Les échos de la conf’ du 31 juillet en marge de la finale contre Chelsea

Un match pour sauver une saison… Un match pour gagner un premier trophée pour bon nombre de joueurs et pour Mikel Arteta. Un match pour l’Europe… fin bref une finale ultra importante ! 

Arsenal retrouve Wembley ce samedi pour la finale de FA Cup… et un vieil ennemi qui peut raviver de vieux démons : Chelsea. Une finale de FA Cup aux airs de bataille de Londres entre deux clubs managés désormais par deux anciens joueurs qui se tiraient la bourre sur les pelouses de Premier League : Franck Lampard et Mikel Arteta. Une finale bonus pour des Blues assurés de jouer la Champions League la saison prochaine, mais must-win pour Arsenal qui ne jouera une coupe d’Europe qu’en cas de succès.

Cette compétition emblématique qu’est la FA Cup marquera la fin de la saison anglaise comme tous les ans et promet d’être autant excitante que stressante. Un vrai derby, une vraie finale… sans les fans, mais avec une atmosphère qui sera bien pesante aussi bien à Wembley que chez vous sur votre canapé.

sur ses émotions en vue du match… 
“Nous sommes très excités, c’est un jour tellement particulier, dans le pays et dans cette compétition. Nous sommes un club qui a un lien très fort avec cette compétition au vue du nombre de fois que nous l’avons gagnée, donc nous voulons le faire de nouveau. Pour moi également, c’est très particulier parce que c’est ma première saison à la tête de l’équipe et ma première finale et les garçons sont vraiment excités et impatients de faire un gros match demain.”

si c’est comparable à 2014… 
“Des émotions mixtes. Une nouvelle fois, le club était évidemment dans une longue période sans avoir gagné le moindre trophée, donc nous pouvions ressentir la pression, et également parce que nous étions favoris pour cette finale et nous l’avons fait. Le match aussi parce que c’était un petit peu fou dès le coup d’envoi, mais également pour la manière dont il s’est terminé qui était géniale. Après cela, nous avons commencé une série de victoires dans cette compétition.” 

s’il pense encore à cette finale de 2014… 
“Absolument, j’ai des images, j’ai des souvenirs, j’ai vécu pas mal de moments qui ont fait que ce jour a été vraiment très plaisant. Je pense que nous devons comprendre le contexte dans lequel le club était depuis longtemps… je crois neuf ans sans avoir gagné de trophée. Nous voulions le faire pour tout le monde, pour le club, pour nos fans évidemment et pour Arsène également, qui avait très bien géré la situation. Nous savions à quel point c’était important pour lui, il a généré une très bonne connexion entre le club, les joueurs et les fans. Le lendemain c’était magnifique, la célébration avec notre peuple dans les rues. Des supers souvenirs.” 

sur Chelsea qui est favori pour la finale… 
“Je ne sais pas, c’est une finale. Le seul objectif, la seule chose sur laquelle nous focaliser, ainsi que toute notre énergie, c’est sur gagner ce trophée, cela importe peu là où nous commençons. Deux gros clubs qui s’affrontent, Chelsea qui est dans une période vraiment bonne, ils sont revenus de tellement loin cette saison pour finir où ils sont, ils jouent à un très bon niveau. Nous allons devoir aller la chercher.”

sur David Luiz et Olivier Giroud qui affrontent leurs anciens clubs…
“C’est toujours de bonnes connexions lorsque ce genre de moments arrivent. En ce qui concerne Oli, vous avez pu voir durant les derniers mois comment il a réussi, la quantité de buts qu’il a marqués pour eux. Nous le connaissons, il a également l’expérience des finales. Dans le cas de David, c’est un jour tellement particulier pour lui de jouer contre son ancien club et j’espère qu’il pourra faire une bonne performance comme il l’a fait contre City en demi-finale.”

si Olivier Giroud était sous-côté lorsqu’il jouait pour Arsenal…
“Je ne sais pas, les attentes en ce qui concerne les attaquants sont très très élevées mais je pense que les fans montraient beaucoup d’appréciation pour Olivier, et c’était pareil pour le club et au sein du vestiaire à l’époque.”

si c’est un jour très important notamment parce que c’est une opportunité de qualification pour l’Europa League… 
“Ouais, c’est le cas. Je n’aimerais pas trop en parler et lier ces deux facteurs mais c’est une réalité, financièrement, ça nous aiderait vraiment. Evidemment, d’un point de vue sportif également, parce que jouer en Europe c’est une obligation pour ce club et nous avons l’opportunité de faire les deux demain.”

si c’est plus simple pour lui de ne pas avoir à affronter Guardiola… 
“Non, je pense que c’est une finale : la pression est là, les émotions sont là et cela ne va pas rendre les choses plus simples. Nous avons un gros adversaire face à nous.”

sur ce qu’il pense de Franck Lampard… 
“En ce qui concerne Franck en tant que joueur, il était vraiment au top. La régularité avec laquelle il a été capable de jouer durant tellement d’années, au poste auquel il jouait dans un si grand club, et faire ce qu’il faisait, c’était incroyable. Gros respect à lui pour cela. En tant que manager, depuis qu’il était à Derby, il a montré le genre de personne qu’il était et l’ambition qu’il a, et la manière dont il encourage son équipe à jouer. Encore une fois, cette saison il a vraiment fait du bon boulot. Nous sommes tous les deux jeunes, nous essayons tous les deux d’apprendre notre métier donc je ne voudrais pas comparer avec les deux managers que vous avez mentionnés (Klopp et Guardiola).” 

sur le fait que ce soit la Heads Up Fa Cup final et sur l’importance de garder une bonne mentalité… 
“Avant toute chose, le travail qu’ils ont fait est absolument incroyable. C’est quelque chose dont les gens ne veulent pas vraiment parler et c’est très important, parfois plus important encore que le côté physique parce que les deux sont vraiment très liés. Cela crée ce genre de sujet dont nous pouvons parler ouvertement, et ils ont donné leur nom à la coupe cette saison avant tout pour cela. La seconde question que vous posez, j’ai été au contact de quelques managers que si vous voulez parler de quelqu’un qui a été un exemple, ou que j’ai vu préparer une finale comme celle-ci, avec l’expérience et la quantité de titres qu’ils ont gagnés, évidemment je dois citer Pep et bien sûr Arsène également.”

sur la manière dont il voit son speech d’avant-match dans le vestiaire…
“Je dois toujours avoir la sensation de comment nous nous sentons, et je dois le sentir un petit peu. Parfois, je vais agir d’une manière naturelle, parfois je vais avoir quelque chose de préparé. Mais quelque chose qui est préparé en ce qui concerne samedi et que vous ne croyez pas que ce soit le bon moment pour le faire, vous ne devez pas le faire. Donc je vais voir comment nous allons demain, ce qui est nécessaire et essayer de les compléter.”

sur ses joueurs qui disent qu’il peut faire d’Arsenal un endroit où les joueurs veulent venir/rester et avoir envie d’en faire partie… 
“Bien, pour moi c’est la partie la plus importante du travail. Lorsque vous sentez que vous rendez vos joueurs heureux et qu’ils prennent du plaisir dans leur profession, et que vous les aidez vraiment à ce qu’ils sentent à quel point ils sont chanceux de jouer pour ce club et de pratiquer le sport auquel nous jouons. Nous avons besoin de connexions, au final nous sommes des êtres humains et les relations sont la clé de tout cela. Vous avez besoin que vos joueurs vous soutiennent, qu’ils donnent leur meilleur pour vous, que vous donniez votre meilleur en retour et pour tout le monde. Donc entendre ces choses, évidemment cela me rend heureux parce que j’ai les mêmes sensations en ce qui les concerne.”

si ses joueurs devraient mettre de l’huile sur leurs bras pour empêcher Jorginho de les retenir… 
“Non. C’est un joueur intelligent et il sait ce qu’il fait, et cela fait partie du jeu.”

si les émotions d’une finale de coupe sont différentes en tant que coach et joueur… 
“Je ne sais pas si c’est de la nervosité, c’est juste que vous êtes anxieux quand le jour arrive, de jouer pour cette occasion, d’être sur le terrain. En raison de toute la préparation et encore plus quand vous patientez à cet hôtel à côté de Wembley et que vous voyez toute cette atmosphère et toutes les familles, vous voulez juste rentrer sur le terrain et commencer le match, et soulever le trophée aussi vite que possible. C’est la même sensation que j’ai aujourd’hui. Je veux que l’on soit déjà demain, je veux y être et ressentir la chose avec les joueurs, de rentrer sur le terrain et de gagner ce trophée.”

sur à quel point ce serait énorme de gagner un trophée pour sa première saison dans l’intérêt de bâtir une équipe… 
“Bien, cela génère de la conviction lorsque vous gagnez un trophée. Ça crée des moments où tous ensemble vous passez par de bonnes émotions et au final, cela apporte à tout le monde tous ensemble, et vous en gardez de bons souvenirs. C’est une question de gagner, et de gagner un trophée, ce qui est vraiment positif pour n’importe quel club et lorsque vous êtes dans un processus, évidemment cela rend la chose même encore plus importante, nous avons une énorme opportunité demain, donc saisissons-la.”

sur le fait de jouer dans un Wembley vide pour une finale de coupe…
“En ce qui me concerne, j’ai toujours dit que pour moi c’était le plus beau jour dans le football anglais. Le dernier match de la saison, tout le monde l’attend et tout le monde le regarde, et l’atmosphère à Wembley avec les deux moitiés du stade de couleurs différentes, c’est incroyablement beau. C’est dommage que l’on ne puisse pas profiter de ce moment.”

sur ce que cela pourrait représenter pour lui personnellement de remporter un trophée si tôt dans sa carrière de manager… 
“Ce serait absolument énorme. Nous avons travaillé tellement dur depuis que je suis arrivé ici pour faire gagner de nouveau des titres à ce club, donc si nous pouvons y arriver, alors je serai ravi. Mais pas pour moi. Pour les joueurs et pour le club. Ils ont vécu quelques périodes très difficiles durant les dernières saison et également pour nos fans, parce qu’ils méritent vraiment qu’on leur donne de la joie et quelques bons moments.”

sur la menace que représente Olivier Giroud et sur la manière qu’il a inversé la tendance à Chelsea… 
“Je ne suis pas surpris, parce que je connais Oli. C’est un battant. Même quand il jouait pour nous, il a eu quelques périodes difficiles, il a toujours réagi. Il travaille toujours vraiment dur et le fait d’être comparé aux plus grands, c’est toujours pareil. Ils l’ont fait et ils l’ont fait durant de longues périodes où ils ont vraiment réussi au club. Donc faire des comparaisons avec eux est toujours difficile. Je suis ravi qu’il fasse de très bonnes choses, mais j’espère que demain il ne fera pas aussi bien.”

s’il pense que l’écart de points entre les deux équipes au classement est une image juste de la différence de qualité… 
“Et bien au bout du compte, je dis toujours toujours que le classement du championnat ne ment pas tellement. Vous pouvez regarder quelques décisions, même dans les matchs que nous avons joués les uns contre les autres, où nous pourrions avoir un écart un petit peu plus faible, mais il y a beaucoup de chemin qui a été parcouru. Ils ont fait beaucoup de choses bien cette année, et je pense que Franck a fait évoluer leur équipe d’une manière vraiment positive, et vous pouvez le voir à travers les résultats qu’ils ont eus.”

s’il a une crainte concernant le fait que ce pourrait être le dernier match d’Auba sous le maillot d’Arsenal… 
“Non, je n’ai pas cette crainte.”

si gagner la FA Cup pourrait être suffisant pour influencer Aubameyang à rester… 
“Non. Ce que j’ai dit c’est que c’est un tout au final. Vous avez besoin de beaucoup d’ingrédients sur la table pour persuader un joueur de son niveau d’être dans ce club. N’oubliez pas non plus qu’il a encore un contrat ici avec nous. Nous voulions le conserver et le faire d’une manière plus à long terme, mais pour le moment il est avec nous et je pense qu’il devrait être vraiment fier de l’endroit où il est également.”

s’il va mettre en place une tactique similaire à celle contre Manchester City… 
“C’est une finale. C’est un match différent. C’est un adversaire différent avec des qualités différentes dont vous ne pouvez pas aborder le match de la même manière.” 

s’il avait regardé la finale d’Europa League l’an passé… 
“Oui, je l’avais regardée.”

sur ce qui lui donne la confiance que cette finale aura une issue différente… 
“Parce qu’en un an, le football est complètement différent, vraiment. Même en l’espace de deux ou trois semaines, vous pouvez voir une équipe jouait d’une manière et ensuite être une équipe complètement différente, donc je pense qu’il n’y a pas tant de choses à en tirer.”

s’il a parlé à son effectif de la finale de l’année dernière en vue de celle-ci… 
“Non.”

s’il a été en contact avec Arsène Wenger en vue de la finale… 
“Non, je n’ai pas été en contact avec lui. J’ai été en contact avec lui plusieurs fois durant les derniers mois, mais pas avant la finale.”

si le respect qu’avait Wenger pour la FA Cup a déteint sur lui…
“Et bien je sais ce que les managers pensent de la FA Cup désormais et à quel point c’est compliqué de gagner un titre dans ce championnat. Une seule et unique équipe peut gagner la Premier League, donc tous les trophées deviennent énormes. Vous pouvez voir la manière dont la compétition a évolué. Les équipes… Le type de compositions qu’elles utilisaient pour la jouer avant, le type de compositions qu’elles alignent désormais et l’importance que tout le monde lui accorde. Regardez en demi-finale, les équipes qui étaient encore engagées, si vous comparez cela avec il y a de cela quelques années, c’est un peu différent donc je pense que c’est un bon moyen de mesurer à quel point les clubs et les managers accordent de l’importance à cette compétition.”

sur les joueurs qui doivent se concentrer sur le match et non pas sur ce que cela signifierait pour la saison prochaine de gagner… 
“Nous devons jouer le match et essayer de le gagner, et jouer à notre meilleur niveau. Nous connaissons l’adversaire que nous allons affronter et le reste, c’est une conséquence de notre performance et de ce que nous faisons ce jour là.”

sur l’écart qu’il y a entre Arsenal et Chelsea… 
“Je ne sais pas comment ils sont structurés et les ressources qu’ils ont. Evidemment, vous pouvez voir l’effectif qu’ils ont en ce moment, la quantité de joueurs qu’ils ont, la qualité des joueurs qu’ils ont et le bon travail qu’ils sont en train de faire. Nous avons également quelques joueurs vraiment bons, nous avons un bon effectif et nous sommes un club incroyable donc je pense que nous sommes dans une bonne position.”

sur sa famille et si elle va lui manquer car elle ne sera pas à Wembley…
“Personne ne peut venir au match. Evidemment ma femme, mes enfants, ma famille… A chaque fois que j’ai été à ce stade de cette compétition, que ce soit en tant que joueur ou en tant que membre du staff, j’ai toujours eu ma famille avec moi ici. Cela me donne beaucoup d’énergie, le fait qu’ils profitent de la journée, cela rend les choses un peu plus particulières, et je pense que cette chose va tous nous manquer.”

si la famille va faire une soirée à la maison pour la finale…
“Oui. Ils vont le faire à la maison, bien sûr.”

sur la manière dont les joueurs vont le fêter… 
“Ce que nous devons faire c’est la gagner déjà, ensuite nous en profiterons tous ensemble. Mais gagnons la déjà.”

sur ce dont il a discuté avec Arsène Wenger concernant cette saison… 
“Non. C’est une conversation privée. C’est génial de l’avoir à disposition et il m’a donné de précieux conseils. Juste le fait de discuter avec lui, vous voyez ce que je veux dire ? Il a une telle connaissance. C’est une personne tellement intelligente, et juste le fait de savoir ce qu’il a été ici, et qu’il va nous supporter et me supporter, cela me rend plus calme.”

si Arsène Wenger est la meilleure personne dans le milieu pour discuter de football…
“Je pense que vous pouvez discuter de n’importe quoi avec lui, et vous pouvez sortir un calepin et prendre quelques notes.”

si le fait de gagner la FA Cup va encourager Aubameyang à rester… 
“Absolument. Cela a un lien fort avec l’expérience que vous voulez vivre en tant que joueur. Gagner un trophée aide vraiment à y croire et à penser ‘Wow, je veux vivre plus de ces moments.’ Si vous portez le brassard et que vous êtes capable de soulever cette coupe, c’est un moment tellement bien, ça aiderait à coup sûr.”

sur qui il pourrait ajouter à son staff…
“Nous discuterons de cela à la fin de la saison.”

_

Source : https://www.arsenal.com/news/arteta-fa-cup-final-full-transcript

Articles liés