Les échos de la conf’ du 15 juin en marge du déplacement à Manchester City

La Premier League reprend ses droits cette semaine et Arsenal se déplace à Manchester City pour un match en retard qui aurait dû se jouer le 9 mars juste avant l’interruption de la Premier League.
Un match de reprise qui s’annonce compliqué… et très spécial pour Mikel Arteta qui retrouve son ancien club qu’il a quitté fin décembre, ainsi que son mentor Pep Guardiola. Etant donnée la situation bien particulière, c’est via l’application de vidéo Zoom que le manager espagnol a donné sa (visio)conférence de presse !

sur les émotions qu’il va y avoir pour ce premier match…
“Avant tout, j’espère que tout le monde est présent, je ne peux pas voir tout le monde ! Mais j’espère que vous allez tous bien les gars, vous me manquez énormément ! Cela a été un long processus, nous sommes passés par de nombreuses étapes bien différentes mais désormais nous sommes vraiment excités et de retour pour faire ce que nous avons le désir de faire. J’espère que nous pourrons le faire de la bonne manière et que nous pourrons continuer à le faire, donc désormais c’est vraiment important que chacun fasse ce qui est nécessaire.”

sur la manière dont il a dû trouver un équilibre dans le travail de préparation de ce match entre le physique et la tactique…
“Nous devons trouver la meilleure manière de travailler avec toutes les limitations que nous avons, nous avons essayé d’en tirer le meilleur parti. Je pense que nous avons trouvé le bon équilibre, et la chose la plus importante a été d’apporter aux joueurs un environnement sain pour travailler où ils ont pu avoir la sensation qu’il n’y avait aucun risque, ou un risque extrêmement limité, pour pratiquer leur profession. Je pense que nous avons réussi à mettre en place cela, et à partir de maintenant je pense que la dimension physique est vraiment bonne, et la dimension mentale également a été un défi tout au long de ces trois mois. Maintenant, voyons à quel point nous sommes prêts pour être compétitifs.”

sur la forme de l’effectif…
“Jusqu’à présent tout le monde va bien, nous allons voir comment se passe l’entraînement de demain pour sélectionner la bonne équipe et le bon groupe. Une fois encore, cela va être différent de d’habitude avec le nombre de remplaçants que nous pouvons avoir sur le banc et le nombre de changements que nous pouvons faire, donc nous devons réfléchir à comment nous pouvons le faire.”

sur l’influence que Pep Guardiola a eue sur lui…
“En effet, il a eu de l’influence sur moi depuis que je suis âgé de 15 ans, et nous nous sommes rencontrés à cette époque à Barcelone, tous les deux en tant que joueur. Et durant ma carrière d’entraîneur et ma vie personnelle, il a également eu une énorme influence. Si je devais parler de la personne qu’il est, de ses valeurs, de la manière dont il m’a traité et dont il se comporte avec les joueurs et le staff autour de lui, c’est quelque chose de phénoménal. En tant que coach, j’ai tellement appris de sa part, nous avons passé quelques moments incroyables ensemble, certains moments difficiles également, mais l’expérience à ses côtés a été incroyable.”

sur l’avenir de Pierre-Emerick Aubameyang…
“Je pense que c’est notre responsabilité de lui donner la sensation que nous sommes la prochaine étape de sa carrière. Dans le but de faire cela, il a besoin de se sentir valorisé, il a besoin de se sentir comme l’un des nôtres et que nous voulons de lui, et ensuite il a vraiment besoin de croire que nous pouvons faire avancer le club de la manière dont nous le voulons, et il va être un joueur clé pour le faire. Pour le moment, je suis extrêmement content de la manière dont il joue et se comporte, j’ai une relation vraiment bonne avec lui où nous pouvons discuter en tête à tête de nombreuses choses. Pour autant que je sache, il est très heureux au club.”

sur sa situation contractuelle…
“Et bien, je pense que dans un contexte différent nous aurions aimé faire les choses plus rapidement mais évidemment nous avons été très serrés en matière de temps et de communication également. Cette période sans précédent a amené beaucoup d’incertitudes et les choses deviennent de plus en plus claires chaque jour, nous sommes de plus en plus proches d’être de retour pour jouer au football et aller de l’avant.”

concernant les matchs amicaux contre Charlton et Brentford…
“C’était un entraînement très sympathique pour nous pour retrouver un petit peu la sensation de ce que c’est de jouer à nouveau dans un match, de voir la sensation que cela donne de jouer sans public et avec les protocoles que nous devons respecter dans le but d’être dans un environnement sain pour reprendre la compétition. Physiquement, nous n’avons pas joué de matchs de football durant trois mois et nous voulions donner aux joueurs du temps de jeu. Nous avons réussi à le faire sans subir de blessure donc ça a été un test très positif.”

sur l’effet que va avoir cette coupure sur la forme qu’avait précédemment Eddie Nketiah…
“Nous traitons Eddie comme un joueur important de notre effectif, nous avions dû prendre une décision très importante de ne pas le faire repartir de nouveau en prêt après l’avoir rappelé de Leeds. Je l’ai regardé s’entraîner et je suis convaincu que c’est le bon joueur pour nous, pour nous faire passer à un autre niveau et qu’il est capable de contribuer d’une manière importante à la manière dont nous voulons jouer. Il a été fantastique jusqu’à présent.”

si les nouvelles règles mises en place en Premier League vont offrir plus d’opportunités aux jeunes joueurs…
“Je pense que c’est ce qu’il va se passer, par exemple en ce qui nous concerne, nous avons cinq matchs à jouer en 15 jours, ce qui fait un match tous les trois jours. Nous ne savons pas la manière dont les joueurs vont répondre physiquement parce que nous avons eu un temps de préparation vraiment court. Nous devons les utiliser, nous avons quelques jeunes garçons très talentueux qui réclament des opportunités. Je suis certain que pour les autres clubs, la situation sera la même et je pense qu’à un certain moment nous allons être forcés d’utiliser certains d’entre eux avec la quantité de matchs que nous allons jouer en un court laps de temps.”

sur ce qu’il a appris en regardant la reprise de la Bundesliga…
“J’ai regardé quelques aspects dont je pense que nous pouvons tirer quelques avantages, mais je pense que nous devons en faire l’expérience. J’ai regardé quelques matchs de Bundesliga, mais ensuite lorsque j’étais à l’Emirates et qu’il n’y avait pas de public, et que vous ne pouvez pas tirer parti de cette énergie, pousser ou prendre les commandes, le jeu est différent. L’intensité a un petit peu baissé et je pense que l’état physique des joueurs n’est plus au même niveau que ce qu’il était il y a trois mois, donc cela vous pouvez le ressentir aussi, et cette pression du public n’existe plus et on sait à quel point le public est passionné ici en Angleterre, mais nous devons nous adapter. Nous devons en faire l’expérience et trouver des moyens de motiver nos joueurs par moments. Voyons voir comme cela se passe !”

sur le fait d’être invaincus sur la scène nationale en 2020 et si le confinement va interrompre cela…
“J’espère que non ! Nous avons travaillé pour essayer de maintenir et d’améliorer le niveau auquel nous jouions avant et d’améliorer nos résultats également, mais il a quelques incertitudes face auxquelles nous ne savons pas comment nous allons répondre. Tout ce que je peux vous dire, c’est que nous avons fait autant que possible pour essayer d’arriver à ce moment avec les meilleures chances possibles.”

si une éventuelle qualification pour la Champions League pourrait convaincre Aubameyang de rester…
“Je pense que cela aiderait à persuader tout le monde, mais nous sommes très chanceux d’avoir le club que nous avons derrière nous. Il y a beaucoup de joueurs qui veulent venir et nous rejoindre, mais ce n’est pas juste une question de qui nous voulons attirer, c’est aussi une question de la manière dont sont heureux les joueurs qui sont ici, et la manière dont ils sont convaincus qu’ils sont au bon endroit parce que c’est presque notre obligation de nous battre pour chacun des trophées, et de jouer la Champions League avec ce club.”

s’ils ont eu des discussions avec Aubameyang…
“Nous avons eu de nombreuses discussions avec Pierre, avec sa famille et son agent, et je suis assez certain que nous pouvons trouver le bon arrangement pour toutes les parties.”

sur à quel point la reprise va être difficile…
“Cela a été un défi pour chacun d’entre nous. Cela a été un défi depuis que je suis arrivé, en raison de la situation dans laquelle nous étions, mais je pense que nous avons fait beaucoup de progrès. Nous avons essayé de changer l’énergie que nous avions autours du club, également au sein de notre stade avec les joueurs et le staff également, et j’étais très positif concernant la manière dont nous développions les choses. Evidemment, il y a un énorme tournant avec le coronavirus et on a été loin les uns des autres durant trois mois, mais nous avons essayé de conserver notre ligne conductrice, rester en contact de manière proche et de communiquer avec nos joueurs et notre staff, et je pense que nous sommes dans une très bonne position pour aller de l’avant. Nous avons quelques incertitudes que nous ne pouvons pas contrôler et nous ne savons pas comment les joueurs vont répondre désormais, en jouant tous les trois joueurs après trois mois, mais la plupart des clubs sont dans la même situation. Nous allons essayer de nous adapter et d’en tirer le meilleur parti. Nous n’essayons pas de trouver des excuses. Nous allons y aller et en profiter parce que je pense que le football nous manque tellement à tous, et nous sommes tous désespérés à l’idée de rejouer à nouveau.”

si ça a été en quelque sorte une pré-saison…
“Non ce n’était pas exactement une pré-saison ! Je n’ai pas eu les joueurs durant six semaines mais nous avons essayé d’utiliser tout ce que nous pouvions. Si vous me demandez ce que j’ai appris le plus, alors je vous répondrais probablement à utiliser des manières différentes de communiquer et utiliser la technologie est l’une d’entre elles. De mon point de vue, il est difficile de communiquer avec les joueurs et de leur parler, et d’essayer de les toucher sans avoir de contacts physiques avec eux, sans les voir, donc ça a été un défi. Mais nous avons essayé de faire tout ce que nous pouvions pour les aider à mieux comprendre ce que nous essayons de faire, de les convaincre que c’est la bonne manière pour eux de profiter de leur profession et nous allons voir si nous avons fait du bon travail ou pas.”

sur la situation contractuelle de Bukayo Saka… 
“Nous essayons, en tant que club, de finaliser les deals qui sont les plus urgents et qui sont une priorité pour nous. Ceux dont vous parlez (ceux de Bukayo et Auba), ce sont deux deals vraiment importants, pas juste pour maintenant, mais également pour l’avenir du club et si le club a quelque chose à annoncer, ils le feront au bon moment.”

si l’enchaînement des matchs va offrir des opportunités supplémentaires aux jeunes joueurs… 
“Ils doivent continuer à se développer, et l’un des plus gros défis c’est toujours la régularité. Ils peuvent le faire durant une certaine période en terme de temps, durant certains moments de certains matchs, mais le faire de manière régulière tous les trois jours durant 94 ou 96 minutes, c’est une toute autre histoire. Dans le but de le faire et qu’ils se développent de la bonne manière, ils ont besoin des bons joueurs à leurs côtés, avec la bonne mentalité, avec les bonnes qualités et la bonne motivation. C’est ce que nous devons faire, nous devons leur donner les bonnes fondations autour d’eux pour qu’ils se sentent libres de se développer, sans une pression supplémentaire dont ils n’ont pas besoin durant ces moments-là et qui les freine. Nous ne leur donnons pas trop de responsabilités trop tôt, parce qu’il y a toujours un risque de les cramer.”

sur le respect des principes qu’il a établis contre les grosses équipes à l’extérieur… 
“Nous devons aborder chaque match de la même manière, y aller et gagner le match. Nous savons que chaque stade et chaque adversaire est complètement différent. Je dois être déterminé et je dois convaincre mes joueurs d’être concentrés sur ce que nous avons à faire, nous ne pouvons pas contrôler tout ce que Man City va faire, c’est impossible. Même si c’est ce que nous voulons et je vais rendre les joueurs fous pour qu’on le fasse. Donc j’essaie juste de les convaincre de ce que nous pouvons faire pour essayer et les battre, quel est le meilleur plan possible pour nous pour avoir la meilleure des chances d’être compétitifs dans ce match et de le gagner. Voyons voir à quel point nous sommes capables de le faire parce que c’est facile de le dire ici, mais y aller et le montrer durant 96 minutes, c’est une autre chose.”

_

Source : https://www.arsenal.com/news/arteta-restart-man-city-auba-transcript

Articles liés