Leno et ses coéquipiers ont retrouvé le sourire hier… Objectif rempli pour Freddie !

Auteur encore d’un bon match hier soir, Bernd Leno a réalisé quelques petites parades et sorties pour éviter aux Gunners d’encaisser le but du break avant l’heure de jeu. A l’issue de la rencontre, comme ses coéquipiers, il pouvait avoir le sourire et tant mieux, c’est ce que Freddie leur a demandé ! 

Il est l’un des seuls qui tient son rang depuis le début de la saison… et Dieu sait que ses coéquipiers ne lui rendent pas la vie simple. Hier encore, Leno n’a plus que s’incliné sur une tête à bout portant d’Ogbonna, contrée par un Maitland-Niles qui se tourne… De quoi frustrer le portier allemand qui bien souvent est impuissant sur les buts qu’Arsenal encaisse, mais qui fait plus que sa part du boulot pour essayer de maintenir Arsenal à flot.

Toutefois, le match d’hier fait du bien au moral des joueurs, et on l’a bien vu à la fin de la rencontre en regardant les sourires qui habitaient les visages des Gunners et de leur coach… une image que l’on n’avait plus vu depuis quelques semaines. C’était un des objectifs de Ljungberg d’ailleurs : retrouver le sourire, être heureux sur le terrain et rebâtir une meilleure atmosphère. C’est ce sur quoi Leno est revenu face aux médias, ainsi que sur l’impact du coach…

“Dès le premier jour, il nous a dit qu’il voulait voir des visages souriants, qu’il voulait voir une bonne atmosphère. Nous avons connu une mauvaise période, nous sommes tous humains et ce n’est pas simple. Ce n’était pas comme si nous n’essayions pas, mais cela ne fonctionnait tout simplement pas.”

“Je ne sais pas ce que le club est en train de décider. Nous devons seulement nous concentrer sur le présent. Freddie est en train de faire un très bon travail. L’équipe connaît sa qualité et la manière dont ils veulent que l’on joue. Nous voulons jouer en ayant la possession, conserver la balle et également presser très haut, et également jouer en transitions.” 

“A la mi-temps, Freddie nous a parlé et a analysé la première période. Il nous a montré quelques situations où nous aurions dû être plus courageux. C’est ce que nous avons fait. C’est une bonne sensation, cette sensation nous avait tous manquée. Il était calme mais il nous l’a dit d’une manière très claire.”

“Ce n’est pas comme si chacun n’avait pas essayé, mais vous pouviez sentir que nous ne jouions pas de manière libérée et il nous a rendu plus libérés pour jouer. Vous avez pu le voir plus en seconde période. Après le second et le troisième but, vous avez pu voir la manière dont nous pouvons jouer avec plus de confiance. C’est le vrai Arsenal ça.”

_

Source : https://www.arsenal.com/news/freddie-wants-happy-faces-good-atmosphere

 

Articles liés