Joyeux anniv’ Reiss ! Per Mertesacker nous explique pourquoi Nelson excelle en Allemagne

Nelson fête ce lundi ses 19 ans. En prêt du côté de Hoffenheim toute la saison, l’anglais se montre très prometteur. Bien que remplaçant, Reiss Nelson en est déjà à 6 buts en Bundi. Une réalisation toutes les 64 minutes sur le terrain, et un award de meilleur rookie du mois d’octobre outre-Rhin… de quoi être félicité par le BFG. 

Et qui de mieux que le Big Fucking German pour nous parler de l’expérience de Reiss en Allemagne ? Nouveau patron de l’Academy, dont Reiss est issu, Mertesacker a terminé sa carrière dans le même groupe où Nelson commençait à émerger. Per a notamment joué un rôle prépondérant dans la décision de Nelson de partir en prêt en Allemagne, et il n’hésite pas à parler de Nelson comme d’un bon exemple à suivre pour les autres jeunes joueurs talentueux de l’Academy.

“C’était la meilleure décision pour lui d’aller là-bas. Lorsque vous comparez la Bundesliga à la Premier League, il y a des similarités mais il y a également des différences.”

“Pour le moment, la Bundesliga lui convient, et en plus il est arrivé dans un club où ils sont habitués à donner leur chance aux jeunes joueurs, où ils éduquent les jeunes joueurs et où ils donnent aux jeunes joueurs l’opportunité de jouer au sein de leur équipe première. Il a un jeune entraîneur qui va l’éduquer et qui va lui donner de la perspicacité.”

“Donc le système de prêt devrait fonctionner de manière brillante pour nous. Pas mal de clubs de Bundesliga sont très intéressants pour nous et la manière dont il peut avoir un impact à Hoffenheim est qu’il a su débuter sur le banc et ensuite marquer immédiatement à ses entrées. En marquant ses buts, il a gagné la confiance du coach, des fans, en plus il a un peu appris l’Allemand et il a gagné le droit d’être titularisé et d’avoir un impact.”

“Je pense qu’il a fait un travail brillant mais tout cela a pu se produire parce qu’il a voulu y aller. Il a eu une grosse opportunité mais vous devez saisir ces opportunités et être sûr d’apprendre de ces moments. Plutôt qu’être un joueur de l’équipe première qui alterne entre les U23 et l’équipe première, c’est quelque chose de bien différent.”

“C’est difficile à gérer et je suis vraiment satisfait et heureux que cela ait fonctionné pour lui. Nous avons d’autres pépites auxquelles nous devons penser. Quelle est la meilleure voie pour eux afin d’avoir un impact au final dans notre équipe première ? Il y différentes voies, différents défis.”

“Ce sont des voies individuelles. Mais je sens que nous sommes sur la bonne voie désormais, et ces situations nous montrent à quel point l’impact d’un prêt peut être énorme pour un joueur. Nous devons juste sélectionner judicieusement.”

Articles liés