[J12] Arsenal v Wolves – Gare aux loups !

Ce dimanche 11 novembre, jour d’armistice, les Poppies fleuriront sur les maillots et partout dans le Royaume. Mais en ce jour, nos Gunners repartent au combat avec la réception de Wolverhampton pour le compte de la 12ème journée à 17h30. Gare aux loups… 

Arsenal à la relance…

Bon d’accord, ce titre, on a peut-être été un peu trop habitués à la victoire. Après 11 victoires de suite, Arsenal a connu un petit coup d’arrêt depuis deux semaines et ce match piège à Crystal Palace. Tenus en échec 2-2, nos canonniers avaient regoûté à la victoire en Carabao Cup avant d’accrocher un nul encourageant contre Liverpool en championnat. Le non-match en Europa League de jeudi a vu les Gunners être tenus à nouveau en échec ce qui porte tout de même à 15 la série d’invincibilité en cours. Toutefois, cette 12ème journée est l’occasion de renouer avec le succès après deux semaines plutôt compliquées que ce soit en matière de résultats et avec une infirmerie qui se remplit à nouveau petit à petit.

La venue d’une meute de Loups à l’Emirates cet après-midi coïncide avec une soif de victoire qui animera à n’en pas douter nos Rouges et Blancs. Arsenal est 5ème avant ce match et doit à tout prix s’imposer pour rester dans le bon wagon et ne pas laisser filer des concurrents directs qui ont, ou qui ont de bonnes chances de prendre des points. Tottenham s’est imposé sur le fil hier à Crystal Palace et a donc repris 4 points d’avance sur son voisin rival. L’objectif n’est autre que les trois points à la maison face à une équipe du milieu de tableau, il ne va pas falloir se louper. Qui plus est que dans le même temps, Liverpool devrait connaître une promenade de santé en recevant la lanterne rouge Fulham, Chelsea devrait se montrer sérieux face à Everton à domicile, et les deux clubs mancuniens s’affrontent. Ce match a donc tout l’air d’un must-win game.

On espère donc tous un bon spectacle comme on a pu en vivre un la semaine passée lors de la réception de Liverpool, et surtout 3 points dans la musette avant la trêve internationale. Oui parce qu’en plus c’est l’un des derniers matchs « tranquilles » en Premier League avant quelques temps. Après la trêve, Arsenal se déplacera sur le terrain des surprenants Cherries de Bournemouth (6ème) avant d’accueillir Tottenham pour le North London Derby et de se déplacer à Old Trafford pour y affronter Manchester United, où on ne va pas se le cacher, on ne gagne plus depuis belle lurette en championnat. Donc merci de faire le travail et de faire taire les loups !

Une meute de Loups portugais avec les crocs… !

Après la réception des Portugais du Sporting CP ce jeudi en Europa League, le personnel de l’Emirates ne devrait pas être dépaysé ce dimanche par l’accent lusophone qui régnera sur le terrain et dans les vestiaires de Wolverhampton. Les Wolves du Wolverhampton Wanderers Football Club ont en effet un certain accent portugais depuis quelques saisons, et plus particulièrement depuis cet été. Club historique des championnats anglais fondé en 1877, Wolver n’a pas connu que des pages glorieuses dans son histoire. Néanmoins, les Loups ont retrouvé la Premier League cet été en dominant d’une main de maître le championnat de Championship tout au long de la saison l’an passé. 6 ans que Wolverhampton attendait de regoûter à l’élite du football anglais. Une réussite en grande partie dû à de gros investissements de la part du propriétaire chinois, mais également à l’apport considérable du coach portugais Nuno Espirito Santo, ancien entraîneur notamment de Valence et de Porto qui a su apporter sa touche dès 2017 et un accent portugais en Angleterre.

La petite colonie portugaise s’est d’abord composée de Cavaleiro, Helder Costa et du jeune prodige Ruben Neves qui ont participé à l’accession en Premier League. Cet été, Joao Moutinho et Rui Patricio sont venus renforcés les rangs des Loups. Wolver s’est donc renforcé à des postes clés mais a su garder une bonne partie de son ossature. Avec une équipe mêlant expérience et jeunesse, les Loups oranges ont plutôt bien débuté ce nouvel exercice en attaquant pied au plancher la course au maintient. Après des débuts poussifs (un nul et une défaite lors des deux premières journées), Wolverhampton a réussi à enchaîner 6 matchs sans défaites (4 victoires et deux nuls) en accrochant notamment Manchester United sur son terrain, et Manchester City à domicile. Autant vous dire que les crocs des Loups leur permettent quelques coups d’éclat. Surtout que les Wolves sont eux aussi à la relance après trois défaites de rang qui les placent actuellement à la 11ème place du classement. Mais on ne va pas se le cacher, tous les points sont bons à prendre quand on cherche à jouer le maintient.

Deux équipes en plein process…

En lisant régulièrement les conférences de presse des deux managers, nous avons pu remarquer que les mêmes termes étaient souvent répétés : « performance », « work », « focus ». Les deux équipes se retrouvent donc dans un process. Celui d’Arsenal doit permettre aux Gunners de retrouver la Champions League et les sommets ; celui des Wolves doit leur permettre de s’installer durablement au sein de l’élite. Le manager de Wolverhampton « Nuno » comme il est appelé du côté des Loups préfère d’ailleurs retenir le positif plutôt que les trois défaites de rang…

« Vous ne pouvez pas avoir des résultats si vous ne me performez pas bien. Nous travaillons pour avoir de meilleures performances, pour jouer de la manière dont nous désirons jouer. Ensuite nous essayons d’obtenir un résultat, mais nous ne pensons pas au résultat en premier. Peu importe cela, vous devez bien jouer, effectuer vos tâches, jouer un bon football et essayer de gagner. Le meilleur moyen d’obtenir un résultat c’est de le faire avec une bonne performance. Nous devons être concentrés sur avoir une bonne performance, sur notre qualité et le talent. En premier, nous pensons à la manière dont nous voulons jouer et réussir, et les résultats viennent après. »

Bon d’accord Nuno, on veut bien te croire, mais on sait qu’une victoire de raccrocs tu signerais tout de suite pour cet après-midi ! Mais bon on te l’accorde parce que tu dis du bien de notre équipe et de notre manager !

« Ils ont très bien joué. Ils n’ont pas très bien débuté mais les choses prennent du temps, il est installé désormais et il a une bonne équipe. C’est un très bon manager avec de bons joueurs, beaucoup de talent. Arsenal est en train d’obtenir des résultats donc ça va être compliqué pour nous ce dimanche. Dès que l’arbitre donnera le coup d’envoi, nous devrons être attentifs et également motivés à faire ce que nous voulons faire, nous ne pouvons pas renier notre jeu et notre football. »

« Chaque équipe devient meilleure à chaque match, ce n’est plus le début de la saison désormais, je pense que nous sommes en train de voir désormais à quel point c’est dur de faire des résultats en Premier League. »

Emery loue lui l’organisation tactique de Wolverhampton qui s’attelle avant tout à bien défendre et qui essaie de proposer du jeu lorsqu’ils ont le ballon. Une équipe talentueuse et bien organisée dont le manager basque préfère se méfier pour éviter toute déconvenue. Le « focus » sera de mise comme d’habitude.

« C’est une bonne équipe avec de l’expérience. Tous les coachs qui viennent du Portugal, de par mon expérience, sont très compétitifs et sont des coachs très organisés. Ils ont de la discipline mais également des joueurs talentueux, comme c’est le cas aux Wolves. Je sais que chaque match ici est très difficile et nous devons nous préparer et ainsi nous pourrons continuer à être meilleurs pour produire une grosse performance tous les jours. » 

Compositions possibles

Allez, c’est le moment d’aborder les sujets qui fâchent… Arsenal a connu une semaine compliquée sur le point des blessures et pas sûr que la trêve internationale permettent à tout le monde de se reposer (bon si, malheureusement pour lui Alex Lacazette restera sous la pluie londonienne). Aux blessés de longue durée que sont Koscielny et Mavropanos, sont venus s’ajouter cette semaine Danny Welbeck et Lichtsteiner. L’ailier anglais s’est très gravement blessé à la cheville au point que beaucoup de spécialistes et journaux commencent à parler d’une probable fin de carrière pour Dat Guy Welbz… L’occasion de lui souhaiter bon courage… « Keep the Faith and get well soon » sa Majesté Welbz. Le Suisse s’est lui claqué et devrait être absent entre 4 semaines et un mois. Monreal devrait lui aussi être absent en raison de sa blessure à la cuisse mais on espère le revoir après la trêve. Elneny reprend lui l’entraînement la semaine prochaine.

Nuno Espirito Santo pourra lui compter sur un groupe au complet qui a eu bien le temps de se reposer. Seul Jota est toujours incertain, lui qui a reçu un coup mais qui a repris l’entraînement avec ses coéquipiers. Le manager portugais pourra donc très certainement aligné son 3-4-3 offensif habituel qui n’était pas loin d’accrocher Tottenham la semaine passée (défaite 3-2).

Arsenal : Leno – Bellerin – Mustafi – Holding – Kolasinac – Torreira – Xhaka – Iwobi – Özil – Aubameyang – Lacazette
Wolves : Rui Patricio – Bennett – Coady – Boly – Doherty – Jonny – Moutinho – Neves – Helder Costa – Cavaleiro – Jiménez

 

Articles liés