[J16] Arsenal v Huddersfield – Chiens méchants rongeraient bien quelques points

Ce samedi, Arsenal reçoit Huddersfield Town sur sa pelouse de l’Emirates Stadium. Un mal classé en quête de points se présente face à des Gunners à la recherche d’une revanche après le nul frustrant à Old Trafford. L’adversaire idéal pour passer ses nerfs ?

Un match abordable pour Arsenal, un test délicat pour Huddersfield

Le même sentiment nous habite lorsque nous recevons des équipes mal classées. Une confiance – peut-être encore plus grande cette saison que lors des deux derniers exercices des Gunners – mais de la prudence face à une équipe qui joue sa survie. Et cette bipolarité demande beaucoup de respect et de mesure. Malgré cette série incroyable de 20 matches sans défaites, Unai Emery appelle encore et toujours à l’humilité. On prend match après match, c’est ça ?

« Nous ne pensons qu’au match suivant et nous nous préparons du mieux possible. » 

« J’ai appris en Premier League que toutes les équipes ont de bons joueurs, sont bien organisés, ont de réelles occasions contre toutes les équipes pendant les 90 minutes. Samedi, la première chose sera de montrer un grand respect, encore plus que contre Manchester United et Tottenham, parce que nous devons être très performant pour l’emporter. » 

« Au départ, nous aurons besoin d’un haut niveau d’intensité individuellement et collectivement. Comme je vous l’ai dit, mardi, ils ont réalisé un grand match face à Bournemouth. Et ils l’ont emporté sur le terrain des Wolves lors de leur dernier déplacement. » 

« Samedi, ils pousseront beaucoup et voudront créer la surprise. Nous sommes convaincus de notre cheminement : travail, préparation, respect, pousser avec nos supporters à l’Emirates et combiner notre état d’esprit avec le leur. »

Malgré des résultats calamiteux face aux grosses équipes de ce championnat, le manager d’Huddersfield Town, David Wagner préfère insister sur la forme de ses joueurs pour croire en les chances de son équipe.

« A chaque match, vous avez un petit pourcentage de chance de gagner si vous croyez en vous et vos capacités. C’est ce que vous devez faire. » 

« Nous devrons être courageux, tenter de joueur notre football et de les mettre à niveau à notre niveau. » 

« Nous verrons ce qui se passera au cours de cette rencontre. Nous aimons les défis et nous voulons nous confronter aux meilleurs, et sans hésitation, Arsenal est l’une des meilleures équipes de ce championnat actuellement. » 

La statistique court toujours côté Arsenal. Encore une fois, cette semaine ne nous a pas permis de la réfuter. Arsenal n’a toujours pas mené cette saison à la mi-temps d’un match de Premier League. Mais malgré cela la série d’invincibilité se poursuit. Les changements et ajustements d’Unai Emery permettent à ses joueurs de renverser des rencontres parfois mal embarquées.

Mais face à Huddersfield, Arsenal dispose d’un allié de taille: les attaquants adverses. Plus mauvaise attaque du championnat avec 10 petits buts inscrits, les Terriers n’ont pas encore mordus leurs différentes proies. Aucun attaquant d’Huddersfield n’a inscrit de but en championnat pour le moment. Pas pratique si on veut mener à la mi-temps et rester dans la logique Arsenalesque de la saison.

« Je reste patient avec mes attaquants. Ils sont conscients que l’on a besoin de leur apport. Ils ont encore des matches pour nous apporter des buts. Ils ont des opportunités, ils se créent des occasions, et ce n’est qu’une question de finition désormais. » 

« Je pense que ce n’est qu’une question de travail. Nous devons poursuivre ce travail pour nous procurer plus de situations franches, plus de réelles occasions et plus tu en crées, plus tu marques de buts. Nous sommes conscients de ça, nous y travaillons, et nous finirons par résoudre ce problème. » 

De quoi expliquer le classement décevant des Terriers en cette première moitié d’exercice ? Sans doute.

Petit coup d’œil dans le rétro… Back to 1971

« Mais elle est copyrightée cette expression, les gars !« . On sait bien, c’est juste une sorte d’hommage au grand et au…. chauve.

Bref, parce qu’un peu d’histoire ne fait pas de mal, remontons un peu dans le temps. Huddersfield n’a plus gagné sur le terrain d’Arsenal en Premier League depuis 1954. C’était en novembre. Il pleuvait. Mais en janvier 1971, l’équipe qui allait devenir championne d’Angleterre allait être terrassée sur le terrain des Terriers.

Ce jour-là, Les Chapman ouvrait le score d’une frappe en pleine lucarne à l’entrée de la surface. Et après l’égalisation de Kennedy par Arsenal, ce fut Frank Worthington qui inscrit le but de la victoire sur pénalty. Une victoire mémorable pour Huddersfield face à un ogre vainqueur du championnat et de la coupe cette saison-là.

Et puisque l’intensité des images ne remplacera jamais la platitude des mots, admirez la technique et la boue.

Face-à-face

  • Les derniers matches d’Arsenal face à son adversaire du jour se sont soldés par 8 victoires et 2 matches nuls. Pas de quoi augurer d’une défaite ce weekend.
  • Pire encore, la saison dernière Arsenal a passé une manita aux chiens du Nord. Et ce n’était pas pour une simple caresse.
  • La dernière victoire d’Huddersfield sur le terrain d’Arsenal était à Highbury en 1954. Aznavour et Drucker parlaient déjà du bon vieux temps.
  • Arsenal en est à 20 matches sans défaite, dont 15 victoires. Le mois d’Août semble loin.
  • Les Gunners ont marqué un but au moins lors de leurs 14 derniers matches de championnat, mais sont également une série de 8 matches de Premier League consécutifs en encaissant un but. A song of ice and fire.
  • Huddersfield a perdu ses deux derniers matches de championnat. Un autre genre de série.
  • Les joueurs de Wagner n’ont pris qu’un seul point sur 24 possibles face aux équipes de première partie de tableau. Pas de panique, le maintien, ça se joue contre les concurrents directs.
  • En Premier League, les Terriers ont toujours marqué au moins un but à l’extérieur cette saison, à l’exception du déplacement à Watford. Bernd, mon ami allemand, chausse les gants.

Compositions possibles

La très mauvaise nouvelle côté Arsenal nous vient de Robbie. Le Roc s’est rompu les ligaments croisés antérieurs du genou cette semaine face à Old Trafford. Fin de saison pour l’anglais qui réalisait de grandes performances jusqu’ici.

Matteo Guendouzi a tous ses cheveux, pas d’inquiétude capillaire. Arsenal pourrait enregistrer le retour de Laurent Koscielny, et celui de Mesut Özil. Touché face à Manchester United, Aaron Ramsey devrait pouvoir tenir sa place.

A Huddersfield, Wagner devra se passer de Steve Mounié et Philip Billing, tous deux suspendus. Hamid Sabiri, opéré de la clavicule, est évidemment out. Terence Kongolo fait quant à lui son retour.

Arsenal: Leno – Bellerin – Mustafi – Sokratis – Kolasinac – Torreira – Xhaka – Aubameyang – Iwobi – Mkhitaryan – Lacazette

Huddersfield: Lössl – Hadergjonaj – Kongolo – Zanka – Schlinder – Hogg – Mooy – Sobhi – Pritchard – Durm – Depoitre

Articles liés