On a déplumé l’Oiseau Bleu – Épisode #1

Dans cette nouvelle chronique, nous compilerons pour vous les tweets les plus drôles, les plus bizarres, les plus tristes et les WTF au sujet d’Arsenal. Cette semaine, l’actu est surtout marquée par la rencontre face à Manchester City. 

Bon, on ne va pas se mentir… l’ambiance n’était pas au beau fixe chez les joueurs après le résultat contre City ce weekend. Pourtant, on était tous impatients et les joueurs motivés avant cette rencontre. On voulait savoir si Arsenal pouvait reproduire sa bonne pré-saison en match officiel contre un gros morceau. Et les joueurs étaient prêts eux aussi.

On ne vous cache pas qu’après le match, les tweets étaient moins dithyrambiques mais Hector Bellerin et Unai Emery, entre autres, retenaient le positif et remerciaient les fans pour leur soutien, sans faille. Ou presque.

 

Beaucoup de supporters très intelligents comprennent la nécessité de laisser du temps à cette nouvelle équipe, et l’obligation d’être derrière Unai pour façonner ce groupe selon sa philosophie.

Mais il est aussi très triste de voir les réactions des gens qui se déchainent. Trolls ou non, les premiers #EmeryOut ont déjà été lancés. De quoi sérieusement se poser des questions sur une partie de sa fanbase.

Mais au-delà des #EmeryOut qui ont déjà pu fleurir chez l’Oiseau Bleu, des réactions plus inquiétantes et sans doute encore plus imbéciles sont venues de personnes proches du Club. Alors, autant David Seaman a mesuré ses propos sur Emery et son équipe en rappelant la nécessité de laisser du temps à tout le monde pour faire prendre la mayonnaise, autant Tony Adams, qui ne manque jamais une occasion de se taire, a été plus cru dans son “analyse”. A croire qu’il soit dépourvu de toute capacité de discernement.

On aime beaucoup cette réponse trouvée chez l’Oiseau Bleu.

Et puisque l’on a appris à apprécier les analyses de Gary Neville à la télévision anglaise, voici une petite phrase qui fait sens après le match face à City. Selon l’Anglais, il faudra du temps pour Emery. Il évoque l’idée selon laquelle il pourrait falloir au coach espagnol 3 ou 4 mercatos pour finir de façonner son équipe. A l’instar de Guardiola à son arrivée à City.

Ce début de semaine a aussi été l’occasion d’être témoin d’un troll qui aura foiré en beauté. Cette blague, on l’a doit au CM du compte Twitter anglais du Bayer Leverkusen. Suite aux difficultés rencontrées par Arsenal pour relancer court au sol lors du match face à City, le CM du club allemand, dont Bernd Leno provient, a posté ce petit message très sympa.

Une blague que Petr Cech a visiblement pris un peu trop premier degré. Du coup, aux grands maux les grands remèdes, le portier tchèque s’est permis de répondre en employant des mots plein de sens tels que “respect de valeurs” et “professionnalisme.”

Et ce fut au tour d’Emiliano Martinez, le gardien argentin des Gunners, d’en rajouter une couche. “Je suis trop d’accord avec toi, Petr ! Révolution contre les CM !” a-t-il dit. A peu près.

Des réactions qui ont obligé le CM du Bayer à s’excuser pour leur blague et à rappeler à Cech la classe et le niveau qui étaient le sien. Ça vous apprendra à faire des blagues, les CM !

Allez on vous laisse avec cette vidéo promo du match Chelsea – Arsenal, réalisée par la Premier League. Chaque joueur présent dans cette vidéo y évoque les joueurs qui ont fait ces ces duels souvent engagés. On remarquera le magnifique accent de N’golo Kanté mais surtout la très grande humilité d’Eden Hazard et Mesut Özil qui se citent eux-mêmes. Pourquoi s’embêter à chercher d’autres légendes que soi-même hein ?

Articles liés