le chemin des filets… Occasion largement célébrée par lui et ses coéquipiers. 

A l’exception d’un match de Cup où il était laissé au repos, Laca avait débuté tous les matchs sous Mikel Arteta en pointe. Sans trop de réussite… L’avant-centre français connaissait l’une des plus grosses disettes de sa carrière avec pas moins de 9 matchs sans trouver le chemin des filets. Cette méforme lui a coûté sa place de titulaire hier, Eddie Nketiah lui étant préféré.

Mais le Français a profité de ses 11 minutes sur la pelouse hier afin de se mettre en évidence. Passeur décisif sur le troisième but de Mesut Özil, Laca a ensuite marqué le quatrième sur une offrande de Nicolas Pépé. La finition en double contact est laborieuse et peut-être pas entièrement maîtrisée, mais l’essentiel est là : le chemin des filets est retrouvé ! Et vue la réaction du joueur et de ses coéquipiers, le soulagement est énorme !

“Je suis vraiment, vraiment heureux parce que j’attendais ce moment depuis un long moment. J’ai été touché également par la manière dont tous mes coéquipiers ont réagi lorsque j’ai marqué ce but. Cela a signifié beaucoup à mes yeux et beaucoup également concernant l’état d’esprit que nous avons dans l’équipe. C’est bien.”

“C’était vraiment dur et compliqué, parce que parfois j’ai passé des matchs sans n’avoir aucune occasion, parfois j’en ai loupées ou le gardien les a sauvées. Bien évidemment, pour un buteur c’est toujours dur de ne pas marquer, mais cela arrive dans le football. J’espère que c’est la dernière fois pour moi.”

Lacazette a profité de l’offrande de Nicolas Pépé hier pour marquer, et a tenu à remercier l’Ivoirien et à saluer sa très bonne performance d’hier, et demander de la patience envers son coéquipier.

“J’ai souvent dit que nous devions être patients avec lui. Il est encore jeune, il est arrivé d’un autre championnat et c’est toujours différent. La Premier League est le championnat le plus dur au monde je pense, donc vous devez être indulgents avec les nouveaux joueurs comme lui.”

“C’est quelqu’un qui a besoin de confiance et lorsque vous lui donnez de la confiance, il est meilleur. Il a juste besoin de temps pour comprendre comment est le championnat et maintenant vous pouvez déjà voir un Nicolas Pépé vraiment bon.”

_

Source : https://www.arsenal.com/news/my-team-mates-reaction-really-touched-me

Articles liés