Les échos de la conf’ du 28 septembre 2018 en marge de la réception de Watford

Forts de six victoires consécutives, les Gunners reçoivent les Hornets de Watford pour essayer d’enchaîner un cinquième succès de suite en Premier League. Unai Emery a donné sa traditionnelle conférence de presse et nous vous retranscrivons ses propos (en essayant par moments de faire des phrases un peu plus compréhensives que celles du coach !) 

Pour cette conférence de presse, le manager basque a notamment dû s’exprimer sur son homologue espagnol côté Watford : Javi Gracia, dresser un petit bilan depuis son arrivée, sur Mesut Özil, sur le sujet brûlant Aaron Ramsey, et sur la série de victoires en cours pour nos canonniers préférés.

sur le fait de conserver le groupe concentré après six victoires de rang…
“Nous sommes en train de continuer à travailler sur nos idées de jeu avec un gros travail tous les jours et notre concentration également se porte seulement sur le match de demain contre Watford. Chaque match est très difficile et nous regardons également notre match contre Brentford de mercredi pour préparer ce match. Contre Watford ce sera pareil, nous aurons la même concentration, les mêmes idées et la même préparation donc nous pouvons donner notre meilleure performance. Nous travaillons en ce sens.”

sur le bilan qu’il dresse des résultats de septembre… 
“Je pense que chaque match avec notre mentalité est l’objectif que nous avons. Nous avons utilisé différents joueurs mais pas pour différentes compétitions parce nous jouons trois matches en une semaine et nous devons les utiliser pour avoir la performance de la plus grande qualité et individuellement également. Mon idée première est d’être très demandeur vis-à-vis de moi-même et d’eux pour avoir la meilleure préparation individuelle, et s’ils jouent bien nous allons continuer de leur donner des opportunités, mais en continuant à penser à notre performance. Nous devons penser à gagner chacun des matches.”

sur ses 4 mois ici, et s’il y prend du plaisir… 
“Oui !”

sur ce en quoi il prend du plaisir, ou qu’il n’aime pas… 
“Okay, j’y prends du plaisir parce que j’aime mon travail et lorsque je peux expliquer mon travail aux joueurs, ils y répondent comme je le veux et également dans chaque match avec un résultat positif, comme lors des derniers matchs, je suis heureux. Pour moi, c’est une très bonne expérience jusqu’à présent. Ils restent encore beaucoup de matchs, beaucoup de jours et j’espère beaucoup d’années pour continuer à progresser ici en terme d’expérience et de savoir. Mais maintenant, à l’instant t, je trouve que le club me donne beaucoup de choses positives. Je travaille tous les jours avec les joueurs avec un très gros engagement et mes demandes sont vraiment élevées, très grosses et mon défi ici l’est également. Je veux partager avec les joueurs et avec le club également mon défi d’apprendre et de progresser ensemble.” 

sur ce qu’il n’aime pas en Angleterre…
“Je suis né dans le nord de l’Espagne, avec la pluie. Ensuite j’ai longtemps vécu en Espagne, avec le soleil. J’adore énormément le soleil. Mais nous avons besoin également de la pluie. Peut-être que s’il pleuvait moins, ce serait mieux !”

sur le fait qu’il ait joué avec le manager de Watford, Javi Gracia… 
“C’était en 1995/96, à la Real Sociedad, pendant un an. Je l’ai connu là-bas, comme joueur et comme coéquipier avec moi. En tant que coach, il est très compétitif. Il progresse et il est en train de grandir dans le monde du football avec cette mentalité. Il est très compétitif et ici, je pense que Watford commence la saison très bien parce qu’ils jouent vraiment bien. Demain est, pour nous, un gros défi pour lui passer devant au classement et pour gagner contre lui. Mais je sais avant cela que c’est un match très difficile et pour eux s’en est un également, et un très très gros défi. Nous sommes impatients et je pense qu’ils sont aussi excités pour les 90 minutes que nous allons jouer demain.”

s’il considère Ramsey comme important… 
“Pour moi, chaque joueur est très important. Avec la relation qu’ils ont avec l’équipe. Je considère chaque joueur, sa place, et l’importance de son rôle dans le groupe.”

s’il a dit à ses patrons qu’il aimerait que Aaron reste…
“Il y a trois éléments, trois aspects. Le premier c’est le joueur et aussi le joueur avec sa famille et ses représentants. Le second est le club et le dernier est le groupe. Ma concentration est toujours portée sur l’équipe. Ma concentration se porte sur préparer les joueurs et juste de penser au match de demain. Chaque joueur a des aspects individuels à travailler ou à faire, ou de discuter avec le club ou avec l’équipe, mais l’aspect sur lequel je me concentre, le seul auquel je pense, c’est les matches et la préparation des matches en discutant avec les joueurs pour savoir s’ils y pensent et s’ils sont très concentrés sur leur travail afin de nous donner leur meilleure performance et pour aider la performance collective.”

sur le fait que Joachim Low soit contrarié que Mesut ne lui ai pas parlé, et s’il lui a parlé… 
“C’est une décision qui est très très personnelle. Je respecte sa décision de jouer ou de ne pas jouer pour la sélection nationale. Mais c’est pareil, lorsque je parle individuellement aux joueurs. Je veux juste leur concentration sur nos matches et pour le match de demain. Je pense que nous avons besoin d’énergie, de performance, de concentration pour ne penser qu’à nos matchs. Demain est notre objectif et je parle tous les jours avec les joueurs et j’ai discuté avec tous les joueurs, y compris avec Mesut, de la préoccupation et de la concentration pour préparer notre meilleure performance possible demain.”

si Arsenal est dans une meilleure position à l’heure qu’il est que celle à laquelle il s’attendait… 
“Je pense et je travaille avec ma mentalité d’avoir hâte d’être meilleurs à chaque instant et après chaque match. Après, je pense que le classement nous donne une image de ce que chaque équipe a fait jusqu’à présent. Nos performances également deviennent meilleures après les deux premiers matchs contre Manchester City et Chelsea. Mais nous en avons besoin, et c’est notre défi demain, nous sommes sur la bonne voie mais beaucoup de matches, et des matches difficiles, arrivent, nous devons être plus préparés pour avoir la possibilité de gagner des matches contre les premiers comme Liverpool, Manchester United et Tottenham, mais également pour des matches très compliqués comme demain, contre Watford. Je pense que la Premier League est la compétition la plus importante pour nous parce qu’il s’agit pour nous de donner la meilleure des performances sur 38 matches et je pense que c’est la régularité qui nous donne notre meilleure performance.”

sur les commentaires de Troy Deeney à propos du groupe de la saison dernière, et s’il a changé cela… 
“Je pense que c’est un gros match, et une grosse rivalité pour le match de demain. Ils veulent gagner contre nous avec de bonnes choses tactiquement et de bonnes choses individuellement également. Mais nous savons que demain nous devons jouer, et nous devons également aller aux duels sur le terrain de manière individuelle, pour gagner petit à petit au fil des 90 minutes, et donc imposer nos idées, notre travail et notre impact physique dans le match. C’est une équipe avec de très bons joueurs, très compétitive et dans les duels ils sont une équipe très rugueuse.”

s’il se sent confiant à l’idée d’être en train de construire un groupe… 
“Chaque match nous donne l’opportunité d’avoir plus de confiance. Nous sommes en train d’enchaîner les victoires, je pense que la confiance est la meilleure des choses d’un point de vue individuel pour les joueurs et également pour notre travail collectif. Mais chaque match est un défi, celui de montrer et de donner, de trouver notre meilleure dynamique et notre meilleure performance. Je pense que tous les joueurs pensent bien, mais qu’également nous avons besoin de plus.”

sur Javi Gracia qui était assez inconnu en Angleterre avant et s’il s’attendait de lui à ce qu’il apprenne le football anglais…
“Oui, peut-être qu’il n’y a pas beaucoup de coachs qui connaissent le travail de Javi Gracia, mais en Espagne c’est un coach respecté. Je le connais et c’est un coach très compétitif. Chacune des équipes qu’il coache sont très organisées et ici, je pense qu’il est en train de s’améliorer avec ses meilleurs joueurs et avec cette idée d’organisation avec les joueurs de qualité comme ils ont. Je pense qu’il est en train de faire du très bon boulot. Pour moi, chaque coach en Angleterre, les coachs espagnols, les coachs français, les coachs anglais, j’apprends des situations avec ces coachs. Je regarde tous les matchs en apprenant des choses durant 90 minutes avec eux. Comme Javi Gracia, je pense que je peux apprendre avec lui aussi.”

Articles liés