Les échos de la conf’ du 14 février en marge de la réception de Newcastle

Mikel Arteta n’était pas là pour nous parler d’amour hier après-midi malgré la Saint-Valentin, mais plutôt de football, de recrues, de virus et de bien d’autres choses. Après une courte trêve hivernale passée à Dubaï, la Premier League reprend ses droits.Arsenal reçoit Newcastle ce dimanche (17h30) après avoir rechargé les batteries du côté de Dubaï pendant une trêve hivernale que tout le monde a jugée bénéfique. Bénéfique pour se reposer aussi bien physiquement que mentalement, bénéfique pour profiter du soleil pendant que la tempête et la flotte arrosaient le Nord de Londres, bénéfique pour intégrer les recrues Pablo Mari et Cédric Soares, et enfin, bénéfique pour enchaîner les séances d’entraînement pour s’imprégner encore un peu plus des principes de Mikel Arteta.

Match important ce dimanche pour l’Espagnol et ses hommes qui doivent à tout prix se remettre en confiance et enfin gagner. Invaincus en 2020, les Gunners piétinent tout de même en enchaînant les matchs nuls et doivent désormais aller de l’avant pour aborder le retour de l’Europa League avec le maximum de confiance.

sur ce que nous avons travaille à Dubaï… 
“C’était comme une mini pré-saison pour nous à Dubaï, nous avons eu du temps pour beaucoup travailler sur nos principes : comment nous voulons les mettre en place contre différentes formations, les choses pertinentes sur lesquelles nous devons travailler avec et sans le ballon, et en dehors de ça, c’était génial d’être ensemble et de passer plus de temps ensemble, de mieux se connaître les uns les autres, pas uniquement les joueurs mais le staff et le staff qui oeuvre dans les coulisses également. Ça a été un voyage très productif.”

sur le fait de maintenir le moral des joueurs… 
“Nous prenons les matchs les uns après les autres. L’apport, l’éthique de travail et l’engagement qu’ils ont eus durant les entraînements et les matchs ont été vraiment bons. Ils savent à quel point ça va être primordial durant les trois ou quatre prochaines semaines et jusqu’à la fin de la saison. Ils en sont très conscients et ils ont un très bon état d’esprit vis-à-vis de cela, ils sont grandement motivés.”

sur la forme de Pablo Mari… 
“Pablo n’a pas eu de compétition depuis la fin du mois de décembre je crois, il a eu un petit problème, mais il s’est entraîné avec nous la semaine dernière, avec un peu de hauts et de bas, mais il a semblé aller bien. Je pense que le match arrive un petit peu trop tôt pour lui mais je m’attends à ce qu’il commence à se joindre au groupe la semaine prochaine.”

sur Cédric… 
“Il est très déçu parce que lorsque vous rejoignez un nouveau club, vous voulez faire une impression tout de suite. Il a eu un problème au genou, il n’en est pas encore complètement guéri et il ne s’est pas entraîné avec nous, donc je m’attends à ce qu’il soit de retour durant les deux prochaines semaines, mais je ne peux pas vous donner de date.”

sur Kieran Tierney… 
“Il fait de très bons progrès mais nous devons attendre que l’os et l’attachement au tendon guérissent avant qu’il puisse jouer avec des contacts. Il s’est entraîné, son éthique de travail est incroyable, j’ai été vraiment impressionné par lui donc j’espère que nous pourrons l’avoir bientôt de retour, mais nous devons être un petit peu patient avec lui.”

si nous avons réussi à faire ce qu’il voulait durant la trêve hivernale… 
“Je voulais leur donner quelques jours de repos parce qu’ils sont passés par pas mal de choses durant les quelques derniers mois. Après ça, nous avons fait le point sur ce que nous avons fait ensemble durant les cinq ou six semaines depuis que je suis arrivé, les choses que nous avons améliorées et qui sont très positives et que nous devons conserver, et également les choses que nous devons améliorer et développer. Nous avons vraiment bien travaillé, nous avons convenu et fixé des objectifs, et nous avons commencé à travailler dessus, et j’espère que nous allons pouvoir en voir le résultat dans les prochaines semaines.”

sur le fait de préparer l’été et s’il a déjà commencé à planifier certaines choses… 
“Absolument. Nous devons planifier et nous devons connaître la direction vers laquelle nous voulons aller, et avec cela, nous devons garder à l’esprit différents scénarios et avec cela à l’esprit, je dois dire au club ce dont nous avons besoin, là où nous pensons pouvoir nous améliorer, et où nous voulons terminer. Et si on s’arrête tous sur la même chose, nous mettrons en place un plan ensemble pour essayer et l’exécuter, et rendre le processus aussi court que possible.”

sur l’épidémie du coronavirus et quelles précautions sont prises… 
“Nous avons de supers médecins ici et des gens qui prennent soin de notre santé. Ils ont mis en place un plan ensemble pour essayer de nous garder tout le monde entre de bonnes mains, et nous avons quelques protocoles que nous devons respecter au sein du centre d’entraînement. Mais pour autant que je sache, tout est sous contrôle mais nous devons être très prudents.”

sur Bukayo Saka et si nous sommes en train d’essayer de lui faire signer un nouveau contrat…
“Je suis vraiment heureux de la manière dont se développent les jeunes joueurs. Une partie de ce développement c’est d’améliorer leur contrat et de les lier au club. Mais cela doit suivre un processus naturel. Nous avons Edu, nous avons Raul, Vinai et Huss qui sont en charge de cela, et je suis sûr que nous ferons les choses bien lorsque les joueurs méritent d’être revalorisés et de prolonger leur contrat.”

sur comment tirer le maximum de Nicolas Pépé… 
“Avant toute chose, il a besoin de la bonne structure derrière lui pour être capable d’apporter des moments de qualité et faire gagner des matchs, que ce soit par des passes décisives, des buts, des dribbles ou quoique ce soit. Ensuite, il doit avoir une image plus claire des choses qui se passent sur le terrain, pourquoi elles se passent et de comment il peut les résoudre. Je pense qu’il est dans le processus pour y arriver. Il n’a pas joué 12 ou 15 matchs de suite, ce qui est une chose primordiale pour un joueur à ces postes là où il est plus compliqué sur le terrain d’avoir un impact sur le match, il a besoin d’acquérir cela avec ses performances. Il était en France et il y était l’une des plus grandes stars du championnat. Il a réalisé une année incroyable. Il est arrivé ici et beaucoup de gens ne le connaissaient même pas, et vous payez ce montant de transfert. Donc pour lui, il faut se mettre dans sa tête et se faire l’image qu’il a, et résoudre tout cela n’est pas simple. Et c’est un joueur vraiment jeune.”

si c’est de marquer des buts ou de ne pas en encaisser qui est le plus important pour lui… 
“C’est de gagner. Evidemment, le 7-3 contre Newcastle, c’était un match génial pour le public, mais pour le manager, ce n’est pas super parce que dans l’équilibre nous avions souffert. Mais j’adore que l’on marque des buts bien sûr. J’aime le football d’attaque, mais j’aime le football d’attaque lorsque vous contrôlez ce que l’adversaire fait dans votre propre surface.”

s’il a dû sacrifier ses penchants pour l’attaque pour trouver une solidité défensive… 
“Je ne pense pas. Je pense que nous devons générer une certaine stabilité défensive, mais pas en défendant bas. Je n’aime pas cela. C’est en défendant haut et en pressant l’adversaire autant que possible. Mais le processus, ensemble autant de fois que possible de la manière la plus efficace, doit être fait correctement à partir d’ici. Si ce n’est pas bien fait lors des deux premières passes, cette transition est impossible à contrôler parce que vous êtes déjà trop loin de l’adversaire. Donc nous devons le faire bien dès le début pour ensuite être capables de générer et de maintenir nos attaques autant de fois que possible durant les matchs.”

si lui ou les joueurs ont remarqué les commentaires qu’Unai Emery a faits sur eux… 
“Envers les joueurs ? Je n’ai rien lu.”

_

Source : https://www.arsenal.com/news/arteta-mari-cedric-dubai-full-transcript

Articles liés