Les échos de la conf’ du 17 juillet en marge de la demi-finale contre Manchester City

She wore ! She wore ! She wore a yellow ribbon, she wore a yellow ribbon in the merry month of July… Et même si Arsenal est moins famous, nous allons quand même dans un Wembley vide ce soir pour y affronter Manchester City. Un match perdu d’avance… mais une demi-finale quand même à jouer ! 

On ne va pas se le cacher, c’est David contre Goliath le match de ce soir. Un match perdu d’avance où Manchester City comme d’habitude va avaler tout cru de pauvres Gunners dépassés, où Pep Guardiola va donner la leçon et la fessée à son élève et disciple Mikel Arteta… enfin bref deux bonnes heures à souffrir pour tout Gooner qui se respecte.

Mais si on mettait notre côté pessimiste de côté et qu’on se prenait à rêver un tout petit peu à une victoire qui nous permettrait d’atteindre une nouvelle fois la finale de FA Cup, notre compétition fétiche ? En tout cas, l’espoir fait vivre, et tant mieux, parce que juste avant d’affronter les Cityzens, on en aura bien besoin.

sur sa philosophie de développer les jeunes joueurs… 
“Et bien, avant tout vous devez évaluer à quel niveau ils sont dans leur développement et je considère qu’il y a cinq étapes différentes. Nous sommes plutôt chanceux parce que l’Academy a réalisé un énorme travail durant les dernières saisons pour former leurs joueurs et les personnalités que nous avons désormais au sein de l’effectif, donc quand ils arrivent avec nous, la question c’est comment les soutenir et créer le bon environnement pour qu’ils puissent grandir dans un endroit où ils ont quelques protections, mais en même temps où ils ont une exposition pour grandir et les circonstances dans le contexte auquel ils doivent faire face avec la pression et la compétition. J’adore travailler avec les jeunes joueurs.”

sur l’importance d’avoir un vivier de jeunes joueurs anglais… 
“C’est vraiment important parce que cela fait partie de notre ADN. Nous pouvons former à la maison et nous le savons parce que nous connaissons les installations et les structures que nous avons, nous avons les joueurs de ce calibre et de ce niveau. Il y a certaines choses que vous ne pouvez pas comparer avec quelqu’un d’autre qui vient d’ailleurs, parce que les sensations et les relations au sein du club sont différentes, ils s’en soucient vraiment, la passion qu’ils mettent au sein de l’équipe est différente, et c’est un mélange que vous ne pouvez pas obtenir chez quelqu’un d’autre.”

jusqu’où peuvent aller nos jeunes joueurs anglais…
“Je pense que c’est à eux de fixer les limites. Nous voulons leur donner autant d’opportunités que possible, une nouvelle fois avec le bon environnement et la bonne structure pour les entourer, mais ensuite ça dépend d’eux. Ce n’est pas la question de le faire pendant un mois, trois mois ou huit mois, il faut le faire sur une longue durée, et vous connaissez les exigences de ce club et le niveau auquel vous devez être pour y jouer, vous devez être vraiment régulier et c’est la chose la plus compliquée à faire.”

s’il peut identifier et cibler les faiblesses de Manchester City… 
“C’est ce que l’on va essayer de faire autant que possible. Comme n’importe quelle autre équipe, ils ont quelques faiblesses comme vous l’avez mentionné, et il faut aussi stopper leurs forces, parce qu’ils en ont énormément. Cela fait partie de n’importe quel plan de jeu, ce n’est pas que pour City, c’est pour n’importe quel autre adversaire que nous affrontons, et demain nous allons faire exactement pareil.”

sur le temps que Pep va encore rester à Manchester City…
“Je ne sais pas. Il est là-bas depuis quatre ans, ce qui pour lui est déjà plutôt une longue période déjà et regardez le succès qu’il y a eu. Il se sent vraiment heureux là-bas et il est entouré par des supers personnes au sein du club. Il sent que les joueurs, le style et l’identité qu’il y a créés lui sont propres également. Il est proche des fans et il est vraiment heureux, mais je ne sais pas. C’est une question qu’il faut poser à lui.”

si Dani Ceballos veut rester… 
“Et bien c’est une conversation que nous avons avec le club pour voir ce que nous pouvons faire à l’avenir avec lui. Mais je suis vraiment très heureux de sa progression et à quel point il s’améliore et se donne pour le club. Je l’ai toujours pris pour exemple, c’est un joueur en prêt mais quand vous voyez comment il célèbre chacun des buts et la manière qu’il s’entraîne chaque jour et à quel point il se soucie du club, ça me rend vraiment heureux de lui.”

sur les plans pour faire revenir les supporters dans les stades à partir d’octobre…
“C’est une rumeur que nous entendons. Evidemment, les choses évoluent de manières différentes dans les différents pays. Je pense que nous devons nous montrer patients. Je pense que nous sommes tous impatients d’avoir les gens de retour au stade et de faire du football de nouveau ce qu’il est. Mais évidemment, nous voulons être capables de créer un environnement sûr pour que tout le monde puisse venir et nous rejoindre. Mon opinion c’est qu’il faut que ce soit progressif. Le plus tôt possible sera le mieux, mais faisons-le avec précaution.”

si c’était bien ce qu’a dit Boris Johnson à ce propos… 
“Très bien. C’est bien parce qu’ils peuvent voir que dans un futur proche les choses vont s’améliorer. C’est un autre signe que c’est vraiment bien, pas uniquement pour le football mais pour la société en général.”

sur la FA Cup qui est devenu un moyen pour nous d’accrocher l’Europe… 
“Absolument, c’est très important pour nous. Pour pas mal de raisons différentes mais également parce que cette compétition est une grosse part de notre histoire, et durant les dix dernières années encore plus. C’est une bonne opportunité pour nous de jouer et de gagner un trophée, et nous sommes très excités. Nous allons essayer de retourner là-bas de nouveau et de passer un tour de plus.”

si Mesut Özil est dans un coin de sa tête… 
“Ouais il s’est entraîné.”

si Özil sera dans le groupe… 
“Je n’ai pas encore fait le groupe, mais il est à l’entraînement.”

si la victoire contre Liverpool nous met dans de bonnes dispositions pour City… 
“Malheureusement oui City va avoir beaucoup le ballon. Nous avons eu une réaction vraiment bonne après le but que nous avons encaissé contre Liverpool. Ce n’est pas simple parce que c’est une équipe tellement dominatrice, donc je suis vraiment satisfait du résultat que nous avons obtenu. Ça va être deux matchs très différents et c’est ce qu’il va se passer demain également, vous ne pouvez pas vous attendre à être dominateurs durant 90 minutes. Je ne veux pas défendre bas durant 90 minutes non plus. Il va falloir jouer différents petits matchs au sein de ce match que nous devons jouer. Nous allons avoir nos périodes également et vous savez à quel point c’est primordial d’y prendre les bonnes décisions dans les gros matchs et dans cette compétition. Je ne m’attends pas à un match similaire, mais le niveau de difficulté sera de nouveau extrêmement élevé.”

si vendre des joueurs est inévitable pour pouvoir en acheter des nouveaux… 
“Je ne sais pas. Nous faisons face à beaucoup d’incertitudes pour le moment. Le COVID-19 a touché tous les clubs et c’est évidemment une grosse inquiétude, et une grosse incertitude que nous avons avec quelques uns des joueurs. Nous ne savons pas où nous allons terminer et quel sera l’impact financier que cela va avoir. Nous allons devoir nous asseoir autour d’une table à la fin de la saison et voir ce que nous sommes capables de faire, mais nous y travaillons ensemble avec le club. Lors des derniers mois, nous avons élaboré plusieurs plans différents ensemble pour voir comment nous pouvons minimiser ces incertitudes que nous avons.”

s’il sélectionne son équipe qu’en fonction de raisons footballistiques, et comment se sentent Matteo et Mesut de ne pas être sélectionnés… 
“Ce sont des raisons purement footballistiques. Ma décision est toujours comme cela. Mon unique ambition est de sélectionner le meilleur groupe, les meilleurs joueurs qui nous donnent le meilleur équilibre, sur et en dehors du terrain, et la meilleure chance de gagner le match.”

s’il est positif concernant l’avenir d’Auba… 
“J’ai toujours été très positif concernant cela. Je n’ai pas la clé de l’avenir et en football tout est possible. Mais je peux voir ses réactions, je vois comment il s’entraîne tous les jours. Je sais qu’il est heureux. Je parle beaucoup avec lui et si nous sommes capables, je pense que nous pouvons le faire et nous savons à quel point il est important pour l’équipe.”

s’il connaissait les faiblesses d’Arsenal lorsqu’il était dans l’équipe de coaching à Manchester City… 
“Et bien c’est une équipe différente et nous sommes également désormais une équipe différente. Je connais leurs forces et je sais quelle flexibilité ils ont, et les choses qu’ils vont essayer de faire. Mais même en sachant cela, parfois c’est très difficile de les stopper. Je veux me concentrer sur ce que nous voulons faire. Si je suis trop inquiet les concernant, ce n’est pas le message que je veux envoyer aux joueurs. C’est ce que nous allons essayer de faire et ce que nous allons essayer de faire pour gagner le match, pour nous aider la meilleure chance de rivaliser avec eux durant les 90 minutes et les mettre en difficulté. C’est ce que je vais faire et c’est le plan de jeu que l’on utilise contre toutes les équipes.”

si ça l’inquiète que City ait gagné chacune des sept dernières rencontres contre nous… 
“Oui. Mais si vous ne regardez que les tendances également avant que nous ayons joué Liverpool, avec le calendrier de la saison ou des deux dernières années qu’ils ont eues, alors vous devenez dépressifs. Ce dont j’ai besoin maintenant, c’est de l’énergie à transmettre à mes joueurs, que l’on y croit et c’est la FA Cup, nous avons beaucoup d’expérience ici et nous avons une histoire qui nous y lie. Allons y pour ça !”

sur l’héritage que va laisser David Silva au football anglais et si globalement il est sous-apprécié…
“Si je pouvais lire les articles et les commentaires qui ont été faits lorsqu’il a rejoint la Premier League, ils disaient que le joueur était beaucoup trop petit, qu’il n’avait pas le physique, qu’il n’allait pas s’adapter. Ce que David a réalisé dans ce championnat, c’est incroyable. Une nouvelle fois, le niveau de régularité pour jouer de la manière qu’il l’a fait avec le nombre de buts, de passes décisives et de chances qu’il a créées chacune des saisons, dans des petits espaces face à des blocs très bas, toujours match après match, c’est incroyable. Je l’ai toujours dit, et je suis d’accord avec Pep quand il l’a dit, dans les courts espaces, c’est le meilleur joueur que j’ai pu voir.”

sur Alex Lacazette… 
“Oui, j’aime vraiment Alex, je l’ai dit même avant que je ne vienne ici que c’est le type d’attaquant que j’aime vraiment. Je pense qu’il a connu des périodes où il était très malchanceux, parce qu’il avait des occasions et qu’il ne les convertissait pas, une chose à laquelle il n’était pas habitué. Mais la manière dont il sert de lien dans le jeu, c’est un énorme compétiteur, il déteste perdre. Il se bat sur chaque ballon, vous le voyez dans chaque duel à quel point il est prêt à y aller. Il travaille vraiment dur et c’est un joueur très intelligent, je suis vraiment content de lui.”

sur le fait qu’il ne veuille pas le perdre… 
“Pourquoi je voudrais perdre un joueur comme lui ? Je suis vraiment content de lui.”

si Maitland-Niles veut quitter le club… 
“Je ne veux pas discuter de ces rumeurs, tout d’abord parce que je ne les lis donc je n’en ai pas connaissance. Je discute avec les joueurs à propos de comment ils se sentent et de la manière dont nous pouvons les aider. S’ils continuent à éprouver des difficultés je leur parle de nouveau et j’essaie de leur rendre les choses plus faciles. C’est un joueur qui peut jouer à beaucoup de postes différents, nous avons discuté des choses où je pense qu’il peut s’améliorer ou adapter à son jeu parce qu’il a une qualité incroyable. Il a toutes les qualités dont vous avez besoin pour être un joueur de football qui joue au plus haut niveau, il doit juste le faire de manière un petit peu plus régulière, mais c’est quelqu’un qui peut s’adapter à n’importe quel poste également.”

s’il a un avenir à Arsenal… 
“Oui, peut-être qu’il n’a pas pu jouer autant que j’aurai voulu qu’il joue, mais je l’ai fait jouer à plusieurs postes différents dans des matchs très importants également.”

si c’était un message qu’il envoyait aux propriétaires après la rencontre contre Liverpool… 
“Non, ça a été mal interprété. Ce n’était pas dans mon intention. Nous travaillons de manière très proche avec tout le monde au club, avec les propriétaires également pour planifier ce dont nous avons besoin pour que le club aille de l’avant. Tout le monde a la même ambition, on est tous engagé dans cela ensemble. Mais si vous me demandez si je sais à l’instant t ce que j’ai et comment je peux le faire, je suis désolé mais je ne sais pas parce qu’il y a beaucoup de questions auxquelles je n’ai pas de réponse à l’instant présent en raison de la situation dans laquelle nous sommes. Une c’est une question financière et l’autre c’est parce que nous ne savons pas si nous allons jouer en coupe d’Europe, et parce que nous avons des joueurs avec qui nous ne savons pas ce qu’il va se passer. C’est la réalité des choses. Ce n’est pas une question d’envoyer un message, nous avons tous le même objectif qui est d’essayer de ramener le club où il était aussi vite que possible, de rivaliser avec les meilleures équipe du pays et en Europe, et c’est tout, et je veux que l’on fasse cela aussi vite que possible.”

s’il parle plus avec les propriétaires ou Raul Sanllehi… 
“Non, je parle avec eux et nous avons une relation vraiment bonne et ouverte, c’est pourquoi je suis surpris quand vous parlez de cela parce que je n’ai pas besoin de faire cela. Je peux passer un coup de téléphone et leur parler, et ils se sont montrés d’un énorme soutient depuis le premier jour où j’ai rejoint le club, et ils ont énormément participé dans la décision de me faire venir ici, et c’est pareil que ce soit avec Raul, et Vinai et Edu. Il n’y a pas de divergences, de frictions ou quoique ce soit sur ce point.”

s’il peut décrocher le téléphone dès qu’il le veut… 
“Oui.”

si ses assurances ont changé depuis qu’il a pris le poste… 
“Le contexte a changé. Personne ne savait ce que le Covid-19 allait faire. Nous ne savions pas où nous pourrions amener l’équipe. L’équipe était dans une période vraiment difficile. Parfois nous regardions vers le bas et la zone de relégation, ne l’oubliez pas et on se disait ‘Jésus, nous n’avons gagné qu’une fois en 13 matchs’. Nous voulons aller de l’avant et je suis très ambitieux parce que je ne peux qu’imaginer que ce club avance dans la bonne direction et je vais essayer de l’y pousser avec tout ce que j’ai. Mon travail est de faire cela, avant toute chose avec les joueurs que nous avons. Ce n’est pas seulement qu’une question de joueurs, si nous pouvons nous améliorer avec un membre dans le staff, avec quelqu’un qui va nous apporter un truc supplémentaire sur quelque chose, je vais pousser pour le faire. La première chose c’est d’améliorer les joueurs que nous avons, et je pense que nous l’avons fait jusqu’à présent, et nous pouvons passer au niveau suivant, bien sûr que nous pouvons le faire. Mais en attendant, nous avons parfois également besoin de quelques choses spécifiques pour ramener le club plus rapidement où il doit être.”

_

Source : https://www.arsenal.com/news/arteta-fa-cup-man-city-and-mesut-ozil

Articles liés