[Manchester United 0-1 Arsenal] Les échos de la conf’ d’Arteta

Incroyable mais vrai! 14 ans après, les Gunners se sont enfin imposés sur la pelouse d’Old Trafford en Premier League. Arteta, arrivé en catastrophe après la tristement célèbre débâcle de 2011, n’avait jamais connu ça en tant que joueur. Comme entraîneur, il y sera parvenu dès son premier essai. Le coach espagnol aura réussi à faire appliquer ses idées sur le terrain ce dimanche. Un pressing haut et beaucoup d’agressivité qui ont empêché les Manc de pouvoir s’organiser, à l’image d’un Bruno Fernandes transparent. On voit aussi très rapidement son impact au niveau du mercato. Les matchs de Partey et de Gabriel, qui se tiraient la bourre pour le trophée d’homme du match, auront été décisifs. Et que dire de la renaissance d’Elneny!

Arteta était évidemment ravi en conférence de presse. Les défaites face à City et surtout face à Leicester avaient été difficiles à avaler pour l’Espagnol. La crise de confiance guettait pour ses joueurs. Mais cette victoire, ô combien attendue, change complètement la dynamique de l’équipe. Elle relègue United à 5 points et place les rouges et blancs à 1 tout petit point de la zone qualificative pour la Ligue des Champions. En ayant déjà affronté Leicester à la maison et surtout City, United et Liverpool à l’extérieur, l’horizon semble tout de suite plus dégagé pour les Gunners. A nous de capitaliser désormais.

Si le coach a tenu à féliciter l’ensemble de son effectif pour cette victoire, difficile de passer à côté des hommes clés que furent Elneny, Partey, Gabriel et Holding. Nouvelle preuve s’il en fallait, de l’assise défensive trouvée par Mikel, comme en témoigne le match très tranquille de Bernd Leno. Devant, ce n’est toujours pas brillant mais on espère que ce petit but d’Aubameyang sur penalty redonnera de la confiance à notre buteur vedette. S’il pouvait en passer 3 à Emiliano Martinez la semaine prochaine, ce ne serait pas de refus!

sur la victoire…
Je pense que nous méritions les points. Je suis très content qu’après 14 ans sans victoire, nous ayons été capables de venir ici et faire ce que nous avons fait aujourd’hui. J’avais aussi demandé aux joueurs d’être nous-mêmes et de jouer avec notre identité et notre style. Je pense que nous l’avons fait dès la première minute contre un adversaire redoutable. Bien sûr, ils ont beaucoup de qualité mais nous méritions de gagner le match.”

s’il était inquiet avant que nous ne marquions…
Le souvenir de ce qui s’était passé à Leicester m’est revenu en tête, un match que nous avons vraiment dominé, où nous étions la meilleure équipe en première mi-temps. En deuxième mi-temps, nous n’avons pas pu trouver de façon de remporter le match. Aujourd’hui, nous l’avons fait et nous avons paru très matures. La façon dont nous gérons les dernières minutes s’améliore. Nous avons des joueurs qui sortent du banc qui aident vraiment, et individuellement, les joueurs qui ont été impliqués ont fait un très bon match.”

sur le fait d’être le premier entraîneur d’Arsenal a remporté ses deux premiers matchs contre Manchester United depuis Herbert Chapman…
Je ne le savais pas mais c’est génial évidemment. Nous devons battre les meilleures équipes si nous voulons nous battre avec elles. Nous n’avons pas réussi à le faire ces dernières années, en particulier à l’extérieur. Nous devons nous améliorer. Il y a encore un écart et nous devons le réduire autant que possible, aussi vite que possible. C’est le challenge qui s’offre à nous.”

sur Gabriel et Thomas Partey…
Je pense qu’ils ont joué avec beaucoup de maturité et on dirait qu’ils sont là depuis longtemps. Mais je sais qu’il y a encore des connexions ou des points où ils ne sont pas encore en rythme parce qu’ils n’ont pas beaucoup joué ensemble. Je le vois. Mais je vois aussi l’état d’esprit que nous sommes en train de créer et la personnalité qu’ils montrent sur le terrain. D’autres joueurs aussi, comme Mo par exemple avec le match qu’il a sorti, félicitations à eux. Tout le monde est prêt pour le show.”

sur Holding…
Je crois qu’il n’a fait qu’un entraînement. Nous ne nous attendions pas à ce qu’il revienne aussi vite, pour être honnête. C’est grâce au travail du staff médical mais c’est la culture que nous essayons de créer. Rob a cette détermination et il est toujours volontaire pour jouer, s’améliorer et travailler dur. Il a pris ses responsabilités quand nous avions besoin de lui et c’était une performance incroyable.”

sur Elneny…
Ce que Mo apporte à l’équipe est spécial. Il a cette énergie en tant que personne. Il rentre dans une salle et il crée une bonne atmosphère. Aujourd’hui, j’ai dit que nous avions besoin de cette énergie et de cette positivité qu’il apporte constamment. Je pense qu’il a été énorme. Bien sûr, j’ai joué avec lui donc je connais ses qualités, la personne qu’il est et ce qu’il apporte à l’équipe. J’aime les joueurs qui ne pensent pas à eux, qui jouent pour l’équipe, qui veulent contribuer peu importe la façon, que ce soit pendant une minute ou 96, ou juste en étant là et en étant positif. Il apporte à notre culture et c’est une personne admirée par tout le monde au club. Et je pense que les qualités de footballer qu’il montre actuellement, j’ai toujours cru qu’il les avait en lui.”

sur les facteurs clés derrière notre victoire…
Avant tout, c’est grâce à la confiance que nous avons créée avant le match. Nous voulions venir ici en étant nous-mêmes dès la première minute. Bien sûr, je pense que si on s’intéresse à la performance, chaque joueur devait être à son meilleur niveau et c’était le cas. Ils ont posé beaucoup de questions sur notre façon de jouer donc je suis vraiment très, très content de la performance.”

sur Thomas Partey…
Il a été vraiment bon, mais je n’aime pas parlé des individualités parce qu’ils ont tous beaucoup contribué. C’était vraiment difficile de choisir l’équipe et ça devient de plus en plus dur, mais je suis content que, peu importe qui je choisisse, ils sont prêts à absolument tout donner et jouer avec beaucoup de courage. C’est un facteur très important pour moi parce que nous avons joué sans crainte et nous avons cru dans notre style de jeu.”

sur la fin de série de 24 matchs à l’extérieur sans victoires contre les membres du top 6…
Oui bien sûr, il y a beaucoup de raisons à cela et ce n’est évidemment pas une coïncidence. Nous devons changer ça sérieusement et très rapidement si nous voulons nous battre avec les grosses écuries. Parce que si nous ne le faisons pas, nous n’aurons pas cette régularité requise au haut niveau. C’est très bon pour la confiance des joueurs aussi. Pour être honnête, cette saison, nous sommes allés à Anfield et nous les avons joué les yeux dans les yeux, ensuite nous sommes allés à l’Etihad et nous n’avons pas accepté de perdre ce match. Ensuite nous sommes venus ici et nous avons fait la même chose, sauf que cette fois, nous avons gagné.”

sur la confiance d’Aubameyang pour tirer le penalty…
Il avait peut-être plus de pression parce que il savait à quel point c’était crucial pour nous de gagner aujourd’hui et à quel point ce moment était important. Mais je pense qu’il a très bien géré et je suis vraiment content pour lui parce que même s’il ne marquait pas, il travaillait très dur et apportait à l’équipe. Il fait tout le reste et aujourd’hui il a été récompensé.”

sur ce que ce résultat signifie pour lui…
Evidemment, je suis très exigeant avec moi-même et c’était très difficile après la défaite contre Leicester parce que je ne trouvais pas que les gars méritaient cette défaite, en particulier après le match que nous avions joué à l’Etihad. Je ne voulais pas qu’ils commencent à douter de ce que nous essayons de faire et aujourd’hui je leur ai juste demandé de rentrer sur le terrain en étant nous-mêmes et leur ai dit que nous étions venus ici pour gagner. Vous avez pu le voir dès la première minute dans notre façon de jouer et notre agressivité. Je suis vraiment content pour eux et évidemment pour les fans aussi parce que 14 ans sans victoire, c’est très long. C’est un de nos rivaux, donc je suis ravi pour tout le monde.”

s’il s’attendait à ce que Gabriel et Partey soient aussi bons…
Non parce que je sais à quel point ce championnat est compliqué. Vous ne pouvez le comparer à aucun autre championnat au monde, mais nous avons essayé de choisir certaines caractéristiques dans le profil des joueurs que nous cherchons pour notre club. Je veux minimiser le risque en cherchant bien et en étant sûr qu’ils peuvent contribuer à ce que nous essayons d’accomplir.”

si son plan de jeu s’est déroulé exactement comme il le souhaitait…
Pas exactement mais en majorité. C’est vraiment difficile parce qu’ils peuvent changer de formation, ils protègent beaucoup leurs joueurs avec ce losange. Il faut être très agressif et les presser haut, mais ces joueurs n’ont besoin que d’une seconde de liberté pour passer. C’est notre jeu et nous l’avons très bien fait. Nous n’avions pas les jambes pour le faire tout le match donc nous avons dû défendre avec un bloc plus bas, mais nous l’avons fait de façon très structurée et organisée.”

s’il était nerveux à la fin…
Absolument, oui. Dans les dernières minutes, ils ont mis tout ce qu’ils avaient et ils ont des joueurs grands et physiques avec beaucoup de qualité. Tout peut se passer. Mais nous avons très bien défendu.”

sur l’importance de ce résultat…
Nous avons créé des attentes en battant United, puis Chelsea, puis Man City, puis Liverpool en coupe. Nous voulons les battre à chaque fois. Ces équipes n’en sont pas au même niveau de développement que nous. Nous voulons nous battre avec eux en championnat toute l’année. Nous allons évoluer sur d’autres points et nous allons nous améliorer, mais nous devons avoir confiance dans le fait que nous pouvons aller sur n’importe quel terrain et être compétitif. C’est quelque chose que nous avons déjà à mon avis.”

sur ce que cette victoire peut apporter en interne pour la confiance des joueurs…
Ils gagnent en confiance et ça les rapproche. Tout le monde va sentir qu’il fait partie de l’équipe parce que les joueurs qui n’ont pas eu beaucoup de minutes en Premier League jusqu’à présent vont être impliqués. Tout le monde doit être prêt et si nous voulons rester à ce niveau, nous allons devoir utiliser tout l’effectif. Le calendrier est fou en ce moment et la demande au niveau physique est énorme. Tout le monde doit contribué et être concentré sur ce qu’ils apportent à l’équipe. C’est la question que vous devez vous poser. Ce qui compte, c’est ce que vous pouvez apporter à l’équipe, comment vous pouvez aider et comment vous contribuez. Je suis très content de l’équipe.”


Source: https://www.arsenal.com/news/what-mo-transmits-team-special

https://www.arsenal.com/news/he-did-one-session-it-was-incredible

https://www.arsenal.com/news/arteta-partey-gabriel-and-belief

https://www.arsenal.com/news/arteta-we-have-beat-top-teams-compete

Articles liés