[J21] Arsenal v Fulham – Finies les vacances, on retourne au charbon

Allez, on se rassure en se disant que les Gunners devaient être restés en vacances dans un cottage du bord de mer. Va falloir retourner à la mine, maintenant. 

Retour à la mine, on se remet de plomb

Les dernières semaines n’ont pas été toutes roses pour Arsenal. Rien ne s’est passé comme on l’espérait il y a quelques temps. Si on pensait pouvoir s’en sortir face à Southampton et Brighton et arriver sûrs de notre force face à Liverpool, tout ne s’est pas passé comme prévu. Diminuée et sur une série de résultats délicats, Arsenal a pris une leçon sur le terrain d’Anfield. D’envie, d’intensité, de sérieux et de rigueur.

Et les Gunners avaient pourtant ouvert le score. Maitland-Niles, ponctuellement ailier droit, avait à nouveau revêtu la cape du joueur offensif qu’il était plus jeune pour permettre aux siens de mener. Mais trop vite, Arsenal avait concédé l’égalisation. Et quelques minutes plus tard, Arsenal devait se résoudre à perdre 4-1. Dans ce match tout y est passé, une domination nette des Reds, des absences défensives inquiétantes, des erreurs flagrantes et un manque de résistance à la pression d’un adversaire porté à domicile.

Peut-être un mal pour un bien, cette défaite remet les idées au clair pour les joueurs d’Emery. Non cette équipe n’est pas prête à être un concurrent pour les premières places en Premier League et doit encore s’affiner et se construire. Mais plus qu’une question de joueur, cette équipe doit retrouver des valeurs de combat et de travail sur lesquelles, Emery avait bâti ses premiers succès entre les mois d’Août et de Novembre. Alors, on remet le bleu de chauffe et on retrouve la cohésion.

Face aux rouge et blanc, se dresseront des noir et blanc londoniens. Et comme si cela ne suffisait pas, Fulham sort d’un match remporté face à Huddersfield. Sa troisième victoire de la saison, mais surtout la seconde déjà depuis l’arrivée de Claudio Ranieri à la tête des Cottagers.

Ainsi, le weekend dernier, Fulham l’a emporté 1-0 face aux Terriers d’Huddersfield. Une victoire grâce à un but d’un Mitrovic, logiquement nommé homme du match à l’issue de la rencontre. Et c’est Claudio Ranieri qui affirmait son soulagement en conférence de presse d’avant-match.

« Je me sens bien, c’était un match très très compliqué. L’équipe a répondu de la meilleure des manières. »

« Après le pénalty raté, nous avons continué à aller de l’avant, à nous créer des occasions, et c’était génial de pouvoir finalement l’emporter. » 

« Je suis heureux que l’équipe comprenne davantage mes idées. Toute l’équipe est plus solide, plus compacte et a plus de confiance. » 

« Arsenal est un challenge fantastique parce qu’ils sont forts, sont rapides, ont beaucoup de qualités. Je suis curieux de voir la réponse de mes joueurs à ce genre de défis. » 

« Je m’attends à un match très compliqué. Ils ont perdu leur match contre Liverpool et vont maintenant chercher à réagir. » 

Réaction attendue ce 1er janvier. En souhaitant une bonne année 2019.

Tu veux faire un tête ?

  • Arsenal n’a jamais perdu à domicile face à Fulham en 114 ans d’histoire. On parle de première fois le 1er janvier ?
  • D’autant plus que les Cottagers l’on emporté en 1966, la dernière fois que les deux équipes se sont rencontrées le jour du nouvel an.
  • Arsenal a remporté ses trois derniers matches à domicile. Et a chié ses trois derniers matches à l’extérieur. Saletés de montagnes soviétiques.
  • Une seule défaire à domicile cette saison pour Arsenal, face à City en ouverture. Point commun entre ces derniers et Fulham ? Ah bah non, y’en a pas.
  • 14 c’est le nombre de buts encaissés par Arsenal en ce mois de décembre. Et c’est seulement 1 but de moins que le record d’Avril 1979 dans l’histoire des Gunners. On ne pensait pas écrire ce genre de nouveau chapitre.
  • Fulham vient de remporter sa seconde victoire lors des 17 derniers matches. Pile au bon moment.
  • L’équipe de Ranieri est la seule du championnat à ne pas avoir gagné un seul match à l’extérieur cette saison. Vous vous souvenez de Southampton ?
  • Avec Manchester United, obviously, Fulham est l’équipe avec le moins de clean sheets cette saison (2).

Le point Croix-Rouge

Les habituels blessés n’ont pas changé côté Arsenal. Emery devra une nouvelle fois se passer de Robbie, Danny et Mikhy. Nacho Man, Hector Bellerin et Shkodran Mustafi pourraient faire leur retour. Enfin, le genou de Nemo devra nous dire s’il est enfin capable de supporter la press…. euh jouer.

Côté Fulham, Ranieri devra simplement se passer d’Alfie Mawson, blessé au genou lui-aussi.

Arsenal: Leno – Maitland-Niles – Lichtsteiner – Sokratis – Koscielny – Kolasinac – Torreira – Xhaka – Aubameyang – Iwobi – Lacazette

Fulham: Rico – Odoi – Ream – Le Marchand – Christie – Anguissa – Seri – Bryan – Cairney – Vietto – Mitrovic

Articles liés