Les échos de la conf’ du 21 décembre 2018 en marge de la réception de Burnley

Arsenal vient de connaître par deux fois la défaite et on n’y était plus habitués. L’objectif pour la réception de Burnley va être évidemment de se relancer et de se rassurer aussi bien défensivement qu’offensivement. D’un point de vue comptable, les trois points sont tout bonnement obligatoires pour la réception des Clarets

Près de 4 mois sans défaite, un tiers d’année ! Et voilà que la machine s’est enrayée en l’espace de 3/4 jours. Après une défaite à Southampton en Premier League, les Gunners ont subi une leçon de réalisme à l’Emirates contre l’ennemi juré : Tottenham. On se repenche à nouveau sur la Premier League où il ne faut pas laisser s’échapper le peloton de tête et se ressaisir immédiatement pour la réception de Burnley (samedi à 13h30).

En marge de ce match contre Burnley, Emery a été interrogé sur l’importance de cette rencontre, sur la période des fêtes, et il a également fait le point sur les blessés et sur la situation d’Özil. Une conférence de presse entièrement traduite par nos soins.

sur ce qu’il pense de la période des fêtes en Angleterre… 
« Oui, c’est ma première expérience ici à Noël où on l’on travaille et l’on joue, mais j’aime mon métier. Je veux profiter en jouant, je veux profiter du temps avec nos joueurs et nos supporters, je veux prendre du plaisir en gagnant et en travaillant. Mais nous avons également du temps pour être avec nos familles, les joueurs et les coachs, et nous pouvons voir tout le monde à l’Emirates Stadium ou regarder les matchs à l’extérieur à la télévision. »

sur à quel point c’est important de produire une grosse performance samedi…
« Chaque match est très important et quand les autres équipes gagnent, elles ne s’arrêtent pas, elles progressent. Nous en avons besoin, après notre défaite à Southampton, nous avons besoin des trois points. Mais je suis content des joueurs. Je trouve qu’à l’Emirates nous continuons solidement et par exemple, durant le dernier match contre Tottenham mercredi, l’état d’esprit était vraiment bon. Les joueurs ont poussé et ils se sont procurés des occasions, et désormais nous continuons de travailler sur notre efficacité à marquer. J’ai confiance en mes joueurs, j’ai confiance en mes attaquants, et demain nous aurons besoin de tous les supporters pour nous aider. Nous allons également pousser pour leur donner un bon match avec de l’énergie, en jouant bien, et également avec les trois points de la victoire. Nous allons jouer avec beaucoup de respect pour Burnley parce que c’est une très bonne équipe avec de très bons joueurs. Ils jouent de manière très bien organisée et ils sont très solides défensivement également, et ils ont une personnalité pour jouer avec de longs ballons, et dans un deuxième temps, avec beaucoup de centres et ils ont des joueurs qui ont la qualité pour marquer. C’est un gros match demain. »

sur quels joueurs blessés pourraient-être capables de jouer contre Burnley… 
« Nous savons lesquels aujourd’hui, avec les dernières nouvelles, et par exemple Mkhitaryan est out. Koscielny est disponible mais il a joué deux matchs cette semaine et demain ce sera beaucoup pour lui. Nous avons besoin d’être calmes avec lui, de prendre du temps pour beaucoup de matchs avant qu’il ne continue à jouer. Sead Kolasinac, je pense que pour demain c’est bon. Les joueurs continuent de se rétablir avec Sead. Je ne me rappelle là maintenant, mais Mkhitaryan est out. Mustafi est aussi, pour demain, indisponible également. »

sur Koscielny et notamment s’il joue trop…
« Mais j’ai confiance en lui, et nous avons des solutions avec ceux qui peuvent jouer à ce poste. Par exemple, j’ai lu une petite critique sur nos milieux de terrain comme Xhaka qui jouent défenseurs centraux, mais je suis très satisfait de lui parce que sa mentalité est une très bonne mentalité. Il nous a aidés, et il a joué arrière gauche également parfois, et je pense qu’il y a bien joué. Cette raison, pour moi, est que j’ai confiance en d’autres joueurs, et demain nous allons jouer avec un 11 de départ et d’autres joueurs sur le banc avec notre performance. Je pense que nous sommes dans une bonne position pour joueur contre Burnley. Avec du respect, mais en pensant à notre travail, à nos possibilités de faire jouer d’autres joueurs, comme un défenseur central ou un milieu de terrain. Par dessus tout, je pense que la mentalité qu’il faut est une très grosse mentalité pour nous aider. Nous avons les joueurs, et ils jouent à un autre poste que le leur, comme Xhaka et Lichtsteiner la semaine passée à Southampton. »

si les joueurs vont s’entraîner le joueur de Noël… 
« Nous allons nous adapter pour ce travail à Noël parce que l’année passée j’ai eu 10 jours de vacances et en Espagne souvent c’est sept jours, mais je pense que les joueurs ici ont l’habitude de travailler et nous allons être en repos dimanche, ensuite lundi et mardi ce sera la préparation pour Brighton. Nous allons voyager mercredi matin et ils pourront avoir leur mardi avec leur famille pour déjeuner. Je pense que ce sont des joueurs très très responsables et ils sont conscients qu’ils ont besoin de profiter du temps avec leur famille, mais avec la responsabilité de jouer beaucoup de matchs après Noël. »

si Mesut sera dans le groupe demain… 
« Oui. »

si c’était vraiment une décision tactique son absence contre Tottenham… 
« Oui. »

s’il apprécie Mesut et veut le faire jouer… 
« Je veux tous les joueurs avec une bonne mentalité pour nous aider et nous apporter leurs caractéristiques et leur qualité. Nous avons besoin de Mesut Özil. »

s’il a un avenir ici… 
« Oui, pourquoi n’en aurait-il pas ? »

sur les gens qui jettent des choses sur les joueurs dans le stade…
« Habituellement ici en Angleterre, le respect est un problème très important pour tout le monde. Ce n’est pas un bon comportement dans cette situation et ce moment en particulier. Je pense que tout le monde a du respect pour tout le monde. »

sur à quel point Mesut est frustré de manquer des matchs… 
« Tous les joueurs veulent jouer et être disponibles pour aider l’équipe quand nous en avons besoin. La frustration est la même pour tout le monde lorsqu’ils ne jouent pas en match. Mais j’ai discuté avec lui et de la régularité dans la saison, je lui ai dis ce dont nous avions besoin de sa part, et il a l’engagement pour nous aider et la qualité et les caractéristiques pour nous aider quand l’équipe a besoin de ses moments sur le terrain dans un match. Demain il sera parmi les 18 joueurs, dans le groupe. »

s’il a discuté avec Mesut individuellement et lui a expliqué la situation… 
« Mais je parle avec tous les joueurs, avec Mesut, avec Jenkinson, avec Mo, avec Petr Cech, avec Auba. Avec tous les joueurs. Parfois de manière individuelle, parfois en groupe. »

_

Retrouvez l’article original : https://www.arsenal.com/news/emerys-press-conference-every-single-word-5

Articles liés