Gabriel Martinelli donne sa première interview… mais qui est le Brésilien ?

C’est la première recrue de ce mercato estival du côté d’Arsenal, et elle nous vient du Brésil… Arsenal enregistre l’arrivée du jeune Gabriel Martinelli. Un joueur d’avenir, un nom peu ronflant, mais un pari pas si bête que cela ! 

Pendant que Manchester United enregistre le recrutement de Wan-Bissaka et que Tottenham frappe un grand coup en recrutant Tanguy N’Dombele, Arsenal est plutôt discret sur le marché des transferts. Les canonniers n’ont semble-t-il pas énormément de liquidités à dépenser cet été (comme tous les ans à croire…) et semblent frileux à aligner les billets pour recruter du lourd. Le dégraissage du groupe et de ses poids morts est également au point mort… on s’attend donc à vivre un été et une saison longue encore du côté de l’Emirates si ces messieurs du Board ne se décident pas à se remuer les fesses rapidement…

Petite éclaircie dans cette océan de mauvaises nouvelles, l’arrivée de la première recrue estivale : Gabriel Martinelli. Son nom ne vous dit certainement rien, mais le jeune attaquant brésilien s’est déjà fait un petit nom outre-Atlantique. Âgé de 18 ans, Martinelli signe en provenance d’Ituano au Brésil et semble être un énorme pari pour l’avenir… On ne le connaissait pas, mais on a au sein de la communauté un scout qui l’a observé à de nombreuses reprises pour nous, depuis qu’il est lié à Arsenal.

Un rêve qui devient réalité pour Martinelli…

Pour vous familiariser au joueur, on vous propose tout d’abord de lire ses premières réactions lors de sa signature. Martinelli ne parle pas encore anglais, et c’est en Portugais qu’il a répondu aux questions du site officiel mais il vit un rêve éveillé d’être un néo-Gunner !

Bonjour Gabriel et bienvenue à Arsenal. Les fans d’Arsenal sont très heureux de t’avoir ici au club. Peux-tu faire savoir aux fans quel genre de joueur tu es ? 
« Je suis un joueur qui donne tout ce qu’il a tout le temps, je joue en équipe et je cherche toujours à remporter des matchs et des trophées. »

Quel joueur prends-tu comme modèle dans ton jeu ? 
« Mon modèle pour mon jeu c’est Cristiano Ronaldo, c’est un joueur qui travaille dur, qui se pousse lui-même jusqu’au niveau au dessus. Il est toujours en course pour des titres et des trophées individuels. »

Y a-t-il des joueurs que tu admires ? 
« J’admire Cristiano Ronaldo, Messi et Neymar parce que ce sont des joueurs qui peuvent décider de l’issue des matchs et parce qu’ils sont très professionnels, ils se donnent corps et âme pendant tous les matchs. »

Qu’est-ce qui t’excite le plus à propos de cette opportunité à Arsenal ? 
« C’est un rêve depuis que je suis enfant, et également le rêve de ma famille pour moi que je joue en Europe et que je joue pour une grande équipe comme Arsenal. Je vais saisir cette opportunité. »

Qu’est-ce que cela fait ressentir de porter pour la première fois le maillot d’Arsenal ? 
« C’est un grand moment, je suis vraiment très reconnaissant pour tout, je veux remercier Dieu et je vais essayer d’en tirer le meilleur. »

Connais-tu l’histoire des joueurs brésiliens qui ont joué pour Arsenal ? 
« J’en connais quelques uns. Je connais Edu, Denilson et je sais qu’ils ont eu une grosse histoire au club. Edu en particulier, j’ai eu quelques petits échanges avec lui aux Corinthians parce que je suis passé par là-bas, et je sais qu’ils ont connu beaucoup de succès ici mais également avec la sélection nationale. Je vais essayer de suivre le même chemin. »

Tu t’es récemment entraîné avec la sélection brésilienne pour la préparation à la Copa America. Quelle sensation as-tu éprouvée d’être là-bas ? Comment t’es-tu senti quand ils t’ont appelé ? 
« C’est une sensation incroyable, un rêve qui devenait réalité, d’être capable d’être à côté de si grands joueurs. J’étais à la maison lorsque j’ai appris la nouvelle et j’étais super heureux. C’est une grosse opportunité d’apprendre et j’en ai profité autant que je le pouvais, et je dois remercier l’équipe pour m’avoir accueilli les bras ouverts. »

Gabriel Martinelli : un diamant brut à polir !

Un membre de notre communauté, Hamza59, s’est montré particulièrement enthousiaste après l’arrivée de Gabriel Martinelli à Arsenal. Et pour cause, Hamza a eu l’occasion de le voir évoluer à plusieurs reprises. Lui qui est le scout de notre forum passe énormément de temps à décortiquer les performances de joueurs jeunes plutôt méconnus du grand public et a eu un véritable coup de coeur depuis plusieurs mois sur Martinelli qu’il décrit comme un des plus grands espoirs à son poste. Nous vous invitons vivement à suivre sa page Twitter où il propose le profil de nombreux jeunes joueurs : @FootballScoutYG 

Voilà ce qu’il en dit :

« Gabriel Martinelli est un attaquant qui jouait plutôt 9, mais qui explose au poste d’ailier gauche depuis ses débuts professionnels. Pour l’avoir vu quelques fois, il m’a plutôt impressionné et j’ai hâte de voir son évolution. » 

« Joueur rapide et vif, assez explosif. C’est un joueur déjà qui a une grosse personnalité sur le terrain. Il ne se cache jamais, il demande énormément le ballon et ne se cache pas balle au pied. Énormément porté vers l’avant, il aime porter le ballon et percuter/provoquer, créer le déséquilibre et la brèche dans l’équipe adverse. »

« Il dégage une certaine puissance balle au pied, il est vraiment tonique. Il a une conduite de balle assez proche du ballon avec une grosse fréquence de touches de balle, c’est une de ses grosses qualités, c’est pas évident de lui chiper le ballon lors de ses conduites. »

« Par contre il a des progrès à faire dans ce domaine, notamment dans l’utilisation de son pied gauche, qui le rendra d’autant plus dangereux. Il a un bon pied gauche, il doit juste l’utiliser et avoir ce reflex. » 

« Il est vraiment bon dribbleur, avec une maîtrise du coup de rein, une belle technique aussi. Ses changements de direction notamment, quand il est plutôt dans l’axe, sont terribles. Il est aussi très intéressant en sortie de dribble (coucou Iwobi), à son âge c’est aussi une grosse qualité. Qualité qu’a Saka également je trouve. »

« Physiquement, je trouve qu’il a déjà une bonne base pour un 2001 venant du Brésil, avec en prime une belle protection de balle et de gros appuis. Il a fait du futsal, ça explique un peu tout ça, et aussi son sang froid devant le but et dans certaines situations où il résiste trop facilement à la pression. Le futsal explique aussi qu’il soit très doué de la semelle. »

« Il doit progresser tactiquement bien sûr, c’est encore un enfant qui a peu de vécu, mais c’est déjà un bon contre-attaquant, et il a un vrai bon placement dans la surface, un certain flair. Doué pour faire des appels dans le dos de la défense, même quand celle-ci est regroupée et basse, le futsal y est aussi pour quelque chose. »

« Il est loin d’être fini. Il doit progresser physiquement, tactiquement, bosser son pied gauche, varier un peu son jeu, avoir un peu moins de déchet (marge de progression pas énorme vu les prises de risques dans son jeu), améliorer son dernier geste… Grandir, travailler, mûrir quoi. Mais aucun doute, on tient un diamant brut. J’ai très hâte de voir la pré-saison. Je suis pas aussi catégorique que je l’étais pour Guendouzi, mais son profil et ses qualités (comme Saka d’ailleurs) pourraient avoir un impact en équipe A dès cette saison. À voir son adaptation mais il pourrait être une surprise. »

Articles liés