[J4] Cardiff City v Arsenal – Enfoncer l’oiseau bleu au pays du Dragon rouge

Demain (14h30 heure française), Arsenal se déplace au Pays de Galles pour la seule et unique fois de sa saison en championnat. Direction le pays du Dragon Rouge pour des Gunners qui devront venir à bout de petits oiseaux bleus. On va le déplumer cette fois-ci ?

La semaine passée, Arsenal s’est imposé sur son terrain face à des ouvriers qui avaient tapé à côté du clou à de nombreuses reprises. Face à des Hammers maladroits en première mi-temps, les Gunners en profitaient pour rentrer aux vestiaires sur un score de parité (1-1). Et encore une fois, c’était Nacho Man qui endossait le costume du héros et permettait aux siens de revenir dans le match après l’ouverture du score d’Arnautovic. Tout ça grâce à des jus de fruits plus sains.

« Oui, c’est vrai. J’ai seulement changé ça, j’aime beaucoup les fruits et j’aime le jus de fruits. Mais avec beaucoup de sucre ? Pas vraiment. C’est pour ça et quand j’étais très jeune, mon père arrivait tous les jours avec un jus d’orange frais. J’aime ça dans ma vie. C’est pour ça que lorsque que je suis arrivé, j’ai simplement demandé ça aux cuisines. Et je crois que les joueurs sont pareils. Ils préfèrent avoir du jus d’orange frais. »

Emery nous livre donc enfin la recette de sa réussite auprès du groupe. On sait ce qui pousse donc les joueurs à défendre Emery bec et ongles. On imagine assez bien Shkodran Mustafi mener une révolution sous Wenger pour boycotter Tropicana.

Plus sérieusement, le weekend passé, les joueurs d’Arsenal ont fait montre, en seconde période, d’une capacité à dominer le match, ce qu’ils n’avaient pu démontrer jusqu’ici face à Chelsea et Manchester City. Et cette phase de domination a coïncidé avec l’arrivée de Lucas Torreira au cœur du milieu rouge et blanc. Le milieu uruguayen s’est alors fondu dans le collectif offrant plus de sécurité défensivement, de meilleures couvertures défensives mais offrant également des solutions offensives intéressantes grâce à une grande qualité de passe. Et si libérer Granit Xhaka de certaines tâches défensives n’étaient pas la clé qui pourrait permettre à Arsenal de contrôler davantage les matches ? En tout état de cause, Emery se dit prêt à titulariser le lutin sud-américain.

« Je suis très heureux de son travail et je crois que chaque joueur peut jouer. Ils travaillent tous très bien tous les jours et attendent de moi que je les titularise. J’aime l’état d’esprit et la possibilité de pouvoir les aligner d’entrée dans le 11. Il y a également la possibilité de rester sur le côté et entrer en cours de match. Je suis très heureux du travail fourni par chaque jouer. Pas seulement Lucas, mais tout le monde. »

Mais plus qu’une seule discussion individuelle, Emery souligne encore davantage l’implication d’un groupe afin de s’adapter, assimiler et mettre en pratique sa philosophie de jeu. La mayonnaise prend. Petit à petit, on détruit le nid de l’oiseau bleu !

« C’est beaucoup de choses à assimiler mais ce sont des choses nécessaires parce que nous n’avons joué que trois matches. La pré-saison est importante mais nous n’avions pas tous nos joueurs à disposition. » 

« Après, nous devons apprendre les combinaisons aux joueurs. Nous voulons mettre en place un pressing haut face à l’adversaire. Et puis, nous avons analysé ce match avec les joueurs. Nous avions bien démarré le match mais nous en avons perdu le contrôle par moments. » 

« Ensuite, nous avons très bien fini les 20 dernières minutes. Je suis très heureux des trois points mais également de la façon dont l’équipe a travaillé dans ce match pour obtenir cette victoire. » 

« Je veux que nous poursuivons cela lors du prochain match face à Cardiff ce dimanche. Ce sera un match différent mais nous voulons juste rester sur notre dynamique. »

L’heure de se mesurer à Emery

Face à Arsenal, se présentera une équipe qui n’a toujours pas pris son envol en championnat. Installés à la 15ème place de Premier League, les hommes de Neil Warnock n’ont toujours pas inscrits le moindre but en championnat. Un record dans les 4 divisions professionnelles du football anglais. En contre-partie, seul Liverpool fait mieux défensivement en Premier League puisque les Bluebirds n’ont encaissé que deux petits buts depuis le début de saison.

« Je crois que les gars ont tout donné et je suis assez heureux de leur performance. Et cela inclus Bournemouth parce que dans chaque match, nous aurions pu obtenir quelque chose. » 

« Si Sean Morrison avait converti son occasion à l’heure de jeu, les 30 dernières minutes auraient été très différentes à Bournemouth, et je crois que nous aurions aussi pu remporter les deux autres matches. »

« Je suis satisfait de ça, mais si vous voulez aller plus haut, vous devez saisir vos chances. Cela repose sur moi plus que sur eux – je sais ce que mes joueurs peuvent faire et je dois trouver une solution. Vous vous adaptez continuellement en tant que manager. » 

« Je veux que nous profitions des matches contre les grosses équipes, si c’est possible. Mes choix tactiques doivent le refléter, et cela doit nous donner une chance de marquer des buts. »

Malgré tout, fort de cette sécurité défensive et du soutien de son public, Neil Warnock attend cette rencontre avec impatience. Une première pour Warnock face à Unai Emery.

« Je me suis mesuré à Wenger tellement d’années, c’est incroyable. Je suis venu à l’Emirates avec Sheffield pour mon 1000ème match. »

« Je lui avais dit : ‘Regarde les bancs, Arsène. Ils sont à des kilomètres – tu ne m’entendras pas aujourd’hui !« 

« Il avait regardé les bancs de manière nonchalante et avait dit: ‘Neil, tu trouveras un moyen‘. »

« Donc j’ai partagé de bons moments avec Arsène, et j’ai été assez triste de son départ parce que l’herbe n’est pas toujours plus verte ailleurs. Mais j’apprécie Emery – je trouve qu’il a une très bonne philosophie et de fantastiques joueurs. Mais ce sera un beau challenge de nous mesurer à eux. »

« Ce sera difficile pour nous dans les prochaines semaines, mais nous avons un bon groupe, de très bons fans et nous devons juste apprécier tout ça. » 

« Je dois trouver la recette pour donner à nos fans quelque chose qui leur permettre de nous encourager pendant le match. » 

« Je crois que nous devons donner le maximum pour faire lever les foules. Nous devons prendre le bateau de la Premier League et la vivre. »

Compositions possibles

Unai Emery a confirmé en conférence de presse le retour de Mesut Özil dans le groupe. Les blessés de longue date ne seront évidemment pas de la partie.

Côté Gallois, Warnock devra faire sans Nathaniel Mendez-Laing et Aron Gunarsson. Junior Hoilett fera l’objet d’un test de dernière minute.

Arsenal : Cech – Bellerin – Mustafi – Sokratis – Monreal – Torreira – Xhaka – Mkhitaryan – Ramsey – Aubameyang – Lacazette

Cardiff City : Etherdige – Ecuele Manga – Morrison – Bamba – Benett – Ralls – Arter – Camarasa – Paterson – Murphy – Zohore

Articles liés