Les buteurs d’hier avaient un parfum de l’Academy… d’où un Nketiah ravi !

Eddie Nketiah a retrouvé du réseau… et peut remercier le gardien des Saints pour le partage de connexion ! Le jeune avant-centre anglais a en effet donné l’avantage aux Gunners en première période sur une grosse bourde du portier adverse, mais le plus important c’est la victoire, et surtout de partager les honneurs avec son pote Willock.

C’est une des pierres angulaires du projet Mikel Arteta : donner leur chance aux jeunes. Et en la matière, on peut remarquer que l’Espagnol a ses petits favoris. Si Maitland-Niles, Martinelli ou Nelson ont un temps de jeu assez irrégulier, ce n’est pas le cas de Saka, Nketiah et Willock qui enchaînent les matchs. Cette politique a payé hier parce que deux des gamins de l’Academy ont offert la victoire aux Gunners en profitant d’un coup de pouce non négligeable d’Alex McCarthy, le portier de Southampton qui a peut-être été le meilleur joueur d’Arsenal sur la pelouse.

Nketiah s’est montré ravi d’avoir retrouvé le chemin des filets et de la victoire, mais encore plus de partager la scoresheet avec son pote de toujours Joe Willock.

“Je suis ravi. C’est comme mon frère, donc si je marque il célèbre cela comme moi et s’il marque, c’est comme si je marquais de nouveau. Je suis ravi pour lui, j’ai trouvé qu’il avait bien joué lorsqu’il est rentré en jeu et c’était sympa d’empocher les trois points et pour nous deux d’être parmi les buteurs.”

“Je pense que nous travaillons beaucoup notre pressing haut et nous l’avons vraiment bien fait aujourd’hui. D’un point de vue personnel, j’essaie toujours de tout donner pour l’équipe, donc les choses comme cela, je peux juste sentir de l’incertitude chez le gardien et j’ai tout simplement pressé sans m’arrêter. Je l’ai fait à peu près une centaine de fois, donc ça fait plaisir que l’une d’entre elles amène un but.”

“Je pense que c’est tout simplement ma manière de jouer. J’essaie toujours d’être une menace, et de peser sur la défense et de courir pour l’équipe, de courir dans le dos de la défense et d’essayer de tenir le ballon. Toute l’équipe a travaillé dur ensemble et nous avons été malchanceux de ne pas marquer plus. Nous avons deux grosses autres occasions mais c’était bien de remporter les trois points.”

“Je pense que nous avons été malchanceux, plus particulièrement lors du premier match et lors du dernier match, mais nous savions que nous devions nous retrousser les manches et vraiment nous battre pour les trois points. Comme je l’ai dit, j’espère que nous allons construire sur cela et continuer à pousser pour aller de l’avant.”

_

Source : https://www.arsenal.com/news/im-delighted-hes-my-brother

Articles liés