[Fulham 1-5 Arsenal] Les échos de la conf’ d’Unai Emery

9/9 pour Emery et ses hommes. Hier, le manager espagnol a conduit ses joueurs vers une sixième victoire d’affilée en Premier League, une neuvième toutes compétitions confondues. 

Ce dimanche, nos Gunners ont montré un visage des plus réjouissants sur la pelouse de Craven Cottage. 90 minutes et 5 buts inscrits plus tard, Arsenal réalisait sans doute l’une de ses prestations les plus abouties de l’ère Emery. Et avec un but de l’année en devenir, comme pour souligner une prestation offensive impressionnante.

Retrouvez ici les réactions du manager espagnol après la victoire des siens.

La meilleure performance de l’équipe sous ses ordres…
“Je ne réfléchis pas de cette manière. Cela dépend de la façon dont se passent les choses à chaque match pendant les 90 minutes. Nous avons inscrit le premier but et l’équipe a pu jouer avec plus de confiance et l’adversaire n’avait pas la possibilité de pousser pour revenir parce que nous étions bien. La première mi-temps a été assez ouverte, c’était plus difficile de défendre et nous avons dû batailler très dur. Mais en seconde période, nous avons imposé notre possession, nous avons mis le pied sur le ballon et nous nous sommes davantage retrouvés en mesure de marquer. Nous sommes très heureux mais nous sommes aussi très calmes parce que nous savons que chaque match est difficile. Aujourd’hui, nous sommes heureux et nous allons poursuivre notre processus avec la même humilité et cette victoire en plus.” 

La bonne réaction des fans… 
“Nous devons contenter les supporters, nous rassembler avec le club et les joueurs et cette mentalité est très importante pour nous. Nous devons leur montrer nos qualités et notre travail. Et ensemble, nous pourrons être heureux. Nous avons besoin de leur soutien, et c’est ce qu’ils font à chaque match à domicile comme à l’extérieur. Aujourd’hui, cela avait beau être à Londres, c’était un match à l’extérieur et je crois que les joueurs ont pu sentir leur soutien à chaque instant de la rencontre.” 

S’il pensait pouvoir gagner 9 matches consécutivement… 
“Désolé, mais je ne veux pas regarder en arrière. Je crois que chaque match est différent et très compliqué. Oui, nous remontons petit à petit au classement grâce à nos idées de jeu et nos objectifs. Mais je pense à la réception de Leicester, à l’Emirates, chez nous, avec nos supporters. Et je veux qu’ils ressentent quelque chose de spécial à chaque fois que l’on joue dans notre stade. Je veux qu’ils voient que nous jouons avec nos qualités, en tant qu’équipe avec une mentalité de gagnants. Et avant tout, avec le même engagement qu’aujourd’hui.” 

N’être qu’à un point de la première place [le nul entre Liverpool et City nous met à 2 points, ndlr] et les espoirs de gagner le titre… 
“Nous avons perdu nos deux premiers matchs face à Manchester City et Chelsea. Nous gagnons maintenant et nous devons poursuivre ce travail. Je crois que notre mentalité est très bonne. Calme, studieuse, à apprécier le travail collectif et être ensemble avec nos supporters. Mais à aussi chercher à nous améliorer individuellement, collectivement et toujours chercher à réaliser la meilleure performance possible, les meilleurs combinaisons et les meilleurs systèmes. Parce que nous devons encore nous améliorer, et nous le pouvons.” 

Ce qu’il a le plus aimé… 
“Nous avons parlé hier, la veille du match. Nous avons joué jeudi et nous n’avons eu que peu de temps de repos, mais c’est ce que nous voulons. Nous ne voulons pas nous arrêter et continuer à gagner. La concentration est quelque chose de nécessaire à chaque instant. Que ce soit à l’entraînement ou en match. Je crois qu’aujourd’hui, pas seulement les titulaires, mais aussi les remplaçants nous ont permis de remporter cette rencontre. Les joueurs qui sortent du banc jouent 20, 25, 30 minutes et nous aident beaucoup. Aujourd’hui, c’était encore le cas. Les joueurs comme Aubameyang, Ramsey et Matteo nous aident quand ils sont titulaires mais continuent de nous aider quand ils sortent du banc et peuvent apporter leur qualité. “

La forme de Torreira qui l’impressionne… 
“Il est très jeune, c’est sa première saison ici à ce niveau mais il jouait en Italie, un championnat très relevé également. Il joue contre de grosses équipes avec sa sélection nationale aussi. Et ici, il s’en sort très bien au sein de ce processus. La première chose que j’apprécie est son humilité et sa volonté de travailler, apprendre, écouter tous les jours. Aujourd’hui, il a d’abord joué au milieu de terrain, et à droite dans un 4-4-2, et malgré ça il est resté constant dans sa performance. Sa carrière ne fait que commencer et nous voulons l’accompagner. Il peut donner beaucoup ici, donner son meilleur, et réaliser les meilleurs performances ici au plus haut niveau.” 

Les douleurs au dos de Mesut Özil… 
“Hier, il est arrivé avec des douleurs et n’a pas pu s’entraîner et jouer aujourd’hui.” 

Son inquiétude de voir des joueurs se blesser avec tous ces déplacements… 
“A chaque entraînement, un joueur peut se blesser. Aujourd’hui, certains joueurs ont joué alors qu’ils avaient joué jeudi, comme Monreal, Holding, Iwobi et Welbeck. Avec la préparation physique qu’est la leur, ils ont les capacités de jouer beaucoup de matchs. Ils sont à un haut niveau dans ces matches et chaque joueur veut jouer. Ils se préparent pour ça.” 

La relation Auba/Laca… 
“C’est un processus de mieux se connaître après chaque entraînement, chaque match, chaque décision. De savoir dans quelles dispositions nous nous sentons le mieux, quel système tactique et de quelle façon nous arriverons à imposer notre possession à l’adversaire. Aujourd’hui c’était la première fois que nous jouions assez nettement en 4-4-2 avec Danny et Lacazette d’abord, puis avec Lacazette et Auba. Et Aaron est comme un numéro 10, mais il peut jouer proche des attaquants, marquer des buts et réaliser des passes décisives comme aujourd’hui.” 

Une trêve internationale qui arrive au mauvais moment… 
“Toute trêve internationale est importante pour les sélections et les joueurs qui veulent retrouver leur sélection et en défendre les couleurs. Cela nous permet de poursuivre notre travail dans plus de sérénité parce que nous avons deux semaines pour nous concentrer sur Leicester. Ces deux semaines vont nous permettre d’avoir du temps pour préparer ce match et nous reposer. Mais nous poursuivons notre travail quotidien dans la tranquillité.” 

 Son inquiétude sur le retour tardif après l’Europa League… 
“Non, parce que les joueurs ont l’habitude de jouer beaucoup de matches chaque semaine et c’est ce que nous voulons. Nous sommes arrivés très tard mais vendredi nous avons permis aux joueurs de se reposer, et samedi matin, nous avons pu parler et nous concentrer pendant 24 heures complètes sur la préparation du match contre Fulham. Pendant cette trêve, les joueurs vont jouer mercredi, jeudi et voyager pour revenir dans la foulée. Lucas se rend en Asie, donc ce sera un voyage très long, mais les joueurs sont au haut niveau et ils peuvent jouer de cette façon.” 

Articles liés