Première interview d’un David Luiz bien content de ne plus avoir Auba et Laca au marquage !

Ce Deadline Day est décidément totalement fou ! A l’image de la dernière signature qui vient boucler le super mercato des Gunners : David Luiz ! Lui qui avait tout pour devenir une Légende à Chelsea a préféré se lancer un dernier défi chez le voisin d’Arsenal ! Welcome Tahiti Bob ! 

Si vous n’avez pas suivi cette fin de mercato, vous pourriez être très surpris dimanche en voyant deux Matteo Guendouzi dans le groupe d’Arsenal. Parce que son sosie capillaire a bel et bien rejoint le navire Arsenal dans les tous derniers instants du mercato en provenance de Chelsea ! Pas la signature la plus attendue par la fan base, mais une signature d’un joueur d’expérience qui pourrait faire du bien à une défense centrale d’Arsenal où l’on devrait moins avoir l’occasion de voir Mustafi, et ça, c’est priceless !

On vous propose de découvrir sans plus attendre les premiers mots du défenseur brésilien qui sait qu’un gros défi l’attend… mais ce n’est rien à côté du plaisir d’avoir Laca et Auba désormais dans son équipe, et pas au marquage !

David, bienvenu à Arsenal. Qu’est-ce que cela te fait de nous avoir rejoints ? 
“Merci, c’est une super sensation. C’est un nouveau cycle dans ma vie, dans ma carrière en tant que footballeur. Je suis impatient de jouer pour ce si grand club. J’ai grandi en regardant beaucoup de matchs d’Arsenal, plus particulièrement les grands joueurs du passé, donc je suis excité à l’idée d’aider ce club à faire quelques grandes choses.”

C’est toujours un gros transfert que de passer de l’Ouest de Londres au Nord de Londres. Raconte nous tu vois la chose toi… 
“Le cycle était bouclé là-bas. C’était une conversation entre moi et Chelsea, et tout le monde. J’avais une opportunité de venir dans un autre grand club. Dans ma vie, j’ai toujours aimé avoir quelques défis à relever. Je ne suis pas vraiment terrifié à l’idée d’essayer des choses. Je ne pense pas que beaucoup de joueurs feraient ce genre de transfert, peut-être qu’ils auraient peur, ou quelque chose comme ça. J’essaie juste de faire des grandes choses dans ma vie, donc comme je l’ai dis, mon cycle était terminé à Chelsea et désormais je suis impatient de commencer un nouveau chapitre de ma vie ici.” 

A quoi Arsenal te fait-il penser à son évocation ?
“C’est un grand club, pas seulement en Angleterre, mais tout le monde à travers la planète sait à quel point Arsenal est un grand club. Lorsque j’ai eu l’opportunité de venir dans ce genre de grand club, j’étais obligé de la saisir. C’est pourquoi je suis ici.”

Tu connais Unai Emery de l’époque où tu jouais au PSG. A quel point cela a été important pour toi afin de prendre ta décision ? 
“C’est une grosse part, une grosse partie de ma décision. Je le connais, je connais quelques personnes du club. Je connais Edu, je connais Raul, je connais la qualité de l’équipe, les joueurs, et c’est ce que me rend si excité à rêver, d’avoir l’ambition de gagner de grandes choses. Je pense que durant toute ma vie, j’ai toujours débuté la saison avec l’objectif de gagner des choses. Ça ne va pas être différent ici, je vais venir avec cette mentalité parce que c’est ce qui m’a fait venir ici. C’est ce qui fait que je me sens bien tous les jours. Je dois courir pour une seule raison, pour un but, et mon but c’est de gagner des choses avec Arsenal.”

Cela a été un gros été pour Arsenal, avec beaucoup de nouveaux joueurs qui sont arrivés. Avec qui es-tu impatient de jouer ? 
“Comme je l’ai dis, je pense que c’est un super effectif avec beaucoup de qualité et j’espère simplement que moi, Dani Ceballos et Pépé, on pourra apporter beaucoup à ce groupe, à ce club, pour progresser et pour aider tout le monde.”

Tu as joué 11 fois contre Arsenal durant ta période avec Chelsea. Quels souvenirs en particulier te viennent à l’esprit ? 
“C’est toujours des matchs compliqués, toujours des gros matchs, toujours des grosses rivalités et toujours des matchs à apprécier également. C’est le meilleur des matchs pour les joueurs, les joueurs doivent apprécier ce genre de matchs. Pour moi, ce n’était pas différent. Je suis toujours impatient de jouer des gros matchs et j’adore toujours jouer ces gros matchs.”

Quels joueurs d’Arsenal t’ont fait passer les moments les plus compliqués au fil des années ? 
“Ce doit être obligatoirement des avant-centres ! C’est toujours ce genre de joueurs que je devais essayer de stopper. Je suis content désormais de pouvoir avoir Lacazette et Aubameyang de mon côté, c’est vraiment plus simple maintenant !”

_

Source : https://www.arsenal.com/news/im-happy-laca-and-auba-are-my-side-now

Articles liés