La lettre ouverte de Sokratis Papastathopoulos : le colosse grec nous donne sa définition du défenseur central

Après une première saison plutôt réussie du côté d’Arsenal, Sokratis a mal débuté sa seconde. Fortement décrié, il semble toutefois retrouver une seconde jeunesse sous les ordres de Mikel Arteta, malgré la mise en place d’un football qui repart de derrière qui ne lui correspond que peu, il semble se retrouver dans l’intensité des duels réclamée par l’Espagnol. Dans cette interview ouverte, le Grec nous expose sa vision de son poste : défenseur central. 

“Vous m’avez entendu le dire plusieurs fois auparavant mais c’est vrai : j’aime le zéro en défense.”

“Ça a toujours été le cas et c’est pourquoi j’ai décidé d’être défenseur central, parce que c’est le poste où je suis le meilleur dans le football. Je pense que j’ai commencé à y jouer à proprement dit lorsque j’avais 12 ou 13 ans. A peu près 20 années plus tard, je pense que c’était la bonne décision. 

Lorsque j’ai vieilli, j’ai étudié la manière italienne de défendre. J’ai regardé des défenseurs comme Paolo Maldini et Fabio Cannavaro. Roberto Ayala était également très bon. Puis en vieillissant, j’ai observé des joueurs comme Carles Puyol. Des joueurs qui ont gagné beaucoup de choses et qui avaient beaucoup de qualités également.

Vous avez également de très bons défenseurs actuellement. Ce que Virgil Van Dijk a fait l’année passée, c’était quelque chose qui est très difficile à faire pour tous les défenseurs. L’année passée a été parfaite pour lui, plus particulièrement pour tous les gens proches de lui qui l’ont beaucoup aidé. 

Il était très bon et ça a été une bonne année pour lui. Compte tenu de la manière dont le football évolue, plus particulièrement avec tout le monde qui pense aux joueurs offensifs et à la manière dont ils peuvent marquer plus, je pense que les défenseurs doivent commencer à avoir plus de crédit.

Le football a beaucoup changé durant les 10 ou 12 dernières années. Lorsque j’ai commencé le football, j’étais en Italie. J’ai tout d’abord commencé en Grèce, mais ensuite j’ai sauté le pas et je suis parti en Italie. Ce n’était pas nécessaire de ressortir de derrière et pour cette raison, vous concédiez également moins d’occasions de buts, et moins de buts.”

“Maintenant, toutes les équipes, ou tout du moins la plupart, doivent ressortir de derrière et échanger beaucoup de passes pour arriver dans le camp adverse et pour marquer. Plus vous faites de passes ou de choses, plus vous avez de risques dans le processus. C’est pour cela que c’est un plus beau football, mais qu’également les équipes encaissent plus de buts parce que les joueurs ne sont pas des robots. Tout le monde fait des erreurs. 

C’est pourquoi être un défenseur de nos jours est très difficile. Je pense que c’est un des postes les plus difficiles. Peut-être que vous n’êtes pas obligé de courir comme un milieu de terrain, mais chaque erreur que vous faites est une très grosse erreur pour l’équipe, donc vous payez la payer très chère.

Mais je continue toujours à aimer être un défenseur. Et pour moi, la partie où je prends le plus de plaisir c’est lorsque vous défendez bien en équipe, que vous contrôlez le match, que vous vous battez pour chaque ballon et sur chaque duel.”

“Tous les jours est un jour où vous devez montrer à tout le monde que vous avez une grosse mentalité et également vos qualités dans le jeu et de la mentalité, plus particulièrement celle de gagner. Nous avons eu quelques moments difficiles cette saison et nous savons que nous devons nous améliorer, mais nous avons la qualité pour le faire. Nous avons juste besoin de confiance.

La chose qui m’importe le plus c’est de gagner le match, de rentrer à la maison avec les trois points et de faire du bon travail, et de réaliser une différence positive. Vous devez changer et vous adapter au football, et c’est ce pourquoi vous vous entraînez tous les jours. 

Jouer contre différents types de joueurs aide également. Lorsque vous savez qu’un joueur est rapide, vous devez lui donner un peu plus d’espace pour avoir le temps de réagir. Lorsqu’un joueur est plus statique, et que c’est un joueur qui joue avec son corps, vous devez être plus agressif et proche de lui.

Cela vient avec l’expérience et la manière dont vous travaillez dans chacun des matchs. Chaque joueur est différent donc je pense que le joueur de football n’arrête jamais d’apprendre. Même les joueurs qui ont remporté la Champions League une, deux ou trois fois, ou qui ont tout gagné avec leur sélection nationale, ils continuent d’apprendre et ils le font en allant tous les jours à l’entraînement ou en matchs.

Pour être un des meilleurs défenseurs, vous devez avoir tout pour être complet. Tout est une question de se concentrer très bien sur le match, une question de rythme, de puissance, de technique également, pour contrôler le jeu de derrière. 

C’est aussi important d’être un gagnant, et pour être un gagnant, votre mentalité doit être à un haut niveau tous les jours. A chaque match, à chaque session d’entraînement, dans chaque duel, vous devez le gagner.

Si cela se traduit par le fait que l’on conserve le zéro en nombre de but encaissé, alors c’est que j’ai fait mon boulot.”

_

Source : https://www.arsenal.com/news/sokratis-my-own-words

 

 

Articles liés