North London Derby, Arsenal a-t-il vraiment perdu sa domination ?

Ce samedi, Arsenal reçoit son rival du nord de Londres, Tottenham. L’équipe de Mauricio Pochettino, 3ème de Premier League, semble inverser le rapport de force que se livre les deux équipes depuis quelques saisons. Un match très important pour les Gunners après un début de saison jugé très moyen.

Les bookmakers ne s’y trompent pas en donnant une priorité à Arsenal dans ce match considéré comme le plus important de la saison par les fans. À domicile, les Gunners n’ont plus perdu dans un North London Derby depuis la saison 2010-2011, une défaite 3-2 dans un match serré. Depuis, les Gunners ont enchaîné 3 victoires avant de marquer le pas. Depuis la saison 2014-2015, les deux équipes se sont quittées sur des matches nuls 1-1. Signe d’un rapport de force qui se ré-équilibre et qui tend dorénavant, bien que cela soit difficile à dire pour un supporter d’Arsenal, vers une domination sportive des Spurs…

Les 10 dernières confrontations à domicile

2016-2017 06/11/2016 Arsenal 1-1 Tottenham
2015-2016 08/11/2015 Arsenal 1-1 Tottenham
2014-2015 27/09/2014 Arsenal 1-1 Tottenham
2013-2014 01/09/2013 Arsenal 1-0 Tottenham
2012-2013 17/11/2012 Arsenal 5-2  Tottenham
2011-2012 26/02/2012 Arsenal 5-2 Tottenham
2010-2011 20/11/2010 Arsenal 2-3 Tottenham
2009-2010 31/10/2009 Arsenal 3-0 Tottenham
2008-2009 29/10/2008 Arsenal 4-4 Tottenham
2007-2008 22/12/2007 Arsenal 2-1 Tottenham

Bien que tenant encore la dragée haute aux Spurs à domicile, c’est à l’extérieur où le constat du rapport de force semblant s’inverser est le plus probant. Après une série de 9 matches sans défaite dont 2 victoires pour Arsenal, les Gunners ont perdu 5 des 7 derniers matches à White Hart Lane en championnat. Le dernier revers remonte au 30 avril 2017 avec une défaite 2-0.

Tottenham a terminé la saison 2016-2017 devant Arsenal, ce qui n’était plus arrivé depuis 22 ans.

Un match au sommet

Après 11 matches de championnat, les Gunners, qui ont acquis 19 points, ne sont pas au mieux avec une 6ème place au classement. Une position qui reste tout de même à nuancer étant donné que le deuxième est à 4 points. Manchester City domine largement le championnat avec 12 points d’avance sur Arsenal. Tottenham, 3ème avec 23 points, a déjà perdu contre Manchester United et Chelsea cette saison. Un nouveau revers pour les Spurs contre un club du “Big 6” serait préjudiciable dans leur volonté d’être considéré, depuis plusieurs saisons maintenant, comme un véritable concurrent au titre.

Dans sa conférence de presse d’avant-match ce jeudi, Arsène Wenger s’est montré serein. “Je pense que Tottenham est une bonne équipe, mais nous avons la qualité pour gagner ce match et c’est ce que nous voulons montrer” a t-il déclaré. “C’est toujours un derby féroce. En plus de garder votre sang-froid, vous devez avoir un engagement total tout en étant assez lucide et calme pour vous concentrer sur le jeu.”

Portés par un duo Alli-Kane de grande qualité côté Spurs, les Gunners auront fort à faire pour battre une équipe mieux organisée depuis l’arrivée de Pochettino en 2014… année depuis laquelle Arsenal ont beaucoup plus de mal face à leurs rivaux. Wenger avait d’ailleurs reconnu après la défaite 2-0 à Tottenham, le 30 avril 2017, qu’Arsenal avait “des problèmes dans le jeu”. Des problèmes qui semblent dorénavant se poser à chaque confrontation et face auxquels Wenger peine à trouver des solutions.

Ce derby s’annonce donc de nouveau palpitant puisque d’un côté les Gunners devraient avoir à cœur de contraindre l’ascension sportive et économique de Tottenham, et de l’autre puisque les Spurs voudront probablement montrer que le rapport de force s’est bel et bien inversé en remportant une première victoire en terre ennemie sous Pochettino. Il ne manquera plus qu’aux Spurs de transformer cette ascension en gagnant des trophées, ce que les fans d’Arsenal moquent avec pertinence depuis des années, mais ça c’est une autre histoire…

Arsenal – Tottenham, samedi 18 novembre 2017, 13h30 (heure française). COYG !

Articles liés