[OFFICIEL] Martin Odegaard rejoint Arsenal en prêt jusqu’à la fin de la saison !

C’est enfin officiel ! Arsenal a une nouvelle fois pris son temps avant d’officialiser l’arrivée de sa recrue Norvégienne. On va se mettre à parler Vikings nous. 

Ce midi, les Gunners ont officiellement enregistré l’arrivée d’une nouvelle recrue. Venu pour renforcer un secteur en manque de solutions créatives, le jeune milieu de terrain jouera donc dans le nord-est de Londres jusqu’à la fin de la saison. Comme à l’accoutumée, on voit traduit les premiers mots du nouvel arrivé. Opération, on brosse dans le sens du poil, ON !

“Les derniers jours ont été mouvementés mais le fait de parler au Club, au manager, cela m’a semblé être un grand projet et un grand club.

“Je suis très heureux et quand j’ai eu la chance de venir ici, j’ai eu le sentiment que c’était une opportunité à saisir. Donc je suis très heureux d’être là. “

Alors qu’il était promis à la Sociedad où il évoluait la saison passée, le jeune Norvégien a finalement décidé de rejoindre l’Angleterre. On dit merci qui ? Mikel… Mikel !

“Je lui ai bien sûr parlé avant de venir ici. C’était très important pour moi et il me semble être un grand manager, dont j’aime les idées, la façon de voir le football et la façon d’être.

“Lui parler m’a permis de me sentir bien et de choisir de venir ici. Il a été primordial.

“Chaque fois que vous changez d’endroit, vous voulez être certain de bien vous y sentir et que le club a un plan précis. Tout ici va dans ce sens.

“J’aime ce club et j’ai toujours apprécié la façon dont le football y est joué. Le Club, la façon dont le manager veut jouer au football, tout semble me convenir. Je pense que ça me convient bien.”

A la recherche de temps de jeu et d’une stabilité dans un projet qui lui permette de retrouver du temps de jeu, Odegaard a donc passé un coup de fil à Dani afin d’en apprendre plus sur le club. On sort les agents recruteurs chez les Gunners, et on active le mode séduction.

“Bien sûr, j’ai eu Dani Ceballos au téléphone l’autre jour et il n’avait que des choses positives à dire sur le club, le manager, sur tout.

“C’était aussi important pour moi, et il était très heureux que je décide de venir ici, donc c’est génial pour moi, de connaitre quelqu’un ici et  d’entendre ces choses de quelqu’un qui les vit de l’intérieur. C’est bien.”

Bon, c’est le moment, cirage de pompes de la Premier League, et d’Arsenal. Alors, ça flatte notre ego évidemment… Mais ça file aussi un coup de vieux lorsque Martin nous parle de l’une de ses idôles lorsqu’il était plus jeune.

“En Norvège, la Premier League est très suivie. Depuis que je suis petit, j’ai toujours regardé les matches de Premier League, en famille, avec mes amis.

“C’est le plus grand championnat, le plus suivi en Norvège, donc pour moi, c’est un rêve de jouer en Premier League. J’ai toujours apprécié le football produit par Arsenal, et le club en général. C’est un rêve devenu réalité à bien des égards.

“J’ai apprécié beaucoup de joueurs d’Arsenal en grandissant. Mais je crois que Fabregas est celui qui m’a le plus marqué. Lui en particulier, oui.

“Sa façon de contrôler le jeu, de dicter le rythme, ses capacités à la passe et également devant le but. Tout dans son jeu. J’ai tenté d’en apprendre le plus possible en le regardant. C’était un très grand joueur.”

A 15 ans, Martin Odegaard visitait les installations du club et passait à un cheveux de s’engager en faveur d’Arsenal. A 22 ans, il y signe dans l’espoir de soulever de nombreuses coupes – vous l’avez ? Oui, on fatigue. L’histoire est belle, non ?

“Oui je suis venu. J’ai fait le tour des installations, je me suis entrainé. J’ai eu des discussions avec le club, et je me sentais vraiment bien ici.

“J’y ai beaucoup pensé. A la fin ce n’est pas cette décision qui a été prise, mais j’y ai passé un bon moment et je m’en souviens très bien.

“La première fois que je suis venu au club, je m’y suis bien senti. A chaque fois que j’en entends parler, c’est également en bien.

“Maintenant, je suis là, donc peut-être était-ce destiné à arriver.”

Destin ou non, Martin est enfin un joueur d’Arsenal. Pour 6 mois… Au moins. On espère prolonger l’aventure ?

Welcome Martin !

Source

Articles liés