George Lewis, le petit nouveau qui rêve d’équipe première et qui s’inspire de Pépé

C’est une arrivée très peu bling-bling qui était passée inaperçue durant le mercato. George Lewis, jeune ailier norvégien, est arrivé cet été pour renforcer l’effectif U23. Et après des débuts réussis, il se prend déjà à rêver d’opportunités en équipe première. 

Pour ceux qui suivent l’actualité du club d’un œil, il est vrai que cette signature n’avait rien d’importante et est passée sous les radars. Mais en plus de chercher à renforcer son équipe première, Arsenal a également renforcé son effectif U23 jusqu’à présent durant ce mercato. L’une des signatures, George Lewis, commence d’ores et déjà à se faire un petit nom au sein du club.

Signé en provenance d’un club de division inférieure norvégienne, ce jeune ailier de 20 ans a intégré l’effectif U23 et s’est fait remarquer en entrant en jeu avec l’équipe première lors du match amical contre le MK Dons. Lewis a de nouveau marqué des points hier à l’occasion de la victoire de l’équipe U21 sur la pelouse de Ipswich (League One) pour le premier match de l’EFL Trophy (une compétition qui réunit les clubs de League One, League Two et des équipes U21 des plus grosses Académies). Auteur du but égalisateur, l’ailier norvégien ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et compte bien travailler dur pour avoir plus d’opportunités en équipe première, le tout sous les conseils de Nicolas Pépé.

Lewis s’est exprimé après le match à Portman Road et a livré ses impressions après sa bonne performance à iTromso, un média norvégien.

“C’était un match vraiment très dur. Je ne pense pas que quiconque s’attendait à ce que l’on fasse aussi bien et à ce que l’on gagne le match. Nous avons mal débuté la rencontre, donc marquer ce but dans le temps additionnel de la première mi-temps nous a donné une dynamique pour pousser pour un second but en début de deuxième mi-temps.”

“L’EFL Trophy est un tournoi compliqué avec beaucoup de bonnes équipes seniors qui évoluent en League One et League Two. C’est des équipes d’académies contre des équipes seniors, donc ce sera un énorme accomplissement si on se qualifie pour la phase à éliminations directes en sortant de ce groupe.”

“Pour de nombreux joueurs, ce tournoi est vraiment important. Certains joueurs sont dans une position où ils veulent jouer dans une équipe première, et jouer des matchs comme ceux-là avec des garçons contre des hommes, c’est vraiment important pour montrer que tu peux jouer au niveau senior.”

“Je dois garder la tête froide et travailler encore plus dur sur les choses que je dois améliorer dans mon jeu. Je dois oublier ce qu’il s’est passé et me concentrer sur ce qui m’attend. Nous avons déjà un autre match à jouer vendredi avec les U23 à l’occasion de l’ouverture de la saison contre Southampton, donc il n’y a pas beaucoup de temps pour s’attarder sur ce qu’il s’est passé jusqu’à présent.” 

Compte tenu de la concurrence qu’il y a face à lui à London Colney, il est probable que Lewis soit obligé de se contenter de sessions d’entraînement occasionnelles avec l’équipe première et d’un petit peu de chance pour faire partie du groupe de l’équipe première dans l’une des coupes.

“Je me suis entraîné régulièrement avec l’équipe première, mais c’est un peu plus rare maintenant que la saison a débuté. Mon ambition c’est d’être un membre à part entière de l’équipe première et de jouer des matchs dès cette saison.”

Fait intéressant, il a déjà noué des liens avec Nicolas Pépé. Etant arrivé au club l’été dernier, l’Ivoirien sait qu’il compliqué de s’habituer à la vie londonienne, donc c’est une relation très précieuse pour l’ailier norvégien qui découvre lui aussi un nouveau club et une nouvelle vie.

“Pépé est devenu un très bon ami et c’est un peu comme un grand frère pour moi. Bien sûr, il y a d’autres joueurs avec qui je m’entends également, mais je m’entends surtout avec Pépé. Avant tout parce que c’est vraiment un bon gars. C’est également un footballeur exceptionnel et nous sommes des personnes plutôt similaires sur le terrain comme en dehors, donc il m’a vraiment aidé à m’intégrer ici. Le fait que l’on parle tous les deux français a également beaucoup aidé.” 

_

Source : https://arseblog.news/2020/09/lewis-reveals-first-team-ambition-and-friendship-with-pepe/

Articles liés