Les échos de la conf’ du 2 octobre en marge de la réception de Sheffield United

Après un premier revers à Liverpool, Arsenal retrouve la Premier League et va devoir se défaire de Sheffield United pour se relancer avant de se déplacer à Manchester City. Victoire impérative face à une équipe qui connaît des difficultés en ce début de saison.

Promu surprise la saison dernière, Sheffield United avait failli créer la sensation en étant pas très loin d’accrocher une qualification en Europe. Les Blades avaient d’ailleurs offert pas mal de fil à retordre à Arsenal qui s’était incliné au match aller, avait partagé les points au retour, et s’était imposé dans les derniers instants en FA Cup face à cette équipe défensive et physique typique de Premier League.

Cette saison, Sheffield United connaît plus de difficultés au démarrage. Avec trois défaites en autant de rencontres, les hommes de l’emblématique Chris Wilder cherchent de l’air et essaieront à n’en pas douter d’accrocher un résultat à l’Emirates pour se mettre en confiance et lancer leur saison. Un match compliqué donc à prévoir, le tout dans une atmosphère pesante avec beaucoup d’incertitudes liées à la fin du mercato… pas franchement l’idéal pour Mikel Arteta dans la préparation.

s’il est satisfait des cinq premiers matchs de la saison…
“Et bien je pense que nous avons commencé la saison de manière solide en termes de résultats et également quand vous analysez les équipes que nous avons déjà rencontrées, c’était un gros défi. Nous avons joué Liverpool à trois reprises durant les 8 dernières semaines ou quelque chose comme ça, dont sortir de ça dans la situation dans laquelle on est en ce moment, c’est vraiment bon. Mais ce n’est juste que quelques matchs et désormais la chose la plus difficile c’est de trouver la régularité tous les trois jours pour continuer à faire des performances et essayer de conserver les résultats aussi bons que possibles. Nous sommes sur cette voie pour le moment.”

sur le fait d’être invaincus depuis 10 matchs à domicile… 
“Nous pouvons nous créer une forteresse à l’Emirates. Les prochains résultats vont être cruciaux pour la fin de la saison, pas uniquement les résultats mais également la performance et ce que nous pouvons inspirer, ce que nous pouvons transmettre lorsque l’on joue à domicile. Nous voulons jouer avec cette confiance à domicile où nous devons être résilients et dominer les matchs pour nous imposer dans ces rencontres. Je pense que le match de dimanche va être un match vraiment difficile. J’ai déjà regardé les matchs de Sheffield United et ils méritaient beaucoup mieux de ces matchs. La manière dont ils jouent est délicate à affronter, donc je m’attends à un match vraiment difficile.”

sur ce qu’il a retenu du début de saison de Sheffield United… 
“Les marges dans ce championnat entre gagner, faire match nul et perdre sont vraiment petites et les petits détails sont cruciaux, mais ils se sont procurés de grosses occasions à chaque match et ils ont été vraiment malchanceux de mon point de vue de ne prendre aucun point durant ces matchs. Nous avons eu l’expérience de jouer contre eux aussi bien en Premier League qu’en FA Cup, donc nous savons à quel point c’est difficile de gagner contre eux. La saison qu’ils ont eue, la manière dont ils ont évolué en tant qu’équipe depuis qu’ils ont rejoint la Premier League, c’est incroyable, le travail que le manager a réalisé avec son staff et avec les ressources qu’ils ont, c’est remarquable. Nous devons être vraiment vigilants et nous devons jouer à notre meilleur niveau une nouvelle fois.”

sur Sheffield United qui a pris 4 points contre nous la saison dernière… 
“J’espère que nous allons y aller dimanche et empocher les trois points parce que cela va être vraiment important pour nous avant la trêve internationale. Il y a des différences dans les deux équipes et je pense que vous avez pu noter quelques changements dans la formation et les joueurs. C’est un match différent de la saison dernière mais nous savons ce que nous essayons de faire et à quel point cela va être difficile. Ils ont la nécessité de prendre des points également et cela va rendre l’équipe encore plus prête pour cela.”

sur Bukayo Saka… 
“Bukayo est toujours en train de pousser. Il pousse à chaque entraînement, il pousse à chaque match. Il pousse également dans la manière dont il se conduit personnellement. Je suis avant toute chose ravi pour lui, je pense qu’il mérite complètement la chance de représenter son pays et il a juste besoin de continuer à faire ce qu’il fait, et il va continuer à évoluer.”

sur les rumeurs qui nous lient à Houssem Aouar… 
“Bien, je suis très confiant en ce que nous essayons de faire en interne. J’ai la claireté et le soutient de tout le monde au sein du club pour essayer d’améliorer l’équipe si nous le pouvons. Mais le plus important également, c’est d’avoir le meilleur des équilibres dans l’effectif, pour maintenant et pour la manière dont nous souhaitons faire évoluer l’effectif à l’avenir. Nous sommes tous vraiment sur la même longueur d’ondes mais je crains de ne pouvoir vous donner aucune mise à jour ou information.”

sur Lucas Torreira… 
“Je vous donnerai du nouveau sur n’importe quel joueur lorsqu’il y aura du nouveau, pour le moment, malheureusement, il n’y a rien de concret concernant n’importe quel joueur.”

sur William Saliba… 
“Et bien comme je vous l’ai expliqué, le joueur a connu une année difficile et le plan que nous avions pour lui, concernant la saison de transition, nous n’avons pas pu l’exécuter. Nous examinons différentes options pour essayer que le joueur ait le meilleur développement possible et pour protéger nos intentions en ce qui concerne William à l’avenir. Nous voulons être sur la même longueur d’ondes et prendre la meilleure décision pour maintenant, et pour l’avenir.”

sur l’importance des prochains jours du mercato… 
“Ouais, je pense que c’est un moment crucial parce qu’au final ça définit les gens, les joueurs, l’équilibre et la qualité que vous allez avoir pour le reste de la saison. Nous devons prendre quelques décisions durant les trois prochains jours, je pense que tout a été beaucoup retardé, pas juste pour nous mais probablement pour chaque équipe en raison du contexte dans lequel nous sommes en ce moment. Nous allons essayer de prendre les meilleures décisions possibles et au final, quoi que nous ayons, nous allons y aller pleinement convaincus et préparés pour faire une bonne saison.”

sur le moral des joueurs si aucune vente n’est réalisée avant la fin du mercato… 
“Je ne sais pas. La manière dont nous essayons de gérer l’effectif et de communiquer avec les joueurs, nous essayons juste de dire à tout le monde quel est leur rôle et ce que l’on attend de chacun d’entre eux. Les joueurs ont vraiment une bonne communication avec moi, avec le staff et avec le club également pour mettre sur la table ce qu’ils ressentent, comment ils se voient, ce qu’ils recherchent pour leur carrière. Nous essayons de tout évaluer individuellement mais également d’un point de vue collectif et un joueur qui ne joue pas n’est jamais heureux, et j’attends d’eux qu’ils n’en soient pas satisfaits. Ce que je veux de leur part, c’est qu’ils essaient de gagner leur place, qu’ils changent cela. Nous avons beaucoup d’exemples depuis que je suis arrivé où des joueurs que l’on ne voyait pas beaucoup, qui ne jouaient pas énormément et désormais ils jouent régulièrement donc… je n’aime pas l’excuse du genre ‘Il y a beaucoup de concurrence, je n’ai pas de chances’. Prend la chose de l’autre sens et travaille dur, soit impliqué et tu auras la chance plutôt que de parler en dehors du terrain, fais le juste sur le terrain, qui est la meilleure des manières, la manière la plus efficace de parler.”

sur le travail réalisé par Chris Wilder la saison dernière… 
“Incroyable. J’ai commencé à analyser cette équipe depuis deux années pour comprendre certaines des choses qu’il réalise et je pense que lui et son staff ont fait du travail vraiment très bon. Pas juste pour la manière dont ils jouent, parce que c’est un style vraiment très clair, mais pour la culture qu’il a su créer autour du club et cette sensation que vous pouvez ressentir autour de l’équipe et de la manière dont ils se battent. Je trouve que c’est remarquable ce qu’ils ont fait.” 

sur la raison pour laquelle il a commencé à les analyser… 
“Quelqu’un m’a dit qu’il fallait que l’on jette un œil sur eux, et j’aime toujours voir différentes tendances, différentes manière de jouer, formations, structures, modèles, et j’ai été impressionné parce pas mal de choses qu’ils font. C’est toujours bon d’avoir cette information.”

sur le fait d’avoir tiré Man City en quarts de finale de Carabao Cup… 
“Je profitais d’avoir gagné un match vraiment difficile et après avoir été deux fois à Anfield, et cinq minutes après nous avons tiré Man City ! Nous avons eu des adversaires vraiment compliqués depuis le premier tour, en jouant Leicester également à l’extérieur, mais vous devez avancer dans cette compétition et jouer les grosses équipes. Cette fois-ci nous allons jouer à domicile, nous savons le défi auquel nous allons devoir faire face mais nous serons préparés.”

sur le fait de traduire la forme en coupe en réussite en championnat… 
“Alors nous pourrions rivaliser avec Liverpool et City ! C’est facile à dire, la chose la plus dure c’est de trouver cette régularité tout au long des 10 mois, tous les trois jours et c’est le niveau attendu. C’est ce que l’on doit avoir aussi vite que possible, et c’est notre but.”

sur les fans qui sont derrière lui… 
“Et bien je suis ravi d’entendre qu’ils sont excités et j’espère qu’ils sont fiers de la manière dont les joueurs et le club essaient de représenter l’équipe à chaque fois qu’ils jouent. Peu importe où. Il y a encore beaucoup de chemin à faire de mon point de vue, mais nous sommes sur la bonne voie et c’est bien que cette synergie entre les joueurs, le club et les fans soit de retour. A de nombreuses reprises je reçois des messages, j’ai la sensation qu’ils sont derrière nous, ils sont désespérés à l’idée de revenir à l’Emirates et les joueurs le sont également, ils sont impatients d’avoir nos fans de retour et de sentir leur soutient et cette connexion à nouveau. Cette connexion est vitale pour notre réussite et j’espère que l’on pourra les avoir de retour au stade à nouveau bientôt.”

sur le fait de ne pas discuter des transferts et de l’avenir de Mesut Özil…
“Ce n’est pas que je déteste le mercato, je pense que c’est complètement nécessaire, c’est une grosse composante de notre industrie et je pense que beaucoup de gens aiment l’art de transférer des joueurs, je suis un fan également. Vous voulez voir un joueur dans votre équipe, il y a de l’excitation, j’ai mes enfants qui jouent toujours à leurs jeux vidéos donc c’est une composante de notre sport et vous devez porter de l’attention à cela parce que c’est vraiment important. Nous devons gérer en premier toutes ces attentes, elles doivent être réalisables pour nous, et ensuite avec les joueurs et l’effectif que nous avons, c’est mon travail de gérer cela aussi bien que possible et d’en tirer le maximum de performance et d’avoir une équipe stable, émotionnellement et en termes de performance également. Qui que ce soit ici, tirer le meilleur du joueur et de la contribution que le joueur peut apporter à l’équipe.”

s’il serait satisfait de son effectif dans le cas où personne d’autre ne signerait…
“Je suis très content de la manière dont nous agissons et la manière dont nous appréhendons les choses et des processus que l’on a sur le marché, autour du groupe et la communication qui lie pour le moment Edu, moi-même, le Board et les propriétaires, cette communication est vraiment bonne et j’en suis vraiment satisfait. Et je sais que nous sommes tous en train d’essayer de faire au mieux pour améliorer l’équipe et essayer de prendre la direction pour atteindre les buts que nous voulons. Après cela, que l’on y réussisse ou pas, parfois dans un transfert il y a beaucoup de choses qui se passent et vous avez trois ou quatre parties qui sont impliquées dedans, mais nous essayons de faire de notre mieux et je suis vraiment heureux de la manière dont se déroulent ce lien et cette communication jusqu’à présent.”

s’il pourrait ne pas y avoir de reproches à se faire si nous ne signons personne… 
“Si ça arrive c’est parce que nous ne pouvons pas en faire plus. Nous essayons au maximum, en maximisant nos ressources et avec le soutient entier des propriétaires pour ce que nous voulons réaliser. Cela est juste question de pouvoir le faire ou non. Croyez-moi, nous allons essayons de notre mieux et nous allons essayer de donner à nos joueurs l’environnement le meilleur possible, le coaching le meilleur possible et qu’ils soient convaincus que nous puissions réussir ce que nous voulons faire. Et même si c’est avec un joueur en plus, deux joueurs en plus ou deux joueurs en moins, nous continuerons toujours de la même manière.”

si Ainsley et Mo sont des exemples que la porte est toujours ouverte à un retour…
“Absolument. Evidemment, chaque joueur d’un point de vue individuel a une histoire dans ce club. Un joueur qui est passé par les catégories de l’Academy, la première année il est capable d’accepter certaines décisions, puis la seconde année de devenir un petit plus compliqué et ensuite la troisième année il exige plus encore et toujours plus. Mais c’est toujours la question de l’équilibre entre ce que vous pouvez apporter, à quel point vous êtes disposés à faire des sacrifices et à travailler dans le but de réussir si votre rêve est de jouer pour le Arsenal Football Club, et je pense que nous avons quelques exemples vraiment bons avec ce qu’il s’est passé avec Eddie, ce qu’il s’est passé avec Ainsley, ce qu’il se passe avec Joe, ce qu’il s’est passé avec Bukayo, ce qu’il s’est passé avec Dani Ceballos et ce qu’il s’est passé avec Rob Holding. Donc c’est à peu près ça. Lorsque je vois un joueur vraiment disposé et qui essaie vraiment et qui met vraiment l’accent sur le fait de vouloir contribuer à l’équipe et qui essaie d’élever son niveau de performance d’un point de vue individuel et collectif, alors ce joueur va avoir une chance.”

sur Granit Xhaka qui était capitaine de l’équipe hier et s’il en a discuté avec lui… 
“Je n’ai pas parlé à Granit au préalable. Je dois évaluer ce qu’il s’est passé depuis que je suis arrivé. Evidemment, je ne peux pas nier l’histoire mais je me dois de suivre mon instinct. C’est un leader, ça ne peut être remis en question. Il le fait tous les jours à l’entrainement. Il le fait à travers la façon dont il se comporte. Il le fait avec la manière d’être un compétiteur et pour moi, c’est un choix naturel.”

_

Source : https://www.arsenal.com/news/arteta-sheff-utd-saka-saliba-transcript

 

Articles liés