[J34] Watford v Arsenal – Dernière piqûre de rappel avant la fin de saison ?

Demain soir, Arsenal se déplace sur la pelouse de Vicarage Road pour y défier une surprenante et solide équipe de Watford. Une rencontre face aux Hornets qui s’annonce comme le dernier gros choc de la saison pour les Gunners. Arriveront-ils à en retirer le dard, Fred ? 

Un tuto pour apprendre à se faire marcher dessus par des frelons ?

Imaginez ces petits animaux voler jusqu’aux Canoniers, se poser délicatement avec leurs toutes petites pâtes sur les rouge et blancs, et leur faire sacrément mal. Difficile à visualiser, aussi absurde que de se demander comme dire weekend en anglais, mais finalement assez facile à imaginer. Oui, le déplacement de demain soir ne sera en rien une partie de plaisir. Et un tel match, lors de la 32ème journée pourrait avoir des conséquences pour les ambitions des joueurs d’Emery. A eux d’en limiter la portée.

Auteurs d’une saison plus que solide, les Hornets de Javi Gracia avaient été particulièrement solides au match aller. Malgré sa défaite, Watford était parvenu à dompter la pelouse de l’Emirates Stadium et poser d’énormes soucis aux joueurs d’Emery en septembre dernier. Car même si la rencontre s’était soldée par une victoire 2-0 des hôtes du jour, il avait fallu attendre les 10 dernières minutes pour que les Gunners parviennent à casser le verrou de leurs presque voisins londoniens. Cet après-midi-là, Cathcart contre son camp et Nemo étaient les deux buteurs d’une rencontre particulièrement indécise. Parce que même si la possession était à mettre au crédit d’Arsenal, les frelons avaient toutes les autres stats en leur faveur ou presque: plus de tirs, plus de tirs cadrés, autant de corners, plus de tacles, plus de duels remportés. Une équipe visiteuse qui avait fait montre, comme souvent, d’une agressivité et d’une solidité à toute épreuve, tentant de profiter en contre des espaces laissés par les joueurs d’Arsenal afin de se créer des occasions. Une performance classée parmi les deux meilleurs performances de la saison de la part de ses joueurs, selon Javi Gracia.

« Je me souviens de ce match. Je trouve que les joueurs avaient également réalisé une grande performance à Manchester United. Mais contre Arsenal, nous avions très bien joué. Nous méritions un meilleur résultat. Maintenant, nous avons une chance de montrer que nous pouvons reproduire ça. Jouer à la maison nous offre une chance d’obtenir un meilleur résultat. » 

Les Gunners avaient été chanceux ce jour-là. Mais comme souvent au cours de cette magnifique série de victoires entre fin août et mi-décembre, les hommes d’Emery avaient fini par l’emporter. Et à l’époque, même les matches à l’extérieur finissaient sur des victoires pour Arsenal. Absolument dingue. Parce que depuis la fin de cette série, sur le terrain de Southampton – comme c’est étrange – Arsenal n’a remporté qu’un seul match à l’extérieur en Premier League, sur la pelouse du modeste Huddersfield, aujourd’hui bon dernier et officiellement relégué en Championship. Seules 5 équipes cette saison n’ont pas réussi à prendre de points sur leur pelouse lors de la venue de l’équipe d’Unai Emery. Et lorsque l’on s’apprête à rencontrer la meilleure équipe du championnat d’Angleterre, hors top 6, cela va sans dire que nous sommes quelque peu inquiets. Et cette triste défaite à Goodison Park n’a rien pour arranger les choses.

Objectifs Europe

Cette rencontre de lundi soir verra deux amis, et anciens coéquipiers, s’affronter. Surtout, avec des objectifs différents, elle verra deux prétendants à une qualification européenne disputer à distance des duels des concurrents directs. L’objectif de chaque côté ? L’Europe. La Champions League pour les joueurs d’Emery, l’Europa League pour venir couronner une saison aboutie pour ceux de Gracia. Et un besoin de victoire tout aussi important pour l’une équipe que pour l’autre. Comment vous dire que ça pourrait sentir la poudre.

Non parce qu’avec Arsenal, on ne cesse de vivre sur des montagnes russes. Rassurants à l’Emirates le weekend en Premier League, décevants au Roazhon Park le jeud suivant. Décevants sur la pelouse de Goodison Park il y a une semaine, mais rassurants à l’Emirates Stadium face au Napoli jeudi dernier. Si Emery tente d’inculquer une philosophie à un club entier, ce n’est pas à nos petits coeurs qu’il désire faire attention. Et lorsque Ramsey en rajoute, on se fait beaucoup de mal.

Cette semaine, les Gunners ont été solides, très solides. Une performance aboutie qui leur permet d’être en situation favorable avant le match retour. A l’extérieur. Juste ciel ! A l’issue de la rencontre, Emery était calme mais conscients de ce que ces joueurs venaient de réaliser. Tout en temporisant, l’entraineur basque mettait l’accent sur la volonté offensive montrée en première mi-temps et la capacité de contrôle de la part de ses joueurs en seconde. Et interrogé sur la possibilité de mettre en pratique des vélléités offensives aussi importantes à l’extérieur, Emery se montrait confiant et droit avec un seul objectif en vue, la victoire, chaque weekend, chaque semaine. Avant la rencontre de demain, Emery en a remis une couche, avec toujours les mêmes logique et rhétorique.

« Progressivement, je pense que nous nous améliorons et que nous sommes en train de devenir plus compétitifs à chaque match. »

« La prochaine étape nous offre également un gros défi : prendre les trois points. Que ce soit à domicile ou à l’extérieur, ce n’est pas différent pour nous. La difficulté dépend des équipes et notre position peut nous aider à être solides à domicile. »

« Nous préparons chaque match avec un plan de jeu bien particulier pour nous battre contre chacune des équipes, et nous sommes impatients de nous préparer pour chaque match avec l’ambition de gagner. »

« Je connais Javi Gracia et par dessous tout, ses équipes sont très organisées avec un gros engagement pour s’aider l’un l’autre. Ce sont des équipes très difficiles à battre parce qu’elles sont très solides défensivement et c’est le cas désormais à Watford. »

« C’est une équipe très organisée, avec une grosse capacité offensive parce qu’ils créent de bons mouvements et une bonne idée de jeu, un bon style pour attaquer. Ils vont demander énormément de notre part lundi mais c’est un bon match, et j’apprécie beaucoup cela, et je pense jouer des matchs contre Javi Gracia et Watford parce que je sais qu’ils sont en train de faire une grosse saison. »

Ce style de jeu offensif décrit par Emery, Watford tente de le mettre au profit d’une philosophie défendue par son manager et une objectif d’abord lointain, mais devenu aujourd’hui réaliste. Auteur d’une très bonne saison chez les frelons, Andre Gray prolonge et donne un écho à la doctrine de son entraineur, ne penser qu’au match suivant et aller le plus haut possible. Jusqu’à une qualification européenne méritée après une saison exceptionnelle.

« Nous avons établi un record de points pour le club, et il est en reste beaucoup à aller chercher. Nous voulons finir le plus haut possible et tenter d’atteindre cette 7ème place. Notre destin est entre nos mains et nous devons encore jouer contre les Wolves. » 

« Les gens parlent de notre saison en pensant à notre parcours en FA Cup, mais c’est indissociable de notre forme en Premier League, et ce que nous y avons accompli. Nous avons été malheureux contre beaucoup de grosses équipes, mais nous devons encore en rencontrer deux – Arsenal et Chelsea – et on espère pouvoir remettre les choses en ordre. » 

« Ce que nous avons réalisé cette saison dépasse toutes les attentes. On s’attendait à nous voir nous battre pour le maintien en début de saison. Personne n’a cru en nous, mais avec notre manager, dès le départ, nous savions à quoi nous attendre. » 

« Nous avons adhéré à ses idées dès la pré-saison, et nous avons très bien démarré le saison. Nous n’avons pas perdu confiance depuis. » 

Dans ce chemin menant à la 7ème place, Arsenal n’est qu’une embuche. Un obstacle que les frelons se feraient un plaisir d’écraser.

Le point Croix-Rouge

Côté Watford, il faudra faire sans Jose Holebas, Tom Cleverley et Domingos Quina.

Pour Arsenal, Guendouzi sera revenu du McDo où il était parti fêter son anniversaire. Papa Grec sera suspendu et Granit Xhaka devrait passer un test de dernière minute avant la rencontre.

Watford: Foster – Femenia – Marappia – Cathacart – Masina – Hughes – Doucouré – Capoue – Pereyra – Deulofeu – Deeney

Arsenal: Leno – Mustafi – Koscielny – Monreal – Maitland-Niles – Torreira – Guendouzi – Kolasinac – Iwobi – Mkhitaryan – Lacazette

Articles liés