Les échos de la conf’ du 19 Avril 2019 en marge de la réception de Crystal Palace

Emery fête ses 50 matchs à la tête du club (avec un bilan historique) mais préfère se concentrer sur la suite des événements comme à son habitude. On ne le refera pas ! Et c’est dans ce contexte qu’il a donné sa traditionnelle conférence de presse d’avant-match.

Et oui… le temps passe vite ! Et Unai Emery vient de fêter contre Naples son 50ème match sur le banc d’Arsenal. Avec 32 victoires, 7 nuls et 11 défaites, Unai se place d’entrée parmi les tous meilleurs en termes de bilan chez les nouveaux venus. Il est d’ailleurs devant tous ses prédécesseurs passés par le club en matière de victoires pour ses 50 premières sorties. De quoi bien débuter son fameux process. Mais vous connaissez Unai… on ne va pas épiloguer 15 ans sur cela, le plus important, c’est le match de demain !

sur le fait d’avoir été en charge de 50 matchs et d’avoir gagné plus qu’aucun autre manager d’Arsenal durant ces derniers… 
“Je veux gagner tous les matchs que je joue. Je veux être ici avec la possibilité de gagner quelque chose d’important avec Arsenal. Je suis heureux mais par dessus tout, je suis content parce que tout le monde a du respect pour moi et je pense également que nous sommes dans un process et que nous nous améliorons, en finissant la saison avec deux objectifs très clairs, et que l’on a entre les mains la possibilité de faire quelque chose d’important. Après vraiment, ma vision est uniquement celle du moment présent, mon attente est le prochain match et essayer de le gagner et d’en profiter avec nos supporters à l’Emirates.”

sur le fait d’avoir un meilleur bilan que ses prédécesseurs à ce stade là… 
“Je suis fier des joueurs, du club, des supporters, de notre situation maintenant avec la possibilité de jouer la Ligue des Champions la saison prochaine avec la demie-finale d’Europa League et la Premier League en se battant pour les troisième et quatrième places. Mais nous savons que chaque jour va être difficile et que dans les moments clés nous devons être concentrés à 100% sur le prochain match, et tout le monde est concentré pour faire de son mieux, et que nous tous nous pouvons vivre et donner à nos supporters un bon moment.”

s’il est en phase avec ses objectifs… 
“Nos réussites viennent avec le progrès. C’est un processus avec les joueurs, les nouveaux coachs et le nouveau staff. J’étais énormément respectueux de ce qui a été fait par Arsène avant parce qu’il a travaillé durant un long moment ici, améliorant énormément le club et l’aidant à devenir plus grand. Je suis ici désormais pour continuer ce process. C’est quelque chose de différent, avec ma personnalité, mes idées et mon style, mais par dessus tout j’ai conservé beaucoup des choses positives qu’il a apportées ici. Ensuite, je peux apporter à ce club un nouvel état d’esprit et une énergie nouvelle. Mais par dessus tout, c’est une grosse responsabilité avec une grosse ambition, parce que nous voulons jouer la Champions League à nouveau, et nous voulons être proches de la possibilité de gagner un titre. Avec chacun des matchs également, nous pouvons montrer à nos supporters notre qualité, notre travail, notre état d’esprit et notre énergie, en jouant avec de l’intensité, de l’agressivité et en marquant beaucoup. Chaque match peut nous offrir une situation différente où nous pouvons profiter avec nos supporters, en jouant et en regardant des matchs intenses avec de bons résultats, mais par dessus tout en faisant les choses d’une bonne manière.”

Unai préfère donc se concentrer sur le présent… et le présent c’est le prochain match comme il aime si bien le dire. Dimanche, 17h (heure française) et c’est un derby en l’occurrence avec la réception des Eagles de Crystal Palace à l’Emirates.

sur ce qu’il pense de Crystal Palace en vue du match de dimanche… 
“Ils ont joué en réalisant de très grosses performances la saison passée, mais cette saison ils ont débuté avec plus de doutes dans leurs performances. Mais ils ont de très grands joueurs, un coach très expérimenté et ils réussissent de bons résultats à l’extérieur. Ils ont gagné à Manchester City, donc dimanche nous allons avoir beaucoup de respect pour eux, pour leurs joueurs et pour leur coach. Dans notre stade, nous voulons imposer notre état d’esprit, notre personnalité et nos idées, notre plan de jeu et l’idée première pour les battre, contre eux, c’est le respect.”

si nous allons être fatigués par rapport à Crystal Palace… 
“Je n’ai jamais utilisé cette excuse dans ma carrière. J’ai beaucoup travaillé dans des situations similaires en France et en Espagne. Nous sommes revenus ici la nuit dernière à 3h et nous nous sommes entraînés à 10h ce matin. Mais vraiment, ce matin je suis venu ici avec le sourire parce que les joueurs ont très bien travaillé et m’ont donné de la confiance pour dimanche. Les joueurs qui n’ont pas joué hier, aujourd’hui après ce voyage, ont bien travaillé et le tout en se concentrant sur dimanche et en sachant qu’à l’entraînement d’aujourd’hui, quelques joueurs allaient jouer dimanche. Après le dernier match, quelques joueurs doivent se reposer et je vais devoir effectuer une rotation avec eux, ou comme avec un joueur comme Aaron Ramsey qui est blessé. Nous avons également Sokratis qui est encore suspendu. Mais c’est l’état d’esprit que je veux. Comme ce matin, après avoir voyagé hier. La manière dont nous nous sommes entraînés ce matin et la manière dont nous pouvons avoir confiance d’utiliser ces joueurs contre Crystal Palace.”

s’il pense qu’être encore engagés dans une compétition européenne est un avantage ou un inconvénient… 
“Mon expérience me dit que ce peut être un avantage. Mais peut-être pas. Par exemple, la mentalité que j’ai avec les joueurs c’est de leur dire que nous n’allons penser uniquement au prochain match. Si nous pouvons remporter le prochain match, nous aurons les cartes en mains, la possibilité d’être dans le top quatre. Si nous ne le gagnons pas, cela peut énormément changer la donne parce que nous allons devoir dépendre des résultats des autres équipes. C’est la principale raison pour laquelle notre concentration est très claire et pas confuse, nous n’avons pas d’excuses après le match d’hier parce que nous pouvons utiliser des joueurs différents qui sont prêts physiquement à 100% pour dimanche. Nous pouvons jouer avec quelques joueurs qui ont joué hier, mais qui ont pu également se reposer et retrouver de la forme, et être à 100% pour dimanche. Après cela, nous pouvons gagner, ou faire match nul, ou bien perdre. Mais nous sommes prêts à gagner.”

Unai Emery s’est illustré cette saison également en essayant de gérer au mieux son effectif, et notamment durant les rencontres. Avec 17 points glanés cette saison grâce à 32 changements, on peut dire que le coaching du Boss s’est montré payant à de nombreuses reprises, et notamment on s’en souvient, au match aller contre Tottenham.

sur comment il tire un maximum profit de Laca/Auba et Cech/Leno notamment… 
“Chaque joueur veut jouer tous les matchs durant 90 minutes, mais en tant que manager, je dois utiliser les joueurs aux bons moments. Peut-être que des fois c’est en jouant les 90 minutes, peut-être des fois c’est en les faisant débuter sur le banc. Mais d’en convaincre le joueur, c’est très difficile.”

“Comme j’en ai déjà parlé à propos de deux attaquants très importants, Lacazette et Aubameyang, parfois nos performances sont meilleures avec les deux, mais des fois nos performances sont meilleures avec un seul des deux, et ensuite ils créent un impact en remplaçant l’autre attaquant. C’est parce que cela dépend de l’idée et du système proposé par l’équipe adverse, cela nous donne l’idée de faire quelque chose de différent. La chose la plus compliquée c’est de convaincre le joueur, mais je suis vraiment fier des deux parce qu’ils marquent beaucoup, ils jouent beaucoup, et parfois ils commencent tous les deux, et parfois il n’y en a qu’un qui débute le match. Ils nous aident avec de grosses performances.”

“C’est la raison première pour laquelle je prends cette décision avec les joueurs, et c’est la même raison pour laquelle nous avons débuté en jouant avec Cech, qui nous a offert de bonnes performances avant sa blessure, avant que nous commencions à jouer avec Leno qui nous a également apporté de bonnes et importantes performances. Ensuite, nous avons pu utiliser les deux dans différentes compétitions et je suis très fier de Petr Cech dans la manière dont il réussit à conserver de grosses performances dans chaque match d’Europa League, et en nous aidant pour la fin de sa carrière avec un excellent comportement et un engagement énorme. C’est un exemple pour les autres joueurs et c’est un poste où vous pouvez utiliser deux joueurs pour le même poste.”

sur comment il décide quand et comment effectuer une rotation d’effectif… 
“Tout d’abord nous terminons le match, ensuite nous nous reposons et nous essayons de voir si les joueurs qui ont joué 90 minutes se sont remis. Ceux qui n’ont pas joué font pas mal de travail physique et tactique, et ensuite nous décidons de qui peut être à 100% pour le prochain match, et de qui peut être le meilleur pour coller au système, ou s’il y a une décision tactique à prendre pour être dans le XI de départ.” 

“Pour commencer, je demande aux joueurs comment ils se sentent avec leurs blessures. Ensuite s’ils ont des gênes physiquement. Et en troisième, je regarde qui est l’adversaire et ce qu’il va nécessiter de nous pour le match. Je pense également à comment nous pouvons améliorer nos idées, notre style et notre capacité pour les battre.”

“Nous travaillons beaucoup avec des données à propos de nos joueurs et des joueurs adverses. Ensuite, nos décisions tactiques pour le prochain match nous permettent de prendre des décisions sur la composition de départ lors du prochain match. C’est très important que les joueurs soient prêts à jouer. Le XI de départ est très important, mais également les joueurs sur le banc qui peuvent avoir un gros impact. Nous avons besoin d’un gros impact des remplaçants lorsque nous sommes menés ou que nous partageons les points.”

“Lorsque nous devons conserver un bon résultat dans les dernières minutes, parfois le remplacement peut être défensif ou offensif, mais je suis très heureux et je garde énormément à l’esprit les joueurs quand je décide du XI de départ, quels joueurs peuvent avvoir un impact lorsqu’ils débutent sur le banc. C’est très important.”

Articles liés