Les échos de la conf’ d’Emery en marge du déplacement à Francfort

Retour de l’Europa League ce jeudi pour Arsenal qui tentera de trouver un second souffle dans une compétition qui lui servira à nouveau d’échappatoire. Transcription de la conf d’Emery avant le déplacement en Allemagne. 

Le choix du groupe… 
“Nous jouons beaucoup de matches et je veux inclure différents joueurs et apporter de la rotation dans le 11. Le groupe est composé de 19 joueurs pour demain, Sokratis et Mesut sont mis au repos.” 

Mesut qui ne joue pas le match car il est en Allemagne… 
“Non.”

La raison du repos de Mesut… 
“Je préfère le reposer après dimanche, reprendre l’entrainement après et être prêt pour dimanche.” 

Le match le plus dur de la phase de poules…
“Oui, nous sommes très excités par cette compétition, nous commençons demain et nous jouerons des adversaires qui ont atteint la demi-finale l’an passé contre Chelsea, et n’ont finalement perdu qu’aux tirs aux buts. C’est délicat de démarrer contre eux, mais nous voulons aussi bien débuter la compétition. Nous nous sentons bien dans cette compétition. Nous avons joué la finale l’an passé, nous l’avons perdu, donc c’est à nouveau un défi pour nous cette saison.” 

La raison qui le pousse à reposer Mesut… 
“Parce que nous jouerons encore dimanche. Il a joué dimanche, et ma concentration se porte sur demain, sur le 11 que je déciderai de constituer avec les meilleurs joueurs possibles. Il fallait décider de reposer certains joueurs.” 

L’approche physique de Francfort comme raison à cela… 
“Lors du premier match qu’il ait joué, dimanche, il se sentait bien physiquement, en donnant tout ce qu’il avait. Ses premières minutes ont été bonnes et il nous apportera beaucoup, pas demain, mais sans doute dimanche lors de notre prochain match. Nous pensons à faire quelque peu tourner dans le 11 de départ.” 

L’équipe aurait eu un moment de cohésion cette semaine… 
“Oui, ils ont décidé de dîner tous ensemble. Après le match, ils étaient très déçus mais ont décidé de sortir tous ensemble. Nos joueurs sont responsables de leur temps libre et ça me va très bien.” 

Son approche du match… 
“Apprendre c’est analyser sa propre marge de progression, sa façon de retrouver la confiance, notre style de jeu, une façon de contrôler le jeu et d’être cohérent avec le ballon. Dimanche, nous devions faire plus, c’est ce que nous voulions faire. Nous avons fait des erreurs, nous avons concédé des buts. Nous en avons parlé et nous travaillons depuis hier sur notre façon de mieux jouer demain. Francfort presse très haut, avec des joueurs très rapides. Demain, nous devons gommer ces erreurs. Nous devrons trouver un autre moyen de nous défaire de ce pressing. Contrôler le ballon grâce à notre positionnement. Demain, le défi sera différent parce qu’il nous demandera de nous améliorer, de modifier notre positionnement et notre contrôle sur le jeu et sur notre façon de déjouer le pressing adverse. Nous pourrons également décider de jouer long et d’apporter le danger dans la dernière partie du terrain, récupérer le ballon, marquer et remporter le match. Demain, le défi sera de montrer que nous nous sommes améliorés depuis dimanche.” 

Les noms des capitaines… 
“J’étais concentré sur le match cette semaine avec les joueurs et le staff. Aujourd’hui, nous préparons le match, j’annoncerai le groupe de capitaines la semaine prochaine, après le match de mardi.”

L’ambiance qu’il attend en Allemagne… 
“Nous avons préparé le match hier et aujourd’hui aussi. Nous respectons beaucoup cette équipe, parce qu’il ont joué une demi-finale l’an passé en réalisant de grosses performances. Ils vont pousser, avec leurs supporters, et ils seront excités à l’idée de débuter contre nous. Ce sera un grand match je pense, parce que chacune des deux équipes veut réaliser quelque chose de grand dans cette compétition. C’est la phase de groupe maintenant, c’est le premier match, mais pour nous c’est une occasion de montrer face à Francfort quels seront nos objectifs cette saison.” 

Source 

Articles liés