Les Willock, une famille formidable à l’aube d’une saison riche en émotions !

Le petit Joe est en train de faire son trou en équipe première, Chris est de retour en Angleterre du côté de West Bromwich, et Matty a signé à Gillingham en League One… la fratrie Willock est prête à martyriser tous les échelons du football anglais.  

Trois frères dans les trois premiers échelons du football anglais… C’est certainement quelque chose qui ne s’est jamais vu dans l’histoire. Les Willock ont vécu un été mouvementé, mais devrait faire vivre à leurs parents une saison excitante ! On commence par l’aîné, Matty qui a quitté la réserve de Manchester United pour connaître enfin à 23 ans le football professionnel en équipe première. Direction Gillingham en League One. Le seconde de la fratrie, Chris, qui n’a pas encore réussi à faire son trou du côté de Benfica où il évoluait en équipe réserve, et qui va essayer de se relancer un an en prêt du côté de West Bromwich Albion en Championship.

Mais le plus impressionnant reste le petit dernier de la famille : Joe. A la faveur d’une belle saison en Premier League 2 la saison passée, de quelques bonnes performances en Europa League, et d’une très bonne pré-saison, Joe s’est fait un nom à Arsenal et s’est vu promu en équipe première. Mieux encore, Joe vit un rêve éveillé en ayant débuté les deux premières rencontres de Premier League.

Même si Joe ne devrait pas être un titulaire indiscutable cette saison, il aura clairement des opportunités de s’exprimer dans la rotation d’Unai Emery, et ce à seulement 20 ans. De quoi s’attendre à une saison passionnante pour la famille Willock.

sur l’été mouvementé qu’a connu sa famille… 
« Ça a été un été très excitant et mouvementé comme vous le dites. Mon père a dû gérer toutes nos affaires parce que c’est notre agent, donc il a dû faire des allers retours, aller à Birmingham et revenir, il a dû également aller à Gillingham où mon autre frère joue désormais. Il fait beaucoup d’allers-retours à travers le pays donc c’est un peu chargé pour lui, mais ce sont des moments excitants pour ma famille parce que je sais ce que mes frères sont capables de faire, et ils sont désormais de retour en Angleterre chez eux, j’ai le sentiment qu’ils peuvent aller de l’avant comme moi. »

sur Chris qui revient en Angleterre… 
« Pour moi, mes deux grands frères sont des supers modèles à suivre, mais Chris a toujours été proche de moi parce que l’on a grandi ensemble à l’Academy donc c’est génial de l’avoir de retour et de le voir à nouveau assez souvent. La seule chose que je peux faire, c’est de lui parler de mon expérience et il peut également me parler de la sienne, donc nous pouvons apprendre l’un de l’autre, et j’espère que cela peut nous aider à nous tirer vers le haut tous les deux. »

sur son frère qui a fait preuve de courage en partant à l’étranger… 
« Pour ma part, j’ai toujours eu la sensation que Chris a toujours cru en lui. Lorsque nous grandissions, Chris a toujours été le meilleur dans chaque catégorie d’âge et dans tout ce qu’il a fait, il a toujours été celui qui se démarquait le plus, donc il ne se faisait aucun soucis à l’idée de partir à l’étranger pour montrer ce qu’il savait faire parce que c’est ce qu’il a toujours fait. Quand il est parti là-bas, nous étions convaincus qu’il y réussirait et même si ça n’est pas encore le cas, je pense toujours qu’il va y réussir. C’est courageux, mais parfois vous devez savoir saisir ce genre d’opportunités dans le football. »

si le départ de Chris à l’étranger l’a aidé dans son propre développement… 
« Ouais, évidemment les gens diront toujours que j’étais dans son ombre, mais ça c’est ce que les gens disent. Personnellement j’ai la sensation que j’ai toujours eu ma propre identité, et en avançant au fil des catégories, j’ai toujours été capable de montrer ce dont j’étais capable jusqu’à un certain point de ma carrière et j’ai eu un peu de mal parfois, mais j’ai la sensation d’avoir toujours montré ce que je savais faire à Hale End. Ça c’est l’opinion des gens et les gens diront toujours une chose ou bien une autre, mais je sens que cela m’a aidé parce que cela m’a tiré vers le haut et j’ai voulu prouver aux gens qu’ils avaient tort. Vraiment, c’est ce que j’adore faire. Cela m’a aidé dans mon parcours, mais j’ai toujours senti que je pouvais créer quelque chose avec mes deux pieds. »

_

Source : https://www.arsenal.com/news/willock-its-exciting-times-my-family

Articles liés