On a déplumé l’Oiseau Bleu – Épisode #6

On roucoule, on siffle, on chante, on vole, tout va bien. Nous sommes de retour. L’oiseau bleu commence à faire son nid. 

Qu’est-ce que c’est bon d’avoir le sentiment du travail accompli ! Prendre enfin des points à l’issue d’un match, sans prendre de buts au cours de celui-ci. Bon, on a conservé un clean sheet pour la première fois de la saison, quoi.

Ca semble n’être rien mais c’est déjà pas mal. Surtout quand on connait notre propension à nous désorganiser en défense.

On en était vraiment à presque fermer les yeux quand un ballon passait la ligne médiane. La peur nous envahissait dès que Mustafi et Xhaka se retrouvaient sous pression.

On croyait vraiment que les Gunners étaient en bonne voie la semaine passée. Jusqu’à la dernière minute, l’espoir nous a habité. Mais le bonheur n’est pas arrivé. A la dernière minute, Arsenal concédait un but permettant à Newcastle de revenir à 2-1, un but trop tardif pour inquiéter les joueurs d’Emery.

Mais nous, nous étions inquiets. On se demandait si nous n’étions pas réduits à devoir toujours marquer beaucoup de buts pour s’assurer des points, et espérer que l’attaque ne flanche pas. On est devenus très réalistes sur notre défense.

On savait que nous étions faits pour souffrir derrière et espérer que nos défenseurs ne commettent pas trop d’erreurs proche de nos buts. Et les premières rencontres ont donné des idées à tous nos futurs adversaires qui nous presseront haut pour profiter de nos largesses et approximations. On se doutait bien qu’on allait devoir résister à la pression.

Mais aujourd’hui, pour les adversaires, c’est plutôt…

Ce mur, il est illustré par Rob Holding. Déjà intéressant face aux Ukrainiens en Europa League jeudi dernier, l’anglais a été l’un des grands acteurs de la victoire 2-0 des siens face à Everton.

On se met alors à comparer les défenseurs et on en vient à espérer que les quelques £2M investis sur l’anglais soient mieux sentis que les quelques £45M investis par City sur son compatriote, Ciaran Clar… euh John Stones.

Notez bien ce tweet répond à un autre tweet affirmant que Robbie deviendrait l’un des meilleurs défenseurs du championnat dans quelques années. “Save this tweet” qu’il dit. C’est fait !

Vu la performance de l’anglais, on fait un peu de chauvinisme. On lance une propagande pour qu’il s’installe en défense centrale.

Et comme le défenseur a été grand face aux Toffees, on se permet de ressortir les chansons à sa gloire.

Futur ballon d’or du coup ?

Allez, on vous laisse avec cette image pleine de classe. On doit être honnête, on se pose de sérieuses questions sur les goûts musicaux du monsieur. On pense sincèrement que le matin, les voisins doivent entendre du Dalida à fond: “Moi je veux mourir sur scène, devant les projecteurs.

Allez bisous et à la semaine prochaine.

Articles liés