Les échos de l’interview du 30 octobre en marge du déplacement à Manchester United

Avant le déplacement à Manchester United, on vous propose un mix de la visioconférence d’Arteta et d’une interview sur le site officiel. Le manager basque revient sur les sujets brûlants et sur le déplacement compliqué qui attend des Gunners dont on réclame bien plus que leurs précédentes apparitions.

Attention à la crise qui couve… Arsenal se déplace sur la pelouse de Manchester United pour mettre fin à l’hémorragie après deux victoires de rang en Premier League sur le plus petit des scores (à Man City et face à Leicester). On en attend donc bien mieux de Mikel Arteta et de ses hommes ce dimanche à Old Trafford. Pas la rencontre idéale pour se remettre sur pied, mais un match qu’il va falloir jouer à fond pour essayer de l’emporter. Et pour cela, il va falloir marquer au moins un but…

sur la manière dont il essaie d’ajouter de la créativité et de la liberté… 
“Cette structure est uniquement pour limiter nos adversaires à certaines choses lorsque l’on perd le ballon. L’autre structure peut s’adapter. Nous avons tellement de schémas différents pour attaquer selon les situations, en fonction de la formation avec laquelle ils jouent, et selon les espaces qu’il y a. Ce sera différentes choses. C’est plus une question de notre agressivité, lorsque nous avons le ballon, notre objectif fixé, notre agressivité, nos courses dans le dos de la défense. Lorsque les joueurs se regardent et se disent ‘Je dois faire en sorte que quelque chose se passe’ ? Nous voulons qu’ils pensent à eux-mêmes, pas un tel ou un tel, nous voulons qu’ils prennent leurs responsabilités. Ils ont besoin de vouloir avoir envie de mettre le ballon plus souvent dans la surface, parce que c’est ce que les tops équipes font. Si l’autre équipe désire défendre la surface, il faut s’assurer qu’ils défendent la surface avec toute l’équipe, et que l’on soit agressifs dans les trente derniers mètres. C’est quelque chose que l’on n’a pas eu trop souvent à faire face depuis que je suis arrivé ici, mais je pense que ça va se passer de plus en plus.” 

sur la progression de notre structure défensive… 
“C’est beaucoup de choses que l’on a améliorées de mon point de vue et nous avons toutes les statistiques pour le faire. Notre réflexion après Leicester, la raison pour laquelle ils ont fait ce qu’ils ont fait dans leur plan de jeu, de défendre si bas contre nous alors qu’habituellement c’est une équipe qui ne fait pas cela, ils sont vraiment dominateurs habituellement et jouent un football vraiment attractif, j’en suis venu à la conclusion que nous avons le respect des autres équipes parce qu’elles font cela. Désormais, nous devons essayer de changer un petit peu notre stratégie et essayer de nous entraîner plus contre certains blocs mais je pense que cela va arriver un peu plus souvent. Nous avons amené les équipes à penser ‘si nous faisons cela, nous serons en difficultés donc nous devons essayer de faire quelque chose d’autre.’ Nous allons travailler sur cela et pour le moment nous améliorons cela, nous allons devenir même meilleurs.”

si Aubameyang pourrait jouer dans l’axe… 
“C’est une des options que nous avons évidemment au sein de l’équipe, pour la faire évoluer. Au moment où il ne marque pas durant trois ou quatre matchs, les gens vont dire ‘il a besoin de jouer plus axial’. C’était super pour lui de jouer sur le côté gauche parce qu’il n’était pas marqué par les défenseurs centraux. Il y avait plus de liberté pour lui pour faire cela. La critique fait partie intégrante de notre milieu.”

sur Nicolas Pépé… 
“Il avait besoin d’un certain temps. Ce n’est pas simple quand le club fait l’investissement qu’ils ont fait sur lui, les attentes sont hautes. Il a très bien géré la situation, il est mieux adapté et c’est un joueur qui est imprévisible, qui a quelque chose de spécial. La question c’est de le faire de manière régulière.”

sur le Manchester United de Solskjaer…
“Ils ont créé des relations vraiment bonnes et ils sont tous très différents. Ils coulissent ensemble, ils ont une compréhension vraiment bonne et de l’alchimie sur le terrain. Vous pouvez voir cela. Je pense que depuis le confinement, Ole a réussi à énormément améliorer cela et vous pouvez voir à la fin de la saison le nombre de buts et le genre de buts qu’ils ont marqués. Ils sont une menace. Ils peuvent jouer avec deux ou trois formations différentes. Nous savons qu’ils ont changé certaines choses en fonction des adversaires quelques fois, en raison de la qualité des joueurs qu’ils ont, et parfois pour changer le match dans certaines périodes. Nous devons être préparés pour cela parce qu’ils ont cette adaptabilité, ils ont un gros effectif et en attaque, ils ont beaucoup d’options également pour faire des choses différentes.”

sur la rivalité entre Arsenal et Manchester United… 
“Je pense que c’est une des meilleures rivalités en Premier League. L’histoire de ce clash est énorme. Je me souviens de l’époque entre Arsène et Sir Alex, et les confrontations entre les joueurs. Ils se battaient pour le championnat et c’était toujours énormément tendu. C’était probablement l’affrontement le plus gros en Premier League et je suis excité à l’idée d’aller à Old Trafford. Je veux croire que nous serons proches de pouvoir aller gagner là-bas. Bien sûr, notre état d’esprit sera d’aller là-bas et de gagner le match. C’est l’approche que nous allons avoir et le plan de jeu que l’on va mettre en place pour aller là-bas dimanche.”

_

Sources : https://www.arsenal.com/news/arteta-creativity-and-using-auba-centrally
https://www.arsenal.com/news/arteta-gives-his-take-solskjaers-man-united
https://www.arsenal.com/news/i-remember-arsene-v-sir-alex-confrontations

 

Articles liés