#MerciArsène – Paroles de fans

Ce vendredi 20 avril 2018 restera dans l’histoire d’Arsenal. Après plus de 21 ans à la tête de l’équipe, Arsène Wenger annonce qu’il quittera son poste à la fin de la saison. Les fans de la communauté Gunners.fr réagissent.

Plus qu’un entraîneur, une icône pour des millions de supporters. Arsène Wenger est arrivé à Londres fin septembre 1996 et repartira en mai 2018. Plus de 21 ans se seront écoulés durant lesquels des titres, des records, des souvenirs impérissables, des joies mais aussi des peines auront marqué l’histoire du club. Ceux qui l’ont côtoyé sont pratiquement tous unanimes, il a révolutionné le jeu des Gunners et a bâti un club qui a désormais une renommée mondiale.


– Auré –
“L’an prochain, ça fera 20 ans que je supporte Arsenal. Je n’ai jamais assisté à un match sans qu’Arsène soit sur le banc ou en tribune…

Ces dernières années, les résultat sportifs décevants, la régression de la qualité de jeu et certains choix incohérents m’ont fait passer du côté des “Arsène out”, malgré toute l’affection que j’ai pour le grand alsacien en costume.

Je pensais être préparé à l’annonce, désormais ineluctable, de son départ… je me rends compte aujourd’hui que non, on ne peut pas être préparé à voir son équipe passer au main d’un nouveau coach quand on a vu Arsène toutes les semaines depuis 20 ans, trépigner de joie, arranger ses adjoints ou envoyer valdinguer des bouteilles d’eau de son banc.

Aujourd’hui, je suis à la fois triste, inquiet et excité. J’attends de voir ce que nous réserve la nouvelle ère… l’exemple de United et de Ferguson ne rassure pas beaucoup. Mais une chose est sûre : je garderai à jamais un respect infini pour un homme dont le travail m’a fait vibrer tant de fois, et je continuerai de suivre sa “propre actualité”.

Place au nouvel Arsenal, et n’oublions jamais tout ce qu’il a apporté à Arsenal et au football. J’espère qu’un jour tout cela sera documenté, avec le recul nécessaire d’une retraite bien méritée.”


– Hamza59 –

“Immense reconnaissance envers toi Arsène. Comme je le dis souvent, tu as tellement apporté au club et Arsène+Arsenal c’était tellement romantique et destiné… qu’à deux lettres près ce club était le Arsène FC. Ces deux noms sont à jamais associés. Tu as amené ce club à un autre niveau et l’a révolutionné, tu nous a fait l’aimer avec classe et valeurs. Comme l’a dit Ian Wrigh t: sa venue a été comme si on passait du noir et blanc, à la couleur. Cela résume parfaitement ce que représente Wenger. Merci pour ta venue, ton travail, et ton départ Monsieur Wenger.”


– Le Monk –

“Merci M. Wenger,

En tant que supporter, je vous dois tant, vous avez animé mes jours et rendu mes week-ends meilleurs depuis tant d’années que je ne peux réaliser l’annonce de votre départ qu’avec une immense tristesse.

Le monde du football vous rend hommage aujourd’hui, il est peu de dire que vous avez tellement bouleversé les mœurs du football anglais et fait couler beaucoup d’encre à travers ces 22 années ce qui est signe que la passion qui nous entoure est universelle et intemporelle.

Les souvenirs de matchs, de buts, de compétitions et autres conférences de presse, tous se disputent dans ma tête le match du meilleur moment vécu grâce à vous.

Vous êtes le grand-père que j’aurais souhaité avoir eu, celui qui m’a transmis cette passion qui vous anime ainsi que beaucoup de valeurs qui me sont si chères aujourd’hui.

Au-delà du sport, des résultats, des mercatos, etc., ce sont toutes ces leçons de vies que j’ai apprises en vous supportant, qui indéniablement me manqueront le plus dans les années à venir…

Yours faithfully, merci Arsène.”


– Van Gooner –

“Je dirais simplement qu’Arsène et Arsenal c’est un peu comme un vieux couple. De la passion il y en avait, mais Arsène avait fait le tour du club, et pour insuffler ce nouveau souffle, il fallait du changement. A force de trop se connaître on se lasse, on ne fait plus d’effort et la routine s’installe..

Merci pour tout Wenger, je n’en garderai que les bons souvenirs. C’est grâce à lui que j’ai aimé ce club, ce si beau football jadis pratiqué. J’ai connu les larmes de joie comme celles du désespoir. Il aura abattu un énorme travail au sein de notre club.
Les Invincibles à tout jamais gravé dans l’Histoire, comme tout ce qu’il aura accompli.

C’est un grand Homme, il a toujours été classe, malgré quelques écarts. Quand il parle football, on ne peut que l’écouter.
Il inspire le respect, et j’espère qu’il se relancera ailleurs, qu’il sera le nouvel amour d’un autre club qui cherche lui aussi, un nouveau cycle.

Only One Arsène.”


– duong –

“Je suis triste.

Je vois que les Anglais veulent l’envoyer dans un club chinois ou américain.

J’espère qu’il va rester dans un club anglais (Everton pourrait peut-être être intéressé) pour que je puisse le suivre, sinon l’équipe de France.

Au moins, il ne sera plus insulté en permanence.”


– Mellow –

“Ça fait maintenant un peu plus d’un an que j’ai intégré le fait qu’il devait partir si on voulait que le club franchisse une nouvelle étape, et ce jour est arrivé. Je pensais être préparé à cette annonce, mais quand je l’ai appris ce matin je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir la gorge sèche et les larmes aux yeux. Arsène Wenger, quoi qu’on en dise, c’est plus qu’un simple entraîneur, plus qu’un palmarès. Il est l’un des derniers monuments du monde du football, l’un des derniers à incarner cette philosophie basée sur la fidélité et le respect des valeurs qui lui sont chères : croire en l’humain avant tout dans un football devenu fou.

Arsène Wenger m’a fait aimer Arsenal. Arsène Wenger m’a fait aimer le football. Arsène Wenger a été quelqu’un pour qui j’ai toujours eu une grande admiration en tant qu’homme, au delà de son rôle de coach. Il m’a inspiré, tout simplement. J’aimerais beaucoup pouvoir discuter avec lui un jour.

J’espère que les joueurs sauront lui offrir la sortie qu’il mérite et je lui souhaite le meilleur pour sa nouvelle vie qui va commencer.

Merci Arsène.”


– Patangus –

“J’avais beau me dire qu’Arsène avait fait son temps, c’est bizarre quand c’est officiel.

J’ai commencé à supporter Arsenal en 1996 lors de son arrivée. J’ai toujours été admiratif de son travail et du jeu pratiqué par l’équipe. N’oublions pas non plus l’extraordinaire saison 2003-2004 des Invincibles.

Merci Arsène pour toutes ces années au club et espérons une fin en apothéose avec une victoire en ligue Europa !”


– H.Chapman –

“Je ne sais pas quoi dire pour exprimer ce mélange de sentiments, tellement de temps s’est écoulé depuis le jour où j’ai était convaincu qu’Arsène ne pouvait plus nous apporter autant qu’a ses débuts au club.. Et finalement, finalement il s’en va. Eh ben putain quelle tristesse.

Ce vendredi 20 avril 2018 restera gravé dans ma mémoire comme le jour où j’ai compris à quel point je m’étais attaché à cet homme, même si c’est con de penser ça étant donné que je ne l’ai jamais rencontrer.

Difficile de faire court quand il y a tant de choses à dire. Quand je me mets à sa place,c onnaissant son amour du football et du club, je n’ai plus de mots, mais un jour un de mes poètes préférés a dit ceci… “Tout est dans la fin.”

Et j’ose espérer que ces mots auront encore et surtout de la valeur le 16 mai 2018 aux environs de 22h30. S’il existe une justice dans le monde du foot, ceci doit avoir lieu.”


– lmsag –

“Merci Monsieur le Professeur ! sad.png


– Guiness86 –

“Merci pour tout Arsène, un visionnaire, un mythe, une légende… manque la cerise sur le gâteau même si l’Europa League en serait une belle… Je pense qu’avec ce timing les joueurs vont se déchirer contre Madrid ! On ne retiendra que le meilleur et il y a matière !”


– Forward –

“22 ans à Arsenal… J’ai un immense respect pour ce qu’il a réalisé à Arsenal, pour l’homme qu’il est et pour les valeurs qu’il a et qu’il partage à travers le club.

22 ans c’est presque toute ma vie alors évidemment je n’ai connu qu’Arsenal qu’avec lui à sa tête. Si je suis supporter d’Arsenal c’est aussi grâce à lui et pour cela je suis énormément reconnaissant. Je supporte Arsenal depuis une dizaine d’année, j’ai grandi avec ce club qui a énormément d’importance à mes yeux. On va tous garder énormément de souvenir de la période d’Arsène à Arsenal, sur des saisons, des joueurs, des faits de jeu, des buts, des matchs et pour toute les émotions qu’il nous a procuré dans la victoire comme dans la défaite.

L’influence qu’a Wenger dans le monde du football est impressionnant, les hommages qu’il reçoit en ce moment sont plus que mérités, beaucoup de joueurs l’ayant côtoyé parle aussi de la personne qu’il est, c’est assez significatif de ce qu’il représente, ça va au-delà du sportif. Il a marqué l’histoire de ce club à jamais. Merci Arsène.”


– Kampberg –

“Arsène Wenger et Arsenal, c’est une histoire d’Amour dans toute sa splendeur : ces nuits rouges avec en point d’orgue la saison des invincibles, ces nuits noires avec ces dernières saisons difficiles. Malgré tout cela, je retiendrai surtout d’Arsène Wenger la façon de jouer de son équipe, ce jeu excitant, grandiose et inspirant pour beaucoup de monde. Tel Drazen “Mozart” Petrovic en NBA, Wenger a ouvert la voie aux étrangers en Premier League, c’est grâce à lui si aujourd’hui nous pouvons nous extasier de le football metal de Klopp ou le football total de Pep. Malgré toutes les critiques passées, merci de m’avoir fait rêver enfant, merci de m’avoir fait aimer le football et ce club si spécial qu’est Arsenal. J’espère que ton héritage sera dignement respecté, une statue t’attend non loin de l’Emirates car tu resteras à jamais l’image du club. Les histoires d’Amour finissent mal en général, mais pas celle-là, elle va se finir sur un titre magnifique en terres lyonnaises !”


Articles liés